La politique de développement du vélo progresse en France

Le DieselGate et les divers pics de pollution, une vingtaine par an en moyenne, n’ont sans doute qu’aidé la situation et la prise de conscience : les collectivités locales doivent développer de nouvelles possibilités de mobilité urbaine et extra-urbaine. Parmi celles-ci, le vélo, moyen de transport écologique par excellence, prend de l’ampleur selon l’enquête 2015-2016 du Club des villes et territoires cyclables.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 2 Feb 2017, à 10 h 35 min

Le DieselGate et les divers pics de pollution, une vingtaine par an en moyenne, n’ont sans doute que participé à la situation et aidé à la prise de conscience : les collectivités locales doivent développer de nouvelles possibilités de mobilité urbaine et extra-urbaine. Parmi celles-ci, le vélo, moyen de transport écologique par excellence, prend de l’ampleur selon l’enquête 2015-2016 du Club des villes et territoires cyclables.

De multiples projets autour du vélo en France

L’observatoire des mobilités actives, publié le 31 janvier 2017 par le Club des villes et territoires cyclables, montre que les élus locaux accordent de plus en plus d’importance au vélo dans leur urbanisme. D’une manière générale, les collectivités locales dégagent un budget moyen de 7,70 euros par habitant. Mais toutes n’ont pas le même budget pour le vélo, bien évidemment : la palme est attribuée à la collectivité du Grand Lyon qui accorde un budget de 17 euros par habitant au vélo.

Consultez les chiffres des ventes de vélos électriques en France sur le Planetoscope

Les projets concernant le vélo sont le plus souvent la responsabilité d’un chargé de mission vélo puisque 80 % des collectivités qui ont répondu à l’enquête du Club des villes et territoires cyclables, soit 36 % des collectivités membres du club, ont un véritable chargé de mission vélo au sein de leurs équipes.

Comment les collectivités locales développent le vélo ?

Le développement du vélo dans les villes et collectivités locales passe par de nombreux points. Bien évidemment, les aménagements cyclables sont le point central du développement du réseau et 91 % des collectivités interrogées déclarent intégrer les dispositions pour le vélo dans le plan local d’urbanisme, tandis que 82 % ont des schémas directeurs pour les aménagements cyclables.

vélo en ville

Des aménagements pour cyclistes se développent © ldambies Shutterstock

Mais le développement passe aussi par les subventions : 59 % des interrogés subventionnent financièrement des associations cyclistes. Et même les employés publics participent à l’effort du développement du vélo : 77 % des collectivités proposent des vélos aux employés pour une moyenne de 5,1 vélos pour 100 agents.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis