Médaille de bronze pour l’innovation française

Au classement mondial de l’innovation, la France arrive troisième, derrière les USA et le japon, avec 10 entreprises présentes dans le top 100. Cocorico !

Rédigé par Maylis Choné, le 16 Jan 2017, à 11 h 00 min

Depuis 2011 et le démarrage de ce classement, la France brigue la troisième place : parmi les 100 entreprises les plus innovantes, 10 sont françaises.

États-Unis, Japon et France sur le podium

Le classement a débuté en 2011. Depuis les États-Unis et le Japon jouent à la chaise musicale entre la première et la deuxième place. Cette année, les USA mènent la danse avec 39 entreprises dans le top 100 contre 34 pour le Japon. La France, avec ses dix entreprises retenues, arrive loin devant l’Allemagne qui en aligne quatre.

Du côté des secteurs visés, l’Hexagone brille pour ses brevets déposés dans le domaine de  l’aérospatiale avec deux entreprises françaises sur les quatre présentées, la recherche gouvernementale et institutionnelle (trois sur cinq) ou encore l’automobile, la chimie, l’industrie et le domaine médical avec une entreprise pour chacun de ces secteurs. Quelques lacunes en revanche au niveau des biens ménagers, de la pharmaceutique ou de l’électronique où la France n’est pas représentée du tout.

innovation-top100-aerospaciale-kennedy-space-center-585611_640

Comment ça marche ?

Ce classement n’est pas vraiment fait pour récompenser les petites start-up mais plutôt les gros monstres de l‘industrie automobile, de la chimie, de l’électronique, de la recherche institutionnelle et gouvernementale, de l’aéronautique et de l’aérospatiale, de l’innovation pour les produits pharmaceutiques, ménagers… Et on en passe.

D’après lesechos.fr, cette année « l’électronique rassemble encore une grosse partie des brevets déposés avec 29 % du total, devant l’industrie et le médical (15 %). »

Pour être éligible, il faut avoir produit au moins 100 brevets dans les cinq dernières années. Mais ce n’est pas tout… Clarivate Analytics, l’institut qui entreprend ce classement, demande aussi que ces brevets soient largement diffusés hors des frontières, utilisés à grande échelle, et qu’ils aient une réelle influence sur le secteur visé. Au vue de ces contraintes, une troisième place est donc tout à fait honorable.

Illustration bannière : Enfant inventif – © Sunny studio Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis