Les choux de Bruxelles affectés par une espèce de papillon

Si vous aimez les choux de Bruxelles, sachez que cette année 2016 ne sera pas une bonne année pour les récoltes de ce légume qui fait peur aux enfants. Un papillon particulièrement tenace aurait envahi les champs causant la destruction d’une bonne partie des plantations. Les supermarchés devront donc faire appel à d’autre producteurs, notamment à l’importation, pour couvrir la demande.

Rédigé par Hugo Quinton, le 8 Dec 2016, à 10 h 40 min

Si vous aimez les choux de Bruxelles, sachez que cette année 2016 ne sera pas une bonne année pour les récoltes de ce légume qui fait parfois peur aux enfants. Un papillon particulièrement tenace aurait envahi les champs, causant la destruction d’une bonne partie des plantations. Les supermarchés devront donc faire appel à d’autre producteurs, notamment à l’importation, pour couvrir la demande.

Les plantations britanniques de choux de Bruxelles attaquées

C’est le journal britannique The Guardian(1) qui met en garde ses lecteurs contre une possible pénurie de choux de Bruxelles à Noël. Si en France ce sont surtout la dinde et le foie gras qui sont les rois des fêtes de fin d’année, les choux de Bruxelles sont un incontournable des tables britanniques à Noël. Mais les Français pourraient être impactés aussi.

Une espèce de papillon, la plutella xylostella qui répond aussi au nom plus adapté de Teigne des choux, serait arrivée en masse sur les terres de Sa Majesté la Reine Elisabeth II, faisant un ravage dans les plantations. Dans le Lincolnshire, dont la production de choux de Bruxelles représente deux tiers de la production du pays, les pertes auraient dépassé les 60 %. Ce papillon est de plus en plus résistant aux pesticides, l’invasion n’a donc pas pu être évitée.

Vers une pénurie de choux de Bruxelles ?

Si le Royaume-Uni va sortir de l’Union européenne, ce n’est pas encore chose faite et il y a de fortes chances que la possibilité d’importer, au sein du marché unique, des choux de Bruxelles pour les fêtes de fin d’année sera utilisée le plus possible. De fait, les choux de Bruxelles vont être moins nombreux sur les étals des supermarchés de toute l’Europe.

Au Royaume-Uni, les distributeurs ont annoncé qu’ils allaient tout mettre en oeuvre pour que ce produit de Noël ne manque pas pour leurs clients. La demande va donc dépasser l’offre et la pénurie pourrait devenir réalité.

Illustration bannière : Chou de Bruxelles juste cueilli – © Tiffany Egbert Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis