La maison passive sans facture d’énergie : utopique ?

Rédigé par Eva Souto, le 28 May 2014, à 11 h 20 min

Vous en avez assez des factures qui se succèdent sans fin dans votre boîte aux lettres ? Pour cela, on peut choisir de vivre simplement, en n’utilisant que l’essentiel et en supprimant le superflu. Mais on peut aussi construire ou faire construire une maison performante, écologique et économique ! Comment ? Quels avantages ont ces maisons écolos ? Enquête.

La maison passive : un habitat idéal pour que vos factures s’évaporent !

Maison passiveEn France, la consommation d’énergie dans le bâtiment représente 25 % des émissions de gaz à effet de serre, et 46 % de la consommation d’énergie fossile.

Vivre sans factures, c’est être totalement autonome. Pas ou peu de raccord et d’utilisation du réseau électrique, d’eau ou encore d’assainissement. Et la maison passive pourrait bien répondre à ces critères.

Mais qu’est-ce qu’une maison passive ? Aussi nommée maison sans chauffage ou maison à énergie nulle, elle répond à un standard de construction qui suit la norme allemande PassivHaus.

maison passiveOn dit d’une maison qu’elle est passive lorsque ses besoins en chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m2/an contre 250 à 300 kWh/m2/an en moyenne pour les besoins de chauffage pour un bâtiment classique.

Une maison passive construite en Haute-Savoie

Maison passive 1Corentin et Virginie habitent à Groisy, en Haute-Savoie. Ils ont construit une maison passive du label Minergie-P* (ou son équivalent Allemand PassivHaus).

La structure de la maison s’étend sur 160m2 et 2 étages. Elle est construite en béton cellulaire et s’agrémente de finitions techniques qualitatives.

Pour atteindre les 15 kWh/m2/an, le couple a favorisé l’orientation de la maison pour le solaire passif.

Ils ont également misé sur l’étanchéité de l’enveloppe et sur une isolation renforcée jusqu’à 1 mètre dans le sol.

maison passivePour conjuguer performance et écologie, ils ont également équipé leur maison de : VMC double flux, pompe à chaleur, capteurs solaires thermiques ou encore cuve de 10m3 de récupération des eaux de pluie. Sur les 3/4 du territoire métropolitain, il faut prévoir du triple-vitrage, notamment dans le Nord, l’Est, Rhône-Alpes, et en altitude au-delà de 600m.

La maison passive : des économies et des factures réduites !

Maison passive 2La maison passive réduit sensiblement le coût de l’énergie pour le chauffage et l’eau chaude.

Pour les bâtiments de référence, le cout moyen de l’énergie nécessaire par m2 et par an est de 6,30€.

Pour les maisons passives, la moyenne pour l’eau chaude et le chauffage descend sous la barre des 2€/m2/an.

La technologie de la maison passive implique quelques frais spécifiques d’exploitation. Ces derniers concernent le système de ventilation : remplacement des filtres, électricité consommée en plus et coûts d’entretien et de réparation du système.

picto-etoile-paragraphe Une maison sans facture : vraiment utopique ?Mais ces frais supplémentaires sont toutefois relativement limités : environ 36€/an/logements.

Maison passive 3Si l’on additionne les frais d’exploitation spécifiques aux maisons passives (filtres, etc.) et les coûts énergétiques (chauffage, eau chaude sanitaire) et si on les compare à l’argent dépensé pour la consommation du bâtiment de référence correspondant, on arrive à un rapport plus qu’intéressant.

Une maison passive coûte 68 % de moins pour le chauffage et l’ECS qu’une maison conventionnelle. A noter toutefois qu’une maison passive est environ 10 % plus chère à l’investissement qu’une maison conventionnelle !

> Suite : La maison à énergie positive : la maison qui produit plus d’énergie qu’elle en consomme !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Très bonne article, merci. Pouvez-vous m’indiquer ou trouver des détails du plan de votre dernière image (maison avec 2 personne à l’extérieur) de la page 1 de cet article? Le modèle m’intéresse beaucoup et je veux une construction passive.

  2. Bonjour
    j’ai visité en Alsace deux crèches construites selon la méthode dite passive. La sensation quand on circule dans les pièces, n’est pas très agréable,l’air est différent un peu le même effet que dans des bureaux climatisés, même si on ne sait pas que c’est une construction passive on le ressent, nous étions tout un groupe et plusieurs personnes ont eu la même impression.
    Aussi je m’inquiète des pannes dans le système électronique très sophistiqué qui gère les flux d’air. Que se passe-t’il quand il tombe en panne ?

    • Passif ou pas, il existe des bâtiments ou la qualité de l’air intérieur laisse à désirer, cela peut être du à de multiples facteurs : taux de renouvellement de l’air trop faible par rapport aux nombres de personne, prise d’air polluée par la pollution extérieur, abus de pollution intérieur mobilier et produit d’entretien en tête, le mieux aurait été de le signaler au gestionnaire du bâtiment. Quand à une vmc, c’est loin d’être un système très sophistiqué, en simplifiant c’est deux ventilateurs et éventuellement un système de bypass composé d’un clapet+thermomètre électrique, c’est du même genre de complexité qu’une chaudière. Et rien n’interdit d’ouvrir les fenêtres pour ventiler à l’ancienne.

  3. moi je n’y crois pas, j’aimerais voir leur facture sur une année et aussi voir à quelle température on chauffe ces maisons..
    Septique, je crois que ce que je vois
    Salutations

    • Bonjour,
      En effectuant des recherches sur le net, vous serez convaincue.
      L’une des plus spectaculaires expériences fut menée dans un pays nordique (ma mémoire me fait défaut)dans la quelle l’isolation fut optimisée (malheureusement avec des matériaux non écologiques)et les ponts thermiques éliminés. Sans chauffage, par la seule présence des occupants (4),l’hiver rigoureux permit néanmoins une température de 20°. Cette aventure de la “préhistoire” de la maison passive s’est largement étendue depuis.
      Cordialement.

  4. Ca m’étonnerai qu”une maison passive ne coute que 10% de plus q’une maison conventionnelle !
    Ou bien c’est une maison conventionnelle de luxe, car chez une maison conventionnelle aux normes actuelles coute dans les 150.000 Euros pour 100m² sans terrain.

    • La maison en botte de paille vous étonnerait par son coût. Parcourez la presse de l’habitat écologique pour prendre connaissance des réalisations chiffrées.
      Cordialement.

Moi aussi je donne mon avis