Mauvaise nouvelle pour les baleines : le Japon quitte la CBI, la chasse commerciale va reprendre !

Une triste nouvelle pour la protection des baleines : le Japon a annoncé la reprise de la pêche aux cétacés à compter de l’été 2019.

Rédigé par Paul Malo, le 26 Dec 2018, à 11 h 40 min

C’est désormais officiel : le Japon reprendra en juillet prochain la pêche commerciale à la baleine. Une décision qui désole les organisations écologistes.

Une décision annoncée en catimini

Cela tient plus d’une tradition mortifère multiséculaire que d’une véritable logique économique… La demande est plus que faible, l’interdiction presque générale… Et pourtant, le gouvernement japonais vient de décider que la chasse à la baleine allait reprendre en juillet 2019.

Triste prise – Capture d’écran Youtube

Immédiatement, les organisations écologistes ont condamné cette décision annoncée en catimini. À commencer par Greenpeace, pour qui « il est clair que le gouvernement tente de faire passer cette annonce en douce à la fin de l’année, loin des projecteurs des médias internationaux. Mais le monde n’est pas dupe. La décision du Japon est en décalage complet avec la communauté internationale, et fait fi de la nécessité de protéger nos océans et ces créatures majestueuses. »

Lire aussi : Le Japon tue 122 baleines en période de gestation

Un trio d’irréductibles

Tokyo a donc confirmé le 26 décembre, que le pays se retirait de la Commission baleinière internationale (CBI), afin de « reprendre la pêche commerciale en juillet prochain ». Mais il faut bien reconnaître qu’en fait, le Japon n’a jamais complètement cessé de chasser les cétacés. La ruse : le moratoire de 1986 sur la pêche à la baleine autorisait toutefois la chasse à des fins de recherches. Et pourtant, la chair des baleines atterrissait systématiquement les étals des poissonniers.

La découpe d’une carcasse de baleine au Japon – Capture d’écran Youtube

Avec cette décision, le Japon reconstitue un triste trio avec l’Islande et la Norvège, deux pays qui continuent de pratiquer ouvertement la pêche à la baleine commerciale. Les navires japonais n’iront pas chasser « dans les eaux de l’Antarctique ou dans l’hémisphère Sud », la reprise de cette pêche à la baleine étant annoncée comme « limitée aux eaux territoriales et à la zone économique exclusive » du Japon.

Illustration bannière : Le baleinier Nisshin Maru dans le port de Kagoshima – © wdeon Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Curieusement vous vous émouvez beaucoup moins de la chasse commerciale aux oies sauvages… il est vrai qu’elle n’a lieu qu’à quelques centaines de km de Paris… aux Pays Bas, pays « modèle » d’après vous en terme de gestion de la biodiversité.

Moi aussi je donne mon avis