Noix-pain, l’arbre miraculeux qui transforme le carbone en calcaire

Rédigé par Jean-Marie, le 29 Sep 2014, à 12 h 40 min

Certains mettent dans cet arbre extraordinaire un immense espoir pour combattre les effets du réchauffement climatique. Il s’agit d’arbres dits “exalogènes” qui pourraient bien sauver notre atmosphère du CO2 en trop qui l’envahit année après année.

Stocker le CO2 pour soulager la planète

Stocker le CO2 est une des solutions qui permet d’alléger le taux de CO2 (croissant) de l’atmosphère terrestre. Certes, cela n’empêche pas les émissions de CO2 qui ont atteint un record annuel. Mais le stockage du carbone est pourtant une des manières efficaces de lutter contre les effets du réchauffement. Et toutes les formes de stockage du CO2 sont sur la ligne de départ.

stockage du CO2

Le noix-pain pour nous sauver du réchauffement ? !

Alors que les océans commencent à être à la peine en tant que puits de carbone, l’association Biomimicry Europa, spécialiste du biomimétisme, s’est penché sur les plantes qui peuvent faire le travail. Daniel Rodary,  écologue français de 43 ans employé par l’association, mène des recherches sur les végétaux exalogènes, c’est à dire qui savent transformer le carbone en calcaire.  C’est un scientifique de l’université de Lausanne, Éric Verrecchia, qui a été à l’origine de la découverte des arbres oxalogènes.

Et depuis 2010, un cabinet de conseil qui étudie comment les organismes vivants capturent et stockent le CO2, Greenloop, mène un projet européen, appelé CO2SolStock : son objectif est de trouver de nouvelles solutions de décarbonisation végétales.

arbre-noix-pain

Les végétaux « oxalogènes » ont donc la très intéressante propriété d’être capables de capter le carbone atmosphérique et de pouvoir aider dans notre lutte contre les gaz à effet de serre.

Elles peuvent le transformer en calcaire avec l’aide de bactéries et de champignons. Cela revient à stocker ce carbone sous forme solide pour des milliers d’années !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. L’espoir n’est pas total,la decouverte de cet arbre c’est bien mais dimunier la proliferation de gaz à effet de serre c’est mieux encore.

  2. ouais ça aurait été bien de citer la source National Geographic plutôt que de pomper simplement et de donner des references
    bref…bande de glandu 😉

  3. Bonjour, j’aimerai avoir l’adresse mail de Daniel Rodary si c’est possible. Merci beaucoup

  4. Si ça marche, il faut en planter des forêts entières !!

  5. Pour Haïti je ne sais pas trop mais en Europe est-ce vraiment une si bonne chose d’implanter cet arbre. De nombreuses erreurs ont déjà été faites avec des espèces allogènes.

  6. Bravo pour cette avancée Bio, ces arbres sont-ils transplantables en Europe ?.

  7. C’est super! Je brésilien et en chez il y on a beaucoup de ces arbres. Son fruit est très bon! On peut le faire comme des frites. C’est délicieux.
    Um grand merci pour cet article.

  8. Peut-on planter de ces arbres dans la région parisienne, et dans nos jardins?
    A quoi ressemblent-ils?
    merci pour votre réponse.

Moi aussi je donne mon avis