Indonésie : le pays s’engage dans la lutte contre les nuages de pollution

L’Indonésie a rejoint l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (Asean) pour lutter contre les nuages de pollution transfrontalière. Un grand pas puisque l’Indonésie était le dernier des 10 pays de l’Asean à ne pas l’avoir encore ratifié. Zoom sur cette initiative.

Rédigé par Eva Souto, le 25 Oct 2014, à 15 h 18 min

L’Indonésie veut lutter contre les nuages de pollution

En septembre, le Parlement indonésien a donné son accord pour ratifier l’accord de l’Asean dans un but : lutter contre les nuages de pollution transfrontalière provenant des feux de forêts dans l’ouest de l’Indonésie.

indonesie-iles-java-mont-bromo-pollution-01

Cette initiative intervient après un pic de pollution de l’air à Singapour, dû aux importants feux de forêt tropicale sur l’île indonésienne voisine de Sumatra.

Mais également à la mobilisation des autorités des pays voisins Singapour et la Malaisie, touchés par ce phénomène, qui ont accentué leurs protestations contre les feux de forêts qui se sont intensifiés ces dernières années.

Le Parlement indonésien vote une loi pour lutter contre la pollution

Ainsi, le Parlement indonésien a voté une loi qui oblige l’archipel à renforcer la lutte contre les feux de forêts et les nuages de pollution. Mais pas seulement.

Cette loi incite également à participer activement au processus de décision régional concernant ce problème ainsi qu’à accorder plus de ressources pour contrer ce fléau.

feu-de-foret

A noter qu’il y a 12 ans, l’Indonésie avait déjà signé l’accord de l’Asean sur la lutte contre les nuages de pollution transfrontalière. Mais elle était le dernier des 10 pays de cette organisation à ne pas l’avoir ratifié.

Ainsi, le Parlement a indiqué « l’Indonésie a déjà entrepris des opérations pour prévenir, atténuer les feux de forêts et la brume (provenant des fumées d’incendies), au niveau national. Mais pour faire face à la pollution transfrontalière, l’Indonésie et les autres nations de l’Asean reconnaissent que les actions de prévention et d’atténuation doivent être communes ».

Lire la suite : L’Indonésie est-elle en train de suffoquer ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Ma fille et sa famille (époux, 2 enfants en bas âge) vivent dans le sud de Kalimantan (partie indonésienne de Bornéo) à Banjarmasin et subissent cette pollution au quotidien. C’est là qu’elle enseigne l’anglais mais s’inquiètent pour leur santé, en particulier celle des petites de 1 et 3 ans. Ils étaient avant dans le sud-est de Sulawesi, moins pollué, mais sans emploi!

  2. Les deux premières photos illustrant “la lutte contre la pollution en Indonésie” sont mal choisies. Il s’agit ici de prises de vue du mont Brono, volcan actif, et d’une accumulation de nuages de condensation dans la caldeira du volcan : phénomènes naturels … Par ailleurs, la circulation intense de véhicules ne bénéficiant pas de technologies modernes et les feux sont des plaies qu’il faut combattre. Il n’est jamais trop tard pour agir. Merci pour vos articles.

Moi aussi je donne mon avis