Habitat – Isoler son logement du bruit

Le bruit peut être responsable de bien des maux. Alors, comment garder sa maison bien au calme ? Pour une isolation acoustique optimale, il faut traquer les nuisances sonores qui peuvent provenir de multiples sources.

Rédigé par Annabelle, le 16 Nov 2011, à 16 h 44 min

Dans un précédent article, nous vous avions parlé des nuisances sonores et de leur impact sur notre santé : problèmes d’audition, troubles de sommeil et même maladies cardiovasculaires qui peuvent être les conséquences directes d’un environnement trop bruyant. Il est donc plus que nécessaire de se préserver des nuisances sonores et par là même d’isoler correctement son logement afin de vivre paisiblement dans son cocon douillet ! Comment isoler phoniquement sa maison de manière optimale ?

Se préserver grâce à l’isolation acoustique

L’isolation acoustique ou phonique consiste à traiter la transmission des bruits en absorbant les ondes sonores. Elle est double :

  • d’une part, elle doit protéger contre les bruits extérieurs
  • d’autre part, elle doit éviter aux bruits intérieurs de se propager à l’extérieur.

Les 3 principes de base de l’isolation acoustique

Il y a 3 principes de base à connaître pour procéder à l’isolation phonique :

La loi de masse

Le principe, « plus c’est lourd, mieux ça isole ». La loi de masse veut qu’à épaisseur égale, une cloison élaborée à partir d’un matériau lourd isolera mieux du bruit qu’une cloison plus légère. Par exemple, une cloison en béton fera un meilleur isolant qu’une cloison en plâtre.

La loi masse-ressort-masse

Ce principe s’applique en cas de combinaison de plusieurs matériaux. Il consiste à utiliser des parois doubles (plaques de plâtre, cloison en briques…) séparées par le « ressort », c’est-à-dire un matériau absorbant comme de la laine minérale et l’air par exemple. Le bruit heurte la première masse puis est amorti par le ressort avant de se propager moins intensément jusqu’à la seconde masse.

La loi d’étanchéité

Elle est basée sur le principe voulant que « là où l’air passe, le bruit passe ».
Les ouvertures, qu’il s’agisse des portes ou des fenêtres, peuvent constituer le point faible de l’isolation de la maison, que ce soit l’isolation thermique ou acoustique. Il est donc nécessaire de traiter ces sources de mauvaise étanchéité tout en évitant de tout calfeutrer ! Une maison saine est une maison qui respire. Il est nécessaire de s’isoler correctement du bruit tout en permettant à l’air intérieur de se renouveler.

Le respect des 3 principes de base permet d’obtenir une isolation phonique optimale. C’est l’indice d’affaiblissement acoustique qui permettra d’évaluer la qualité de l’isolation.

L’indice d’affaiblissement acoustique

Cette unité de mesure permet de déterminer la performance de l’isolation acoustique. L’indice d’affaiblissement acoustique, noté Rw caractérise donc la qualité acoustique d’un élément de construction. Il est exprimé en décibel.

Source Cellubat.be

Exemple  : un bruit émis est de 100 dB. Il est perçu « à l’oreille » à 40 dB. L’indice d’affaiblissement Rw équivaut donc à 60 dB.

Correction et isolation acoustiques : deux notions à ne pas confondre

Si l’isolation acoustique a pour objectif de traiter la transmission sonore en réduisant la partie de l’onde sonore qui est transmise au travers des parois, la correction acoustique, elle, consiste à contrôler l’absorption et la réflexion du bruit. Elle permet d’assurer la qualité acoustique d’un lieu donné en modifiant son rendu sonore.

Elle est donc mise en place soit lorsque l’écoute doit être particulièrement favorisée comme une salle de concert par exemple, ou lorsque le bruit inévitable doit être diminué ; ce pourrait être le cas dans une discothèque ou pour un hall d’entrée.

 

*

La suite p.2> comment se protéger du bruit ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Je viens d’emménager dans un logement au 5ème, je suis locataire, donc je ne peux pas faire de travaux à l’extérieur.
    Hors, si je peux agir, je vais tenté dans la mesure du possible d’agir à l’intérieur, car je suis gêné par les bruits de l’avenue qui se trouve à proximité, ma fenêtre est équipé de double vitrage.
    J’ai pensé mettre au mur des ”mousses à alvéoles”.
    Je veux être sur du bon choix si je dois investir quelques euros…
    J’ai aussi entendu parler, d’un film que je pouvais poser sur les vitres.
    Je continue à chercher sur la toile…
    A bientôt

    • bonjour j’ai le méme probléme mais en pire une circulation attroce devant ma maison et des voisin très bruyants je ne peu plus dormir serénnement dite moi ce que je peux faire met fenetre sont en double vitrage mais sa ni fait rien.merci de me répondre

  2. Très bien les explications sur les bruits, l’acoustique c’est en effet complexe, comment trouver des professionnels sérieux pour un bon diagnostic afin d’utiliser les bons matériaux pour isoler une cloison mitoyenne avec un appartement? il s’agit de logements de particuliers; Merci de me donner des adresses

  3. bonjour,
    je viens d’emménager dans un appartement assez vieux qui se trouve au bord de la route sur un axe routier très important. Il y a pourtant un double vitrage mais il y a énormément de bruit, apparemment sa proviendrait des murs que faut t’il que je fasse car c’est assez insupportable. merci.

    • bonjour,
      G viens d voir cet article. G vis en ce moment le même problème que vous aviez rencontré. G veux savoir comment vous aviez résolu le problème.

    • je viens d’acheté une maison et le meme probléme je voudrai savoir vous qu’avez vous fait pour le bruit ? moi j’ai contacté un acousticien mais sa coute trop cher pour expertisé 20000 euros que faire?

  4. Merci pour votre article. Je pensais que j’étais difficile. je vis dans une maison avec plafond en eternit et fenetre en triplex.
    Depuis un certain temps non stop, les gardes regardent la télévision à 2 mm de ma maison et cela me dérrange beaucoup.
    Le fait déjà d’allumer la télévision même avec un petit volume me dérrange.
    Votre article me donne quelques pistes de solution seulement je suis en RDC à Kinshasa et je me demande si je peux trouver des spécialiste pour isoler ma maison.

  5. J’AI OUBLIE DE VOUS FELICITER POUR VOS CONSEILS JOURNALIER QUI SONT FORTS INTERESSANT BRAVO ET CONTINUEZ COMME CELA !
    BONNE JOURNEE
    CDT
    BERNADETTE

  6. DOMMAGE VOUS N’AVEZ PAS FAIT ALLUSION AU BRUIT DES CHAISES LORSQUE L’ON DEPLACE CELLES-CI JE VOUS ASSURE QU’AU QUOTIDIEN CELA EST PENIBLE A SUPPORTER COTE NERFS MERCI DE METTRE UNE PETITE RUBRIQUE SI VOUS POUVEZ CONCERNANT DE PROBLEME
    CDT
    BB

    • Il suffit simplement de coller un morceau de feutre aux pieds des chaises et le problème est résolu
      Michel

  7. Je vis dans un immeuble isolé mais j’ai rajouté des joints aux portes et aux fenêtres sans omettre d’aéré plusieurs heures par jour….
    Sous l’installation d’aérateur, je vis mal son bruit assez fort la nuit.
    Je vis au 4 ème et j’ai déjà 66 marches à monter plusieurs fois par jour… J’ai des chaussons en feutre et toutes mes chaises et tables ont des feutres. J’écoute de la musique avec un casque comme le reste de la famille qui regarde la TV équiper ainsi ! Nous ne fermons pas les portes intérieures. La machine a pain marche un quart d’heure par jour vers 13 h. Le mixeur à peu près une fois par semaine. Souvent nous ne recevons pas, nous allons chez nos enfants et nous les invitons chez eux. Ils ont leur maison….

Moi aussi je donne mon avis