L’idée simple et révolutionnaire d’un étudiant pour alléger les machines à laver

Pour rendre les machines à laver plus légères et respectueuses de l’environnement, un étudiant anglais a décidé de remplacer le bloc en béton utilisé pour stabiliser les machines par un récipient en plastique.

Rédigé par Émilia Capitaine, le 7 Aug 2017, à 9 h 29 min

Au Royaume-Uni, un étudiant a trouvé une solution pour que les machines à laver soient plus légères, ce qui les rend plus faciles à transporter et plus respectueuses de l’environnement.

Des machines à laver plus légères

Un étudiant a découvert une astuce simple pour réduire le poids des machines à laver, afin de les rendre plus faciles à déplacer et plus respectueuses de l’environnement. En effet, la plupart des machines à laver disposent d’un bloc en béton d’environ 25 kilos situé en haut de l’appareil : il sert à maintenir la machine stable lors d’un cycle d’essorage.

beton lave linge

Le contrepoids en béton des machines à laver ©Mihancea Petru

Mais un étudiant de l’université de Nottingham Trent (Angleterre) a décidé de remplacer le bloc de béton par un récipient en plastique qui pourrait ensuite, une fois que la machine a été installée, être rempli d’eau afin d’agir en contrepoids.

Enlever le bloc de béton permettrait de réduire d’un tiers le poids d’une machine à laver, ce qui facilite à la fois le travail des hommes en charge de les livrer et de les installer, mais les rend aussi plus légères, diminuant ainsi la quantité d’essence nécessaire à leur transport.  

Des machines à laver plus respectueuses de l’environnement

Dylan Knight, l’étudiant à l’origine de ce projet, a testé le récipient en plastique et s’est aperçu qu’il était un contrepoids tout aussi efficace que les blocs de béton utilisés dans la plupart des machines à laver domestiques. Selon lui ” le béton est mauvais, en raison du CO2 qui est émis pour le produire. L’utilisation du béton explique aussi que les machines à laver soient habituellement très lourdes à transporter “.

” Le récipient en plastique reste vide jusqu’à l’installation de l’appareil. Nous avons remarqué qu’il fonctionne tout aussi efficacement qu’un contrepoids en béton, en empêchant le tambour rotatif de faire vibrer la machine “.

Dylan Knight espère présenter son projet aux constructeurs de machine à laver, afin qu’ils changent leur mode de fabrication.

Illustration bannière : un étudiant et une machine à laver ©Jasminko Ibrakovic
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Riche idée que de prévoir une “carène liquide”, en tête de machine, de plus sujette aux vibrations et aux fuites! Les élans apportées par les vibrations à l’eau contenue dans ce bidon, même s’il est plein, détruiraient l’amortissement du tambour à certaines fréquences de rotation.

  2. bonjour, j’ai une machine qui a quelques années et le réglage de la température est indépendant de celui du programme.

    Ainsi, on peut, si l’on veut laver à l’eau froide.
    Je met sur eau froide, et je remplis le tambour à à peine UN tiers d’eau tiède à laquelle j’ajoute la lessive.
    Ainsi dès que le tambour tourne l’eau est à la température voulue pour le lavage.

    Il ne faudrait pas brancher la machine sur une arrivée d’eau chaude sinon les rinçages se feraient à l’eau chaude ce qui entraînerait une dépense inutile.

    Et aussi certaines machines ont un thermostat pour la température de l’eau, qui coupe lorsque la température est atteinte, d’autres ont un timer, c’est à dire un minuteur pour la chauffe de la résistance. Inutile de dire que c’est moins précis. Et si on met de l’eau déjà un peu chaude, avec le timer ça continue de chauffer, et ça peut abimer le linge, alors qu’avec le thermostat, ça se coupe lorsque la température est atteinte.

    Mais alors, avec les nouvelles machines bourrées d’électronique, quasi impossible d’en trouver une où l’on puisse régler la température indépendamment du programme de lavage.

  3. Il faudrait aussi un bouton stop pour la résistance électrique et la possibilité de brancher la machine sur l’arrivée d’eau chaude

Moi aussi je donne mon avis