La musique nous fait-elle plus acheter ?

Une musique relaxante, des petits bruits de la Nature, une bande son techno tous azimuts… Les lieux de vente nous plongent dans leur atmosphère sonore pour jouer sur nos émotions. Peuvent-ils influencer de cette manière notre comportement d’achat ?

Rédigé par Annabelle, le 31 Oct 2012, à 18 h 15 min

Les rois du marketing sensoriel

Une odeur agréable, une musique apaisante, des couleurs dynamiques… Les magasins rivalisent d’ingéniosité pour jouer avec notre humeur, et surtout, faire en sorte que l’on s’y sente tellement bien que l’on ait qu’une envie : rester !

Voyage sensoriel chez Nature et Découvertes

Une enseigne tire bien parti des enseignements du marketing sensoriel : Nature et Découvertes. Quiconque ayant déjà franchi les portes d’un de ces magasins dédiés à toutes sortes de produits ou services liés à la Nature ne peut que s’en rendre compte. Tout a été étudié afin de rendre l’atmosphère des magasins la plus proche d’une balade paisible. D’ailleurs, l’enseigne se targue d’avoir su créer « des magasins comme des bulles de nature et d’harmonie dédiées à l’expérience sensorielle ».

Ainsi, tous les sens sont sollicités. D’abord l’ouïe  : même en dehors du magasin, on peut déjà percevoir des sons tels que des bruits d’animaux (chants d’oiseaux parmi d’autres), le bruit du vent dans des feuillages, une rivière qui coule ou un torrent, etc.

Ensuite, d’un point de vue visuel, le magasin peut être perçu comme une véritable caverne d’Ali Baba : de nombreux produits sont exposés, tous accessibles. La lumière ainsi que les matériaux utilisés (le bois, la pierre) ont été étudiés et sélectionnés avec attention.

L’enseigne sollicite le goût en proposant une tisane à déguster à l’intérieur du magasin.
Les clients peuvent toucher les produits… Enfin, la même odeur de cèdre est diffusée dans les magasins depuis plusieurs années ; l’objectif étant que les clients associent cette odeur à la marque.

L’enseigne propose un vrai voyage des sens au sein de ses magasins. D’ailleurs, Françoise Vernet, ancienne directrice marketing, révélait dans une interview accordée au magazine Décisions Marketing dès 2004 que lors d’entretiens qualitatifs, les consommateurs décrivaient l’expérience du concept Nature et Découvertes comme un retour à la nature originelle. De nombreux clients viennent au magasin pour s’accorder une bouffée d’oxygène pendant leur pause déjeuner.

*

La suite p.3> en mettre plein les oreilles des ados

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Chaque chose à sa place, la musique chez soi ou dans les discothèques, mais dans les magasins c’est une véritable pollution acoustique du fait du niveau sonore à la limite du supportable. Je vais dans les boutiques pour choisir calmement, c’est même un moment de détente et avec cette mode du fond musical à tout prix qui s’est généralisée, même dans les toilettes, j’ai qu’une envie : de fuir !!! J’ai eu l’occasion de discuter avec des employées, la plupart sont stressées et épuisées avec maux de tête en fin de journée. Dans le centre commercial de ma ville, Nice, où j’avais plaisir à passer un moment, c’est devenu infernal car il y a la musique propre au centre associée à celles des boutiques, un mélange insupportable, de retour chez moi je suis épuisée.

  2. La musique dans les magasins va jusqu’au point que si, dans un rayon vin on passe de la musique française, on vendra jusqu’à 70% de vins français, et si on passe de la musique allemande, on vendra 70 % de vins allemands…..
    Une enquête des plus sérieuses a été faite sur le sujet….

  3. J’ai 5 magasins. Nous avons mis de la musique il y a 3 ans et je peux vous dire que les clientes n’achetaient pas plus. Par contre c’est vrai que ça meuble et c’est plus agréable meme pour les employées.
    Par contre, nous avons décider de parfumer les boutiques depuis 1 an et on voit vraiment la différence. Les clientes sont plus détendus, s’exprime plus et restent plus longtemps chez nous.

    Je n’aurais jamais pensé que le parfum soit plus vendeur et apprécié que la musique. Je suis bluffé.

    • Je me permets de répondre à votre message laissé il y a presque un an.
      Vous dites que les clients n’achètent pas plus ou ne restent pas plus dans vos magasins bien que vous ayez mis de la musique. C’est tout à fait normal. Il ne s’agit pas de choisir une musique au hasard, ou parce qu’elle est actuelle. Il faut choisir la musique diffusée selon l’effet que vous voulez obtenir sur le comportement de vos clients. Je ne vais pas détaillé ici, mais il est certain qu’une musique plus lente fera rester vos clientes plus longtemps en magasin. Une musique très forte les fera partir, une musique “classique” ou à tendance classique les incitera à acheter plus cher… etc.

  4. Non bien au contraire, souvent le son est beaucoup trop fort et je n’ai qu’une envie…..repartir.

    La musique, je l’écoute chez moi,dans le calme

  5. la musique des super marchés m’exaspère ; elle est généralement entêtante et obsédante ; je suis à peine entrée que j’ai hâte d’en sortir ; quant au publicités, j’y suis allergique ; j’ai refusé l’hiver dernier à un pharmacien (à son grand étonnement) un sirop que je voyais 10 fois par jour à la télé ; j’en avais déjà une indigestion

  6. Si le client est influencé, c’est qu’il est influençable. Par contre, le Docteur Lozanov je crois avait mis au point un méthode pour guérir ses clients en asile psychiatrique, et cette méthode, la suggestopédie, peut être utilisée pour apprendre les langues entr’autre – je crois que certains morceaux de Bach sont utilisés –

    donc, c’est pour le meilleur ou le pire

Moi aussi je donne mon avis