Les Français craignent pour la qualité de leur eau potable

De nombreux Français sont inquiets pour la qualité de leur eau potable, selon un sondage Harris Interactive publié récemment.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 26 Jan 2017, à 11 h 40 min

Près de 30 % des Français craignent que leur eau potable ne soit pas saine. Un constat qui sera au coeur des débats organisés lors du Carrefour de l’eau, qui se tient à Rennes en ce moment.

La qualité des canalisations d’eau suscite l’inquiétude des Français

De nombreux Français sont inquiets lorsqu’ils boivent un verre d’eau du robinet. C’est la conclusion tirée par un sondage mené par l’institut Harris, à l’occasion du Carrefour de l’eau qui se déroule depuis le 25 janvier à Rennes. Selon ce dernier, près de trois Français sur 10 se disent préoccupés par l’état des canalisations d’eau potable qui desservent leur domicile.

Or, pour la majorité des Français, la qualité de l’eau potable dépend étroitement de sa provenance, des matériaux utilisés dans la fabrication des canalisations et de l’âge de ces dernières. S’ils sont près de 59 % à estimer que de la qualité de la source dépend étroitement la potabilité de leur eau, ils sont en effet 58 % à estimer qu’une mauvaise qualité des installations qui acheminent cette eau jusqu’à leur habitation peut tout autant être responsable de l’insalubrité de celle-ci. Parmi tous les Français interrogés, ce sont par ailleurs les plus âgés qui semblent accorder à tous ces éléments une importance particulière.

eau-robinet-potable

Les canalisations d’eau devraient être changées tous les 24 ans

Pour assurer une bonne qualité de l’eau, les Français estiment que les canalisations doivent être vérifiées et renouvelées régulièrement. En moyenne, selon les sondés, pour assurer une bonne qualité de l’eau potable partout en France, les canalisations doivent être changées tous les 24 ans, un chiffre bien éloigné de la réalité actuelle.

Ces données seront débattues à Rennes, pendant ces deux jours de colloques où seront réunis tous les grands acteurs français de l’eau, pour débattre autour de grandes thématiques telles que l’anticipation du changement climatique et démographique sur l’approvisionnement en eau.

Une carte interactive pour connaître la qualité de l’eau du robinet

Pour contrecarrer ces informations, l’association UFC-Que Choisir a publié aujourd’hui une étude(1) que la qualité de l’eau du robinet. Cette étude montre que si près de 96 % des consommateurs peuvent boire leur eau en toute confiance, 2,8 millions ont en revanche une eau polluée notamment par les pesticides, les nitrates ou le plomb. En complément de cette étude, UFC-Que Choisir a sorti une carte interactive sur la qualité de l’eau en France.

L’association s’est basée sur la base des résultats officiels du Ministère de la Santé, et a passé en revue les réseaux de distribution des 36.600 communes de France, pour la totalité des 50 critères réglementaires. Le résultat global se révèle très satisfaisant, puisque l’eau distribuée à 95,6 % des consommateurs français respecte haut la main la totalité des limites réglementaires et ce tout au long de l’année.

eau-canalisation_shutterstock

© Maridav – Shutterstock

Mais il existe encore trop de consommateurs qui sont desservis par une eau polluée. Par exemple, les pollutions agricoles qui occupent les deux premières places de ce triste palmarès, avec les pesticides qui constituent de loin la première cause de non-conformité. Aussi, les contaminations bactériennes dues aux défauts de surveillance ou à la vétusté des installations qui constituent la 3e pollution la plus fréquente et concernent de l’ordre de 200.000 consommateurs. Ces contaminations sont plus particulièrement rencontrées dans les petites communes rurales de montagne.

Si le bilan reste positif, l’association UFC-Que Choisir demande néanmoins aux pouvoirs publics une réforme en profondeur de la politique agricole de l’eau, par une véritable mise en oeuvre du principe « pollueur – payeur » dans le calcul des redevances de l’eau et un audit national des composants toxiques des canalisations pour estimer le niveau d’exposition des consommateurs.

Illustration bannière © Africa Studio – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis