Haro sur le charbon à la conférence de Durban

Rédigé par Jean-Marie, le 5 Dec 2011, à 14 h 56 min

Alors que d’année en année, le charbon ne cesse de voir son utilisation augmenter plutôt que diminuer dans la part des énergies mondiales, on veut haranguer les dirigeants du monde entier à mettre fin à ce non sens environnemental.

Le charbon progresse malgré les bonnes résolutions climatiques

En 2006, le charbon représentait 25 % de l’énergie primaire mondiale.
Aujourd’hui, il est à 29,6 % ! Cela vous étonne ?
Moi aussi, car je pensais qu’on cherchait à en diminuer l’utilisation dans les centrales thermiques, les plus polluantes qui soient. Et bien non !

Le charbon, inévitable … malheureusement

charbon - énergie - consoGlobe

Pourquoi le charbon revient-il en force ?

  • Le charbon est la ressource d’énergie la plus abondante, hormis bien sûr les énergies naturelles renouvelables.
  • Les réserves mondiale de charbon dureront au moins 150 ans et plus de 200 ans dans bien des pays.
  • Le charbon est la moins chères des énergies fossiles,tant pour les industriels que pour le chauffage ou la production d’électricité.
  • Le charbon n’est pas concentré dans quelques zones comme l’est le pétrole, mais est plutôt bien réparti équitablement sur tout le globe.

Les économies modernes de plus en plus dépendantes du charbon

  • La désaffection de certaines grandes économies pour le nucléaire accentue la suprématie du charbon : la Chine et les États-Unis sont les 2 plus gros consommateurs de charbon. L’Allemagne est le champion mondial de la production de lignite (houille brune). Le Japon le 1er importateur mondial de charbon.
  • En 2012, l’Afrique du Sud a produit 94 % de son électricité à partir de charbon. 
  • 80 % de l’électricité chinoise proviennent du charbon. Pour les États-Unis, c’est 45 % ; en l’Inde, c’est 70 % ; pour l’Afrique du Sud, 93 % !
  • 75 % de la production mondiale de charbon sont transformés en électricité dans des centrale thermique pour 500 g. environ par kW/h d’électricité. Le charbon représente déjà la 2ème source d’énergie primaire (Pétrole : 34,3 % ; Charbon : 25,1 %)

La consommation de charbon a plus que doublé en 30 ans et va continuer à augmenter de 1,8 % par an et passer de 2 772 millions de tep à 4 441 M tep en 2030 (+30 %).

Au secours, le charbon revient en force !

charbonLa combustion du charbon émet 35 % de gaz carbonique en plus que le pétrole, 72 % de plus que le gaz naturel.

75 % de la production mondiale de charbon sont transformés en électricité dans des centrales thermiques (500 g. de charbon environ par kW/h d’électricité).

Basculer du tout pétrole au charbon serait une catastrophe climatique alors que la concentration de C02 dans l’atmosphère a augmenté d’environ 36 % depuis deux siècles du fait des activités humaines.

Et pourtant ! Le durcissement des réglementations environnementales dans les pays occidentaux a eu pour effet de délocaliser les industries voraces en énergie dans les pays qui utilisent le plus le charbon (Chine, …) et qui sont plus lâches en termes de normes de pollution.

Malheureusement, il ne faut rien attendre de la conférence de Durban : aucune contrainte ne sera liée à l’usage du charbon et la plus polluante des énergies va continuer à s’étendre. Le salut passera peut-être par la recherche qui cherche à élaborer du charbon moins sale(1). Mais pas avant des années …*

Émissions de CO2 par type d’énergie

  • Nucléaire  : 19 kg équivalent carbone par tonne équivalent pétrole
  • Éolien  : 32 équivalent carbone par tonnes équivalent pétrole
  • Solaire photovoltaïque : 316 équivalent carbone par tonne équivalent pétrole
  • Gaz Naturel  : 651 kg équivalent carbone par tep
  • Pétrole – essence : 830 kg équivalent carbone par tep
  • Diesel – fioul  : 856 kg équivalent carbone par tep
  • Charbon  : 1123 kg équivalent carbone par tep

*

(1) Comme par exemple, les carburants liquides à base de charbon qui pourraient remplacer l’essence à l’avenir mais qui ont aujourd’hui un rendement très faible.

