Lave-vaisselle : comment le choisir et l’utiliser ?

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte dans le choix d’un lave-vaisselle, dont le coût d’utilisation (eau et électricité) peut s’avérer important… Voici quelques pistes pour vous aider

Rédigé par Guide TopTen, le 15 Feb 2018, à 16 h 30 min

Les questions à se poser avant d’acheter

Lave-vaisselle : en pose libre, encastrable ou intégrable ?

comment choisir son lave-vaisselle

© ppart

Les lave-vaisselle les plus répandus sont ceux dits en pose libre, c’est à dire qu’on peut les installer n’importe où. Ils sont parfois « compacts » (souvent le cas des appareils pour 10 couverts ou moins).

 

En version encastrable, le lave-vaisselle est conçu pour recevoir un habillage assorti à vos meubles de cuisine.

Enfin intégrable, le lave-vaisselle se présente sans façade ni parois latérales. Il est destiné à se glisser dans l’espace prévu à cet effet, comme un placard par exemple où il demeurera ni vu ni connu.

Quel nombre de couverts ?

Le nombre de couverts détermine la taille de l’appareil. Les plus petits comptent 6 couverts et sont suffisamment petits pour être posés sur un plan de travail. Vous trouverez ensuite des modèles de 8 à 15 couverts, de 45 à 60 cm de largeur.

  • La capacité la plus répandue est 12 couverts. Elle correspond aux besoins d’une famille de 4 à 6 personnes. En couple, ou pour une petite famille recevant peu, une capacité de 9 à 10 couverts suffira souvent, en fonction des habitudes de repas. Pour une personne vivant seule, un modèle encore plus petit pourra convenir.
comment choisir son lave-vaisselle

© Yunava1

Point important : un grand appareil peut être plus économique et écologique qu’un petit à condition de ne le faire fonctionner que lorsqu’il est plein ; si vous le faites tourner aussi souvent et à moitié vide, votre facture sera au contraire plus élevée.

Le niveau de bruit

Cette information est indiquée sur l’étiquette énergie. Il s’agit là d’un critère souvent important, surtout si vous comptez faire fonctionner l’appareil dans une cuisine ouverte ou en pleine nuit pour profiter des heures creuses.

En moyenne, le niveau sonore d’un lave-vaisselle se situe entre 45 et 60 dB. Les modèles ultrasilencieux affichent quant à eux 39 dB.

Il est important de noter que trois décibels en plus signifient un quasi doublement du bruit perçu ! Il convient donc de faire bien attention à la valeur indiquée.

Quels programmes privilégier ?

Des enquêtes ont montré que les utilisateurs de lave-vaisselle sélectionnent souvent le même programme de lavage par habitude, sans se poser de questions… Or le choix du programme a un impact important sur la consommation de l’appareil !

  • En mode standard, le lavage s’effectue à une température en général comprise entre 50 et 70°C. Ce n’est pas le programme permettant les meilleures économies.
  • En mode ECO, la température oscillera entre 45 et 55°C. Ce type de programme consomme moins d’énergie et d’eau, et il est tout à fait adapté pour un usage quotidien (avec des couverts normalement sales).  Il peut durer en revanche un peu plus longtemps.
  • Le mode intensif, pour la vaisselle extrêmement sale, type plat à gratin ou casseroles. La température est élevée : 70 à 75°C.et la consommation d’énergie et d’eau est très importante. A utiliser avec beaucoup de parcimonie et surtout pas au quotidien.
  • Les programmes rapides sont à considérer avec précaution. Ils entraînent parfois une consommation d’énergie plus importante que le programme ECO. Pour en avoir le coeur net, cherchez les données de consommation indiquées dans le guide d’utilisation.
  • Le départ différé s’avère intéressant si votre contrat d’électricité prévoit les heures creuses.
  • Le programme demi-charge comme son nom l’indique permet un lavage avec un appareil peu rempli. Cependant, demi-charge ne signifie pas « demi-consommation » ! En effet, la consommation d’électricité et d’eau restera élevée pour le nombre de couverts lavés.
comment choisir son lave-vaisselle

© Andrey_Popov

Les modèles les plus sophistiqués ou haut-de-gamme proposent des programmes « intelligents » : munis de capteurs électroniques, ils sont capables de déterminer eux-mêmes le programme le mieux adapté (le plus efficace et/ou économique selon la charge et le degré de salissure). Ces dispositifs peuvent permettre des économie sans que vous ayez besoin d’y penser.

Les systèmes de sécurité

Tous les appareils sont équipés d’au moins un système anti-débordement  : c’est ce système qui vous préviendra de tout risque d’inondation. La vidange est enclenchée en cas d’entrée d’eau en continu.

Les sécurités supplémentaires

  • Le flotteur de fond de cuve. C’est lui qui prendra le relai en cas de défaillance du système anti-débordement.
  • Le système Aquastop  : situé à l’extérieur du lave-vaisselle, il coupe l’alimentation d’eau en cas de fuite au niveau du tuyau d’arrivée.
  • Le système Waterstop  : il s’agit d’un boîtier avec un double tuyau. Lorsqu’il y a un trop plein avec le 1er tuyau, le Waterstop permet le passage vers le second.
  • La sécurité enfant : la porte est verrouillée pour éviter tout risque d’intoxication à cause de l’ingestion de produit nettoyant, et tout risque de brûlure.

La consommation d’un lave-vaisselle

comment choisir son lave-vaisselle

L’étiquette énergie, obligatoire sur tous les appareils mis en vente, est commune à tous les pays

de l’UE. Elle fait apparaître une classification de la performance énergétique des appareils de A+++ à D.

