Marches, chaînes humaines : de plus en plus de citoyens européens s’élèvent contre l’inaction climatique

Dimanche 27 janvier, des rassemblements ont mobilisé de nombreux citoyens en France et dans plusieurs villes européennes, pour dénoncer l’inaction des Etats face aux problématiques liées au climat.

Rédigé par Anne-Flore Renard, le 28 Jan 2019, à 10 h 15 min

À Paris, « l’agora » a mobilisé 8.500 personnes place de la République, alors que la marche européenne rassemblait 70.000 personnes à Bruxelles, à l’initiative du collectif « Rise for Climate ».

Dénonciation de « l’inertie des autorités » face au réchauffement climatique

Face à l’inaction des États contre le changement climatique, des collectifs citoyens ont organisé de multiples actions en France et en Europe pour manifester leur mécontentement. Marches, agoras, chaînes humaines, flashmobs… les citoyens se sont fortement mobilisés ce dimanche 27 janvier pour pousser la sphère politique à réagir.

Des manifestations avait également lieu à Bruxelles © Alexandro Michailidis / Shutterstock

Partout en France, les citoyens (au total plus de 33.000) ont bravé la météo pour manifester leur mécontentement : ils étaient 5.000 à Lyon, 2.000 à Strasbourg, et même une grosse cinquantaine à profiter des éclaircies en maillot de bain à Toulouse…

À Paris, 8.500 personnes se sont rassemblés place de la République pour trouver des solutions dans la lutte contre le réchauffement climatique(1). 5 sujets thématiques étaient proposés pour alimenter le débat : « Fin du monde, fin du mois », « Changer sa ville », « Mobilisation étudiante et lycéenne », « Le grand débat » et « Désobéir pour le climat ».

Forte mobilisation de la jeunesse

Si les multiples actions organisées en Europe ce week-end ont rassemblé des profils variés et de tous âges, la jeunesse était fortement impliquée.

Conscients de l’enjeu que le climat représente actuellement, ainsi que pour les futures générations, les jeunes suédois et suisses se mobilisent, souhaitant prendre part à l’avenir de la planète. En Belgique, faisant suite à l’appel de la jeune activiste suédoise Greta Thunberg, des étudiants font « la grève » et se rassemblent chaque jeudi pour demander des mesures concrètes contre la dégradation du climat.

Par ailleurs, les étudiants ont rejoint le 21 janvier, la marche « Youth for climate » rassemblant ainsi 35.000 personnes, selon La Croix(2)

À Paris, les jeunes étaient également présents. Alors que certains étudiants dénonçaient l’impossibilité hors de Paris « d’adopter un mode de vie écolo », d’autres critiquaient l’indifférence politique : « On nous apprend à imaginer des politiques publiques pour agrandir les villes ou accroître les déplacements mais pas comment réduire les émissions de gaz à effet de serre », témoignages rapportés dans Le Monde.

Illustration bannière : Manifestation à Bruxelles le 27 janvier – © Alexandro Michailidis / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai d'abord travaillé chez Total en communication/relations publiques puis je suis partie 2 ans en Inde. J'ai été professeur à l'école internationale...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis