Habitat – Isoler son logement du bruit

Le bruit peut être responsable de bien des maux. Alors, comment garder sa maison bien au calme ? Pour une isolation acoustique optimale, il faut traquer les nuisances sonores qui peuvent provenir de multiples sources.

Rédigé par Annabelle, le 16 Nov 2011, à 16 h 44 min

Trouver la bonne isolation pour …

Les bruits étant de différentes natures (aérien, solidien…) et provenant de différentes sources, leur traitement ne sera pas le même.

Pour rappel : ci-dessous, une illustration proposée par l’Ademe et qui regroupe les différents types de bruits.

source Ademe

 

Alors, comment trouver la bonne isolation pour…

…se protéger des bruits aériens extérieurs

Pour lutter contre les bruits aériens extérieurs tels que ceux occasionnés par le trafic aérien ou routier, il faut prendre des mesures d’isolation de façade et plus précisément des ouvertures (fenêtres et portes).
Les ouvertures représentent bien souvent le point faible du logement en matière d’isolation. Règle d’or à avoir en tête : à l’endroit où l’air passe, le bruit passe lui aussi (la fameuse loi d’étanchéité évoquée précédemment)

Ainsi, il conviendra de veiller à une bonne isolation des fenêtres.

1. Vous vivez dans un environnement peu ou moyennement bruyant : vous pourrez opter pour un isolement de façade courant, d’environ 30 dB.

Nota : l’isolement de façade (et non isolation) désigne la différence entre le niveau sonore à l’extérieur et le niveau sonore transmis à l’intérieur du logement.

Dans ce cas, de légers travaux sur l’étanchéité des fenêtres peuvent être suffisants. Par exemple, la pose de joints en mousse ou en résine durcissable peut vous permettre de vous protéger des bruits de la rue. Plus performants, les joints à lèvre métallique nécessitent l’intervention d’un professionnel.
A noter que ces petites interventions ne sont possibles que dans le cadre de façades lourdes (béton, pierre ou brique pleine)

2. Vous êtes régulièrement gêné par les bruits extérieurs (vous vivez à proximité d’axes routiers très fréquentés par exemple) : vous aurez à opter pour un isolement de façade plus performant, c’est-à-dire 35 dB.

Si vos vitrages sont en simple, il sera nécessaire de les changer pour du double vitrage asymétrique de type 10-6-4 (certification Cekal AR3*). Ce type de vitrage est composé de feuilles de verre de différentes épaisseurs : 10 mm de verre, séparés par 6 mm d’air et à nouveau 4 mm de verre.

En choisissant un double vitrage à isolation acoustique renforcée de type 10-10-4, vous réduisez de moitié le niveau sonore par rapport à un double vitrage standard (4-12-4)

Les labels et certifications pour bien choisir

La certification Cekal atteste de la performance acoustique et thermique du vitrage. Elle définit six niveaux de performances croissantes, de AR1 à AR6 ;

Le label Acotherm est décerné aux fenêtres offrant de bonnes qualités acoustiques et thermiques. Il définit quatre niveaux AC1 à AC4.

3. Vous vivez dans un environnement anormalement bruyant (à proximité d’un aéroport par exemple) : vous n’aurez d’autre choix que d’opter pour un isolement de façade très performant d’environ 40 dB.

Pour ce faire, il vous faudra remplacer toutes vos fenêtres par de nouvelles fenêtres équipées d’un double vitrage haute performance de type « feuilleté acoustique » en étant vigilant sur une étanchéité irréprochable entre le dormant (la partie fixe de la fenêtre scellée à la maçonnerie) et la maçonnerie.
Vous pouvez également ajouter à la fenêtre existante une seconde fenêtre équipée d’un simple vitrage d’au moins 6 mm, que vous poserez à l’intérieur ou à l’extérieur de votre logement, en respectant une distance d’au moins 12 cm entre les deux fenêtres.

*

La suite p.4> se protéger des bruits aériens intérieurs

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Je viens d’emménager dans un logement au 5ème, je suis locataire, donc je ne peux pas faire de travaux à l’extérieur.
    Hors, si je peux agir, je vais tenté dans la mesure du possible d’agir à l’intérieur, car je suis gêné par les bruits de l’avenue qui se trouve à proximité, ma fenêtre est équipé de double vitrage.
    J’ai pensé mettre au mur des  »mousses à alvéoles ».
    Je veux être sur du bon choix si je dois investir quelques euros…
    J’ai aussi entendu parler, d’un film que je pouvais poser sur les vitres.
    Je continue à chercher sur la toile…
    A bientôt

    • bonjour j’ai le méme probléme mais en pire une circulation attroce devant ma maison et des voisin très bruyants je ne peu plus dormir serénnement dite moi ce que je peux faire met fenetre sont en double vitrage mais sa ni fait rien.merci de me répondre

  2. Très bien les explications sur les bruits, l’acoustique c’est en effet complexe, comment trouver des professionnels sérieux pour un bon diagnostic afin d’utiliser les bons matériaux pour isoler une cloison mitoyenne avec un appartement? il s’agit de logements de particuliers; Merci de me donner des adresses

  3. bonjour,
    je viens d’emménager dans un appartement assez vieux qui se trouve au bord de la route sur un axe routier très important. Il y a pourtant un double vitrage mais il y a énormément de bruit, apparemment sa proviendrait des murs que faut t’il que je fasse car c’est assez insupportable. merci.

    • bonjour,
      G viens d voir cet article. G vis en ce moment le même problème que vous aviez rencontré. G veux savoir comment vous aviez résolu le problème.

    • je viens d’acheté une maison et le meme probléme je voudrai savoir vous qu’avez vous fait pour le bruit ? moi j’ai contacté un acousticien mais sa coute trop cher pour expertisé 20000 euros que faire?

  4. Merci pour votre article. Je pensais que j’étais difficile. je vis dans une maison avec plafond en eternit et fenetre en triplex.
    Depuis un certain temps non stop, les gardes regardent la télévision à 2 mm de ma maison et cela me dérrange beaucoup.
    Le fait déjà d’allumer la télévision même avec un petit volume me dérrange.
    Votre article me donne quelques pistes de solution seulement je suis en RDC à Kinshasa et je me demande si je peux trouver des spécialiste pour isoler ma maison.

  5. J’AI OUBLIE DE VOUS FELICITER POUR VOS CONSEILS JOURNALIER QUI SONT FORTS INTERESSANT BRAVO ET CONTINUEZ COMME CELA !
    BONNE JOURNEE
    CDT
    BERNADETTE

  6. DOMMAGE VOUS N’AVEZ PAS FAIT ALLUSION AU BRUIT DES CHAISES LORSQUE L’ON DEPLACE CELLES-CI JE VOUS ASSURE QU’AU QUOTIDIEN CELA EST PENIBLE A SUPPORTER COTE NERFS MERCI DE METTRE UNE PETITE RUBRIQUE SI VOUS POUVEZ CONCERNANT DE PROBLEME
    CDT
    BB

    • Il suffit simplement de coller un morceau de feutre aux pieds des chaises et le problème est résolu
      Michel

  7. Je vis dans un immeuble isolé mais j’ai rajouté des joints aux portes et aux fenêtres sans omettre d’aéré plusieurs heures par jour….
    Sous l’installation d’aérateur, je vis mal son bruit assez fort la nuit.
    Je vis au 4 ème et j’ai déjà 66 marches à monter plusieurs fois par jour… J’ai des chaussons en feutre et toutes mes chaises et tables ont des feutres. J’écoute de la musique avec un casque comme le reste de la famille qui regarde la TV équiper ainsi ! Nous ne fermons pas les portes intérieures. La machine a pain marche un quart d’heure par jour vers 13 h. Le mixeur à peu près une fois par semaine. Souvent nous ne recevons pas, nous allons chez nos enfants et nous les invitons chez eux. Ils ont leur maison….

Moi aussi je donne mon avis