N’hésitez pas à choisir un appareil de la meilleure classe A+++ ! Il en existe de très nombreux. Vous pouvez découvrir les meilleures références sur le site Guide Topten.

Il faut savoir que plus aucune classe en-dessous de A+ n’est autorisée à la vente pour les appareils courants de plus de 11 couverts. Pour les appareils plus petits, toutes les classes en-dessous de A ont été interdites. Cela signifie qu’acheter aujourd’hui un appareil de classe A ou A+ n’est plus du tout une bonne affaire ou un geste écologique, c’est au contraire acheter ce qu’il y a de pire sur le marché.

Sur l’étiquette figurent les informations supplémentaires suivantes :

  • La consommation annuelle d’énergie (en k Wh/an) mesurée pour 280 cycles ECO ;
  • la consommation d’eau annuelle en litres ;
  • la classe d’efficacité pour le séchage ;
  • la capacité en nombre de couverts ;
  • le niveau de bruit en décibels.

Attention : la consommation réelle d’énergie et d’eau dépend des programmes utilisés  !

Les données fournies sur l’étiquette énergie sont valables quand l’appareil est utilisé avec le programme « ECO », c’est-à-dire le plus économique et écologique. Si vous utilisez d’autres programmes de manière régulière, la consommation pourra être très différente !

Par exemple, un lave-vaisselle dont l’étiquette affiche une consommation de 2 800 litres d’eau et 266 kWh d’électricité par an (mesurée avec le mode ECO) pourra consommer plus de 4 400 litres d’eau et 460 kWh s’il est utilisé selon un mix des programmes normal et intensif, soit presque deux fois plus (source : 60 Millions de Consommateurs).

Lire page suivante : Quelles économies avec un lave-vaisselle de classe A ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sur le site www.guidetopten.fr identifiez en un clic les meilleurs appareils, faites des économies et protégez la planète (avec le soutien de l’ADEME et...

41 commentaires Donnez votre avis
  1. Ce sont des bons conseils pour choisir un lave-vaisselle. Je viens de déménager et j’en cherche un mais le choix n’est pas aussi facile que j’ai pensé ! Merci d’avoir expliqué que le prix d’achat d’un lave-vaisselle est très variable. C’est logique que les plus chers soient souvent les plus économes. Alors, diriez-vous qu’il vaut la peine de choisir un modèle cher ?

  2. J’en ai marre de ces études bidons.
    30 L, pour une vaisselle à la main ? C’est une moyenne ? Ça veut dire que certaines personnes sont largement au-dessus et d’autres largement au-dessous. Apprenons à faire une vaisselle à la main en économisant le plus possible d’eau. Nous sommes 3 et je suis autour de 10 L par vaisselle (y compris le nettoyage de l’évier).
    Le lave-vaisselle. Combien de ceux qui en ont rince les plats, les assiettes et autres avant de les mettre au lave-vaisselle. Combien d’énergie, d’essence, de matériaux pas réutilisables a-t-il fallu pour construire la machine.

    Non, franchement l’argument écologique du lave-vaisselle est aberrant.
    Après, si l’argument est le gain de temps, la flemme, je comprends. Mais certainement pas l’écologie.

    Allez bisous à tous.

    • Bien sûr que l’argument « écologique » est très mince mais quand on a une vie sociale très chargée : repas de 4 à 8 personnes 2 à 3 fois par semaine avec la vaisselle correspondante, on n’a pas envie de s’y mettre à 1 heure du mat quand tout le monde est parti et qu’il faut que la cuisine soit nickel le lendemain matin quand la famille se lève…. Donc, merci, merci et merci, mon très cher lave-vaisselle ! :-)))

  3. moi, je vous conseillerais d’abord l’achat et (ou) l’utilisation d’un bon lèche-plat (quelques €) pour pouvoir récupérer, très facilement, tout reste de nourriture des casseroles, des plats et même de assiettes afin de vous en délecter et (ou) d’en faire profiter votre compost !Laver la vaisselle dans ces conditions, c’est loin d’être une corvée et ça ne consomme jamais 100 l (à peine 10 l, avec très peu de détergent !) surtout si un des convives vient l’essuyer, en profitant de l’occasion pour continuer la conversation, ou si , à défaut, vous disposez d’un bon égouttoir !!!

  4. Je suis très déçue par le LV BOSCH speed star silence plus, il m’a coûté bien cher et lave très mal. Pour économiser l’eau, il la fait tourner en circuit fermé et pulvérise ainsi tous les débris sur toute la vaisselle. Donc il faut rincer la vaisselle avant (quelle économie….) ou relaver après (pas mieux). En plus on ne peut interrompre un cycle donc je ne peux économiser l’électricité du séchage. Avis aux amateurs.

  5. Ce sont des bonnes informations des lave-vaisselles. Je ne savais pas qu’un lave-vaisselle permettrait ainsi à chaque lavage de réduire la consommation d’environ 30 litres d’eau soit 70 % d’économie. Ce que je voudrais savoir, est comment installer un lave-vaisselle. Je sais que les plombiers peuvent nous aider avec ce service, mais est-ce que c’est un projet qui demande de l’aid professionnel ?
    Clarice decarieplumbing.ca

  6. Un conseil n’achetez jamais de lave vaisselle hoover le mien est tombé en panne au bout de 4 mois et leur service client est une horreur

    a bon entendeur

    • le lave vaisselle n’est pas economique en eau quoi qu on dise

  7. je suis dessus par le temps des laves vaisselle , alors qu’en restauration quelques minutes suffisent .. Dommage donc on ne sait pas quel appareil acheter pour qu’il soit rapide.. merci de me repondre

Moi aussi je donne mon avis