Jetez intelligent : recycler votre mobilier avec la Maison du tri

Avec les Maisons du tri, Éco-mobilier entend recycler 100% des équipements de la maison, en jouant la carte de la visibilité et de la proximité.

Rédigé par Paul Malo, le 1 Nov 2020, à 16 h 13 min

Envie de profiter de ce nouveau confinement pour faire un peu de tri ou d’agencer votre logement différemment ? Éco-mobilier vous propose de donner vos pièces de mobilier trop vieux ou inutile pour qu’elles soient recyclées.

Maisons du tri – Cinq territoires pilotes

C’est parti pour le nouveau grand rangement de confinement ? Vous allez mettre de l’ordre dans ce qui est empilé chez vous et dont vous ne vous servez pas ?
Tant qu’à faire, autant ne pas jeter, et devenir un adepte du tri. C’est ce que propose Éco-mobilier, un éco-organisme à but non lucratif créé par 24 distributeurs et fabricants français, agréé par les pouvoirs publics pour gérer la collecte, la réutilisation et le recyclage du mobilier usagé.

Cette fois, l’organisme pousse la logique un cran plus loin en déployant des Maisons du tri ouvertes au grand public un peu partout à travers la France.
Objectif : faciliter le tri pour atteindre le Zéro déchet en s’adressant directement aux Français, lorsqu’ils trient, rangent, donnent et recyclent leurs objets.

Rapprocher le tri des Français

« Pourquoi Maison du tri ? Parce que le geste écologique, pour tous nos objets, commence à la maison », explique Dominique Mignon, présidente d’Éco-mobilier. En effet, avec les enseignes et les fabricants français de mobilier, les partenaires de la collecte (collectivités locales et associations) et les industriels du recyclage, ce sont près d’un million de tonnes de mobilier qui sont collectées chaque année et réutilisées ou recyclées à près de 95 %.
Éco-mobilier collecte et recycle le mobilier et les objets de la maison (meubles, matelas, couettes et oreillers) depuis 2013.

Maintenant, Maison du tri, son nouveau programme de collecte de proximité, est expérimenté depuis septembre dernier dans cinq départements métropolitains : la Charente-Maritime, la Gironde, l’Ille-et-Vilaine, la Meurthe-et-Moselle et le Nord.
Ce nouveau programme vise d’abord à « faciliter la vie des Français et les emmener plus loin dans le bon tri des objets et des éléments d’ameublement et d’aménagement de la maison ».

Pour installer de nouveaux points de collecte de proximité Maison du tri, Éco-mobilier compte sur de nouveaux partenaires parmi les enseignes adhérentes, les gestionnaires de centres commerciaux, les magasins de proximité ou encore les associations locales. Un appel d’offres a d’ailleurs été lancé pour choisir de nouveaux prestataires logistiques Maison du tri, dédiés à la collecte urbaine et de proximité.

Lire aussi : Économie circulaire : l’État donne son vieux mobilier

Grâce à l’éco-participation

Alors que 900.000 tonnes de déchets mobiliers sont collectées chaque année, cette nouvelle organisation mise en place par Éco-mobilier va permettre de rendre les points de collecte plus visibles, plus accessibles, et bien plus nombreux : via de nouveaux points de recyclage Maison du tri installés sur les parkings de grands magasins d’ameublement et de bricolage comme Leroy Merlin, Ikea, But ou Conforama , le nombre de points de collecte pourrait ainsi passer de 5.000 à 10.000.
Autant d’occasions supplémentaires pour trier et recycler au lieu de jeter…

À terme, le déploiement de ces Maisons du tri devrait permettre de se rapprocher des consommateurs afin d’atteindre un recyclage à 100 % des équipements de la maison.

Ce vaste dispositif de récupération et de valorisation est, rappelons-le, rendu possible par l’existence de l’éco-participation, qui fait que chacun y contribue en achetant des meubles neufs, et ce depuis mai 2013.
Le programme Maison du tri veut également aider les consommateurs à comprendre que cette éco-participation sert au recyclage des appareils ou meubles usagés qu’ils rapportent ou font reprendre à la livraison : c’est une garantie que l’objet sera recyclé ou valorisé.

Pour en savoir plus et trouver un point de collecte près de chez vous, rendez-vous ici

Illustration bannière : Trouver le bon endroit au bon moment pour se débarrasser de son mobilier, de sa literie ou de ses objets n’est pas toujours évident. Mais ça, c’était avant la Maison du tri ! © Ollyy
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonne initiative
    Mais c’est heureux car c’est justement le rôle des eco-organismes, financés par les éco-contributions des producteurs, d’organiser la collecte et les filières de traitement. (Responsabilité Elargie du Producteur)
    Par contre il serait intéressant de savoir ce que deviennent les meubles et objets ainsi collectés ?
    Sont-ils prioritairement dirigés vers des structures type Emmaüs ou ressourceries en vue de réparation/réemploi? Dans quelle proportion ?
    Ou recyclés et comment ? Quelle proportion est finalement incinérée sous l’appellation pudique de « valorisation énergétique »?

Moi aussi je donne mon avis