La maison à hydrogène : pour bientôt ?

Rédigé par Elwina, le 15 Feb 2010, à 17 h 37 min

La grosse consommation d’énergie annuelle d’un ménage est due à trois principaux “coupables” : le chauffage (qui peut aller jusqu’à 50 % de la consommation annuelle selon les saisons), le transport (environ 35 %) et la consommation d’électricité (10 à 15 %). Outre les dépenses que cela engendre, il en résulte aussi une production de CO2 d’environ 15 à 20 tonnes/an et par ménage. Solution ? Une source d’énergie renouvelable : l’hydrogène.

Maison à hydrogène : les concepts se multiplient

Tout d’abord, petit rappel : l’hydrogène est une énergie verte à condition qu’elle soit produite à partir d’énergies renouvelables. Mais ce combustible, qui ne rejette en principe que de l’eau, devient polluant si il est produit à partir de combustibles fossiles comme le pétrole. L’hydrogène peut être stocké dans une pile à combustible pour produire de l’électricité et de la chaleur grâce à un dispositif de conversion électrochimique.

HydrogèneEn dépit de ses inconvénients, comme le fait que ce soit difficile à produire, l’hydrogène peut offrir des perspectives positives pour notre consommation énergétique. Ce combustible tente à se développer au même titre que le solaire ou la géothermie. Même votre véhicule pourrait se convertir en véhicule hybride grâce à cette pile à combustible domestique !

L’hydrogène autour du monde

L’hydrogène fascine. La société ICI Chaudière a mis au point un concept de station d’énergie domestique mixte appelé Sideria 30. C’est une centrale à co-génération (électricité et eau chaude) qui peut fonctionner au méthane mais aussi à l’hydrogène, pour une efficacité totale de 80 %, coordonnée par une petite centrale de distribution intelligente. Ce prototype serait aujourd’hui fonctionnel dans un laboratoire de recherche et développement en Italie.

Au Japon, le Groupe Nippon Mitsubishi Oil a élaboré une petite pile à combustible à électrolyte polymère (PEFC) utilisable comme source d’énergie domestique. En fournissant 1kW, cette pile se révèle suffisante pour satisfaire une large part de la consommation d’électricité domestique d’un ménage !

HydrofillEt ce n’est pas fini. La société Horizon Fuel Cell Technologies fondée à Singapour, commercialise dès à présent une station domestique de recharge et de stockage de l’énergie à base d’hydrogène baptisée Hydrofill. Ainsi, il devient possible de stocker de l’énergie à la maison pour recharger les appareils électroniques portables.

Pour fonctionner, cette station à hydrogène vendue à 360 euros, n’ a besoin que de l’eau et de l’énergie, fournie par le réseau, des panneaux solaires ou encore une éolienne domestique. Puis, de l’hydrogène est extrait du réservoir d’eau de la station et stocké dans des petites piles à combustible. Une heure  est nécessaire pour recharger une pile de 12 Wh et de 90 grammes.

Hydrofill HorizonSelon le fabricant asiatique, ces piles sont dépourvues de métaux lourds et sont stables. Pour l’instant, la société privilégie les faibles puissances avant de proposer des options destinées à des usages plus complexes comme les transports.

Ces innovations montrent que les alternatives énergétiques plus propres sont en pleine effervescence. Une chose est sûre, à terme, l’ensemble du secteur énergétique pourrait être interpellé par les piles à hydrogène…

*

Sur les énergies renouvelables

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Habitant sous les tropiques je peux imaginer d’ici quelques années quand le prix de l’électricité photovoltaïque sera concurrentiel avec EDF de générer toute mon électricité avec des panneaux solaires.
    La majeure partie de l’énergie étant utilisée pendant la journée, le surplus sera stocké pour la nuit. Une maison bien conçue n’a pas besoin de clim.
    Si les problèmes des batteries n’est pas résolu d’ici là, l’électrolyse pourrait les remplacer. Une pile à combustible de 3 KW serait amplement suffisante et pour la cuisine, pourquoi ne pas brûler de l’hydrogène.
    Même chose pour la voiture.
    A moyen terme le la raison d’être du circuit de distribution d’EDF sera remis en question car la plus part des quartiers seront autonomes.
    Leur gros problème sera l’alimentation des quartiers industriels qui fluctue tellement

  2. Sauf que si le concept d’Energy box at home est séduisant, outre les effets d’annonce, il est impossible d’obtenir un prix commercial pour une installation I T’M ou autre et spécialement en G B.
    Pourtant, beaucoup de propriétaires d’installations PV attendent ces solutions.

  3. Si je suis votre logique qui décrit cette solution comme dangereuse, puisque explosive, tous les groupes électrogènes sont dangereux… Et nos moteurs thermiques également.

  4. Une belle solution, mais cela existe depuis longtemps.
    Mais on reste sur une catégorie explosif avec de l’hydrogène
    Un bon booster de fusée

  5. Séduisant mais pas si facile et économique.
    ITM-Power a renoncé à commercialiser selon eux leur greenbox trop chère.
    Ce projet était attirant pour ceux qui ont du photo-voltaïque. La consommation d’H2 dans un moteur conventionnel demande des adaptations de l’admission et un compresseur.
    Si vous trouvez un électrolyseur compresseur permettant de stocker à moins de 5bars dans un réservoir adéquat, je suis intéressé.
    J.F

    • Sa existe, on ne stock pas l’hydrogène sous forme liquide, mais solide via des hydrures métalliques. Je t’invite à te renseigner sur cette solution breveté par un français, et qui a probablement un très bel avenir :

      mcphy.com/fr/produits/stockage-hydrogene-solide/

  6. panneaux solaires + electrolyse + confinnement de h2 ( pour le groupe electrogene ), de o2 ( pour le chauffage ), le tout sur place sans pollution, materiel garanti 50 ans …

    • bien vu Antoine, mais ya trop de gaz, fais gaffe aux terroristes, çà les attirerait. A quoi bon confiner O²,je pense que H2 suffit. Sauf si c’est un projet de missile

  7. Bien sur c’est l’avenir non seulement Honda et sa Home energy station. Mais aussi plus prés de nous les anglais de ITM Power plc qui ont mis au point un système d’electrolyse trés bon marché ( réduction des coûts de 90% )mais aussi et surtout pour rendre les coûts encore plus abordables ils utilisent l’hydrogène produit par des énergies renouvelables avec des moteurs à combustion interne (ICE)
    Ford focus transformée par roush technologie , peu d’autonomie mais 80% des voitures font mons de 50km par jour.
    Et pour la maison un groupe électrogène standart transformé pour utiliser de l’hydrogène comme carburant. Donc un site à visiter absolument.
    Même Areva a crée une filiale hydrogène du nom de Helion et air liquide travaille sur le programme européen nommé HYCHAIN. (pile à combustible et recharge d’hydrogène en canette).
    Le seul problème c’est de trouver quoi faire de EDF? peut-être les transformer en formateurs car l’hydrogène doit être au plus possible produit et consommé sur place.
    olivier
    P.S La plupart des sites sont en Anglais dont le trés intérréssant site de la conférence annuelle sur l’hydrogène américaine (National hydrogèn conférence)et bien sur j’espère que vous parlez Anglais pour pouvoir entendre le discours du gouverneur de Californie (attention les américains prennent de l’avance dans ce domaine).

    • les américains ne sont pas bridés par EDF

Moi aussi je donne mon avis