L’utilisation d’ampoules LED a permis d’économiser 162 centrales à charbon en 2017 !

En 2017, l’utilisation des diodes électroluminescentes (LED) a permis d’éviter l’émission de 570 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère, selon une étude américaine. Les LED engendrent aussi moins de déchets car leur durée de vie est plus longue que celles d’ampoules traditionnelles.

Rédigé par MEWJ79, le 16 Jan 2018, à 11 h 05 min

En 2017, 570 millions de tonnes de CO2 n’ont pas été émises dans l’atmosphère grâce aux ampoules LED, selon une étude de l’entreprise américaine IHS Markit.

570 millions de tonnes de CO2 non rejetées dans l’atmosphère grâce aux LED

Selon une étude de l’entreprise américaine IHS Markit, reprise sur le site Quartz, en 2017,  l’utilisation des diodes électroluminescentes (LED) a permis d’éviter l’émission de 570 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Il s’agit d’une réduction « équivalente à la fermeture de 160 centrales à charbon », précise le magazine américain !  Et Quartz d’ajouter que les LED, qui consomment nettement moins que les ampoules à incandescence, « ont permis de diminuer l’empreinte carbone mondiale d’environ 1,5 % en 2017 ». Avant de conclure : « les LED ont  un gros impact sur le changement climatique ».

Mais toutes les LED ne consomment pas de la même façon. Ainsi, celles produites par l’entreprise japonaise Nichia sont les plus « propres » : à elles seules, elles ont ainsi permis d’abaisser de 56 millions de tonnes les émissions de gaz carbonique sur la planète.

Le fabricant japonais, inventeur de la diode bleue, est le plus grand fabricant de composantes LED et donc le plus grand contributeur à cette diminution de l’empreinte carbone, selon l’institut. Celui-ci évalue sa part à 10 % des émissions de dioxyde de carbone économisées pendant l’année. Soit la production de 16 centrales à charbon.

centrale à charbon

Centrale à charbon © DyziO

Moins d’électricité pour autant de lumière

Sur la deuxième marche du podium des producteurs de LED les moins polluantes, on retrouve l’Américain Cree (8 % de la réduction des émissions de dioxyde de carbone). La contribution des autres fabricants listés par l’étude (Lumileds, Seoul Semiconductor, MLS, Samsung et LG Innotek) est évaluée entre 4 % et 7 %. « Aucun secteur ne combat plus efficacement le changement climatique », se réjouit IHS Markit. Les LED consomment moins d’électricité que les autres ampoules pour produire la même quantité de lumière : 40 % de moins que les ampoules fluorescentes et 80 % de moins que les ampoules à incandescence.

Pour rappel, les LED ont été inventées au début des années 1990 par deux Japonais et un Américain, récompensés par un prix Nobel. Et ce n’est pas le seul bénéfice environnemental de ces ampoules : ces dernières engendrent aussi moins de déchets car leur durée de vie est plus longue que les ampoules traditionnelles. Elles ne contiennent pas, non plus, de mercure. Une étude de l’institut européen Eurostat publiée cette semaine enfonce le clou : un foyer européen économise en moyenne 10 euros par an en remplaçant une ampoule traditionnelle de 60 watts par une LED de 10 watts. Le gain est légèrement plus faible en France, avec 8,45 euros économisés par an.

Illustration bannière : Ampoules LED – © DK samco
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis