La guerre aux sacs en plastique continue…

Rédigé par Elwina, le 23 Jul 2014, à 10 h 11 min

La guerre contre le plastique

Plastiques, le saviez-vous ?

  • En 2001, en France 6,56 millions de tonnes de matières plastiques ont été produites dont 72 000 tonnes utilisées pour la production de sacs à usage unique.
  • 80 % de ces sacs ne sont ni triés, ni recyclés, ils servent de poubelles ou sont jetés dans la nature.
  • 500 sacs sont distribués chaque seconde en France, pour une durée d’utilisation de 20 à 30 minutes en moyenne.
  • Quand ils sont enfouis, ils mettent 100 à 200 ans pour se dégrader et quand ils sont incinérés, les sacs plastiques sont la source de rejets dans l’atmosphère.
  • Ils contiennent des encres et des composants très polluants ( plomb, chrome, cadmium, etc…)
  • Les sacs en plastique répandent la malaria en Afrique en devenant des petites piscines d’eau chaude dans lesquelles les moustiques grandissent.

Optez plutôt pour des sacs écologiques …

sacs en plastique

La ville de Lorient lutte contre la prolifération plastique sur le littoral après avoir été confronté à trop d’excès.

Elle utilise des sacs composés d’amidon qui servent à collecter les déchets de manière à pouvoir être biodégradés avec les déchets bio-organiques. 2 millions de sacs bio sont ainsi retraités chaque année à Lorient, autant qui ne finiront pas dans l’océan.

Certaines villes françaises ont également pris des mesures spécifiques depuis plusieurs années. Dans la ville de la Ciotat en Provence, des « caisses vertes » permettent à ceux et celles qui ont en main des sacs réutilisables de passer plus vite que les clients qui n’en ont pas.

Les sacs en coton ou en jute, ils sont beaucoup plus solides (agréables à porter) