Maison verte : pourquoi si peu d’agences immobilières s’intéressent aux maisons éco-responsables ?

Rédigé par Ulan Ardol, le 11 Feb 2015, à 18 h 24 min

Maison verte – Malgré une tendance positive envers les projets d’éco-construction et la prise de conscience environnementale, pourquoi les agences et sites de recherche immobilière sont-ils si peu nombreux à s’en saisir ? En effet, trouver la perle rare quand il s’agit d’une maison en bois ou à énergie positive peut se révéler difficile. Dans tous les cas, il est important de souligner que plusieurs paramètres, comme le manque d’infrastructures ou les normes, confinent l’évolution du secteur.

Maison verte : quelques premières agences immobilières écologiques

Il existe quelques premières agences spécialisées dans les habitats éco-responsables et il est possible de se renseigner sur internet pour accéder à des annonces immobilières exclusivement dédiées à la maison verte. Parmi les sites axés sur le marché des bâtiments durables, nous pouvons citer :

Une attente du public insatisfaite

Toutefois, selon l’ADEME, si 46 % des Français sont favorables à l’achat d’un bien performant sur le plan écologique et énergétique, les agents immobiliers estiment que seulement 19 % des transactions effectuées prennent en compte cette motivation.

Les acheteurs préfèrent acquérir des biens immobiliers anciens et à rénover, parce qu’ils sont moins chers. Pourtant, les projets de rénovation sont moins nombreux selon le baromètre 2015 de l’association Qualit’ENR, à cause du manque d’information sur les aides disponibles pour l’aide à l’achat, à la construction et la rénovation, d’habitat éco-responsable. Des aides comme celles de l’ANAH, ou le Crédit développement durable travaux, ou encore les aides bancaires ne sont pas assez mises en avant.

Pour Bruno Léchevin, président de l’ADEME : « Si 62 % des Français considèrent que les travaux sont nécessaires pour contribuer à l’efficacité énergétique, seuls 38 % ont l’intention de faire des travaux. »

maison-verte-habitat-durable-eco-responsable-02

De ce fait, il est important de sensibiliser et d’informer le public sur les labels et les avantages de la performance énergétique des logements. Selon Thierry Barbet [1] d’Exacompare.fr, concernant les aides pour l’éco-rénovation et le coût des installations “verte”, l’état actuel du marché vert est quand même positif : « Il est évident que l’État a mis en place de nombreuses aides financières pour inciter à s’équiper (CITE, éco-PTZ…). Après, c’est une histoire de point de vue, on peut estimer que le “marché vert” ne se développe pas assez vite, mais il ne faut pas perdre de vue que par exemple le poêle à bois ou la pompe à chaleur connaissent un succès grandissant ces dernières années. »

Des offres peu satisfaisantes et en nombre réduit sur le marché

L’un des freins à l’évolution du marché immobilier vert est lié au fait que les offres satisfaisantes restent moins nombreuses et entre 10 à 25 % plus chères.

Ceci constitue un frein pour un grand nombre d’agences et de sites de recherche immobilière, qui ne voient pas l’utilité de se consacrer à ce type d’offre, d’autant moins dans un contexte morose en termes de construction.

maison-verte-habitat-durable-eco-responsable-01

2014 a en effet marqué un repli de 10,3 % par rapport à l’année 2013 (297.532 logements a indiqué le ministère de l’Écologie mardi 27 janvier 2015). Des chiffres clairement en retrait par rapport aux objectifs du gouvernement qui prévoyait la construction de 500.000 bâtiments neufs et la rénovation de 500.000 bâtiments, par an.

Concrètement, les offres sur le marché ont reculé de 6 % par rapport à 2013. En particulier à cause du faible nombre d’acheteurs qui a contraint les vendeurs à baisser leurs prix. Un véritable blocage pour un acteur immobilier qui aurait fait des travaux de rénovation pour réaliser une plus-value de 3 à 12 %, par rapport à son investissement. La difficulté à rentabiliser cet investissement est une situation qui n’incite pas à mettre un bien immobilier en vente, sauf en cas de nécessité. Ce qui a entrainé les vendeurs sans motivation à se retirer.

Page suivante : Les maisons vertes sont à des prix plutôt élevés ;
Un parc immobilier totalement éco-responsable en 2050

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Évoluant dans le secteur du webmarketing et gestionnaire en partie de vivons-nature.com où vous trouverez des conseils pratiques pour être plus verte au...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. le métier d’agent immobilier est souvent de trouver un mandat de vente pour un produit en demande (en province typiquement une maison 5p de 90/100 m2 avec jardin) à un prix dans le marché ou raisonnable. C’est déjà très difficile. La proportion de maison “verte” (BBC etc…) dans le parc existant va croitre mais est actuellement ridiculement faible. Il faudra des décennies pour “verdir” le parc ancien, on ne va pas tout raser du jour au lendemain. Il faudrait sortir les chiffres. La question me parait mal posée. Dans le même genre de question maladroite on pourrait demander: voiture verte, pourquoi les agences automobiles s’intéressent si peu aux voitures éco-responsables ? On ne peut pas “créer” du jour au lendemain un parc immo ou auto “vert” ni la demande qui va avec et que faire du parc ancien sinon le rénové progressivement. Il faudra du temps et éduquer les mentalités. A mon sens il faudra que les prix baissent. Le prix de l’immo ancien pour que cette baisse finance la rénovation verte. Les agences immo ne peuvent vendre que ce qui existe et c’est aussi la démographie qui pilote les mises en vente de biens immo. Comme le revenu des ménages ne va pas augmenter…

Moi aussi je donne mon avis