Les surfaces agricoles disparaissent sous le béton

D’immenses surfaces agricoles françaises disparaissent chaque année en raison de l’urbanisation. La crise de 2009 avait ralenti le phénomène, la reprise booste l’extension des villes.

Rédigé par Maylis Choné, le 31 May 2017, à 10 h 37 min

Le 30 mai, un rapport de la Fédération nationale des Safer, les sociétés d’aménagement de l’espace rural sans but lucratif, dénonce la bétonisation des terres agricoles.

Les terres agricoles se couvrent de béton

Le rapport de la FnSafer est alarmant. Ce groupe de sociétés d’aménagement de l’espace rural sans but lucratif a pour but de faciliter la mise en culture des terres et l’établissement des agriculteurs. Leur étude parue le 30 mai, constate que la reprise de la croissance économique française a accéléré l’urbanisation des terres agricoles

En effet, les terres agricoles françaises avaient connu un léger répit entre 2007 et 2013. La crise avait divisé par deux l’extension des surfaces urbanisées en passant de 49.000 à 24.000 hectares par an. En 2016, la hausse atteint 22 % soit 30.000 hectares. 

L’équivalent d’un département disparaît tous les cinq ans

« On a déjà perdu 2,5 millions d’hectares par l’urbanisation entre 1960 et 2010 et on pourrait en perdre autant d’ici 2060, c’est à dire qu’on va réduire de 8 à 9 % la surface agricole française », explique à l’AFP Robert Levesque, directeur du bureau d’étude auteur du rapport. Après Disney, Roissy, Orly, le Grand Paris promet un nouvel agrandissement au détriment de terres cultivables particulièrement riches à proximité de la Seine. 

Tous les cinq à six ans, l’équivalent de la surface d’un département disparaît sous le bitume. La France, qui dépend déjà largement des États-Unis et des pays asiatiques pour nourrir sa population, devra augmenter encore davantage ses importations. L’urbanisation additionnée au réchauffement climatique va diminuer les rendements. « On est en train de détruire ce qui nous fait vivre », termine Robert Levesque.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Hélas oui en région parisienne un projet de création d’un centre commercial (Auchan)avec parc d’attraction EuropaCity va détruire quelques 80 hectares de terre agricole, de plus les meilleures terres à blé de la région, et nos politiques dans tout cela que font ils réponse: rien ils s’en foutent leur bizness avant tout, une honte!!!!!

Moi aussi je donne mon avis