Tous les articles sur le charbon

Les évolutions du charbon chinois

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. mantenant,nous savons faire du charbon propre sauf que les politiques sabordent notre savoir faireet souvent avec la bénédiction de syndicats

  2. D’accord avec Nina : il s’agit d’un problème politique et économique et les peuples les plus pauvres n’ont pas vraiment le choix et ne sont pas non plus responsables des choix de leurs dirigeants.
    Le nucléaire est peut-être le moins polluant en terme d’équivalent pétrole ou de rejet de CO2 mais ses dégâts collatéraux ne sont pas négligeables : cancers, stérilité, peut-être problèmes du système nerveux.Ayant vécu toute mon enfance jusqu’à mon adolescence à moins de 5 kms de la centrale dite de Chinon, j’en sais quelque chose.
    Seules les énergies renouvelables et naturelles sont à privilégier mais apprenons aussi à moins consommer pour limiter notre impact sur notre environnement. (La plupart des chinois se déplacent encore à vélo et les Africains à pied ou à vélo et n’ont ni ordinateur ni autre gadget électronique !)

    • Bonjour, à anne37. Sauf que pour l’instant ils n’ont pas les moyens de consommer plus. Leur serait-ils interdit de faire comme nous? de profiter des bienfaits du modernisme? d’avoir leur voiture et même plusieurs pour la famille? de partir en vacances à la mer ou à la montagne selon les saisons? d’avoir(pour les Chinois) plusieurs enfants(2 ou 3)? on a vécu, nous les pays développés, sur l’utilisation des biens de la planète, au détriment des autres peuples. C’est à leur tour. Nous n’en avons pas pris conscience assez tôt. Nous oui, les autres non?

  3. Peut être que la recherche sur la combustion du charbon et sur les centrales thermiques ne sont pas très poussées, il doit y avoir de sérieux progrès à faire de ce coté là. Il était question de ré-injecter le co² dans le sous sol à une époque, tout cela a t’il était abandonné devant la fin probable de la filière charbon il y a qq années ??

    On peut en faire du bicarbonate,de la neige, le solidifié en briquette…etc

  4. Oui mais le danger du nucléaire est aussi très important, l’industrie nucléaire génère une multitude de substances radioactives à chaque étape de la filière,et ces déchets n’ont pas de solution, les usines rejettent une certaine quantité de radioactivité dans l’eau et dans l’air, pouvant également se retrouver concentrés dans la chaîne alimentaire. Les animaux marins sont contaminés par les rejets de La Hague près des côtés françaises et jusqu’en Norvège. L’industrie nucléaire pollue : elle produit des tonnes de déchets radioactifs qui sont enterrés et resteront dangereux pendant des milliers d’années !

  5. Une fois de plus il faut développer le nucléaire malgrè les délires fanatiques de la secte antinucléaire. Mais bien sûr avec de sérieuses contraintes de sécurité. Ce qui suppose en France la renationalisation de la filière nucléaire que des politiciens corrompus ont privatisée.

  6. Si les Chinois respectaient quelque chose cela se saurait ,on ne peut malheureusement rien attendre de ces gens là , à moindre mesure on le voit dans les restaurants qu’ils tiennent chez nous, au début c’est tout sourire et après ils nous entubent , j’ai fait le constat dans plusieurs de leurs restaurants ,maintenant c’est terminé je n’y vais plus , que ce soit en terme d’accueil comme de qualité, ils ont une sale mentalité , donc poluer à fond la planète ils ont rien à faire.

    • Juger tout un peuple sur le comportement de quelques restaurants chinois, cela me semble un peu léger tout de même, et de plus je ne crois pas que nous soyons bien placés pour donner des leçons de “respect” au peuple chinois, n’oubliez pas notre passé… Comment croyez vous que la France lorsqu’elle était pauvre, a pû se développer ? Relisez notre histoire et vous comprendrez. Il n’y a pas d’Homme meilleur qu’un autre selon le pays ! Les hommes sont les mêmes partout, certains bons et certains moins bons, peu importe le pays. 🙂

Moi aussi je donne mon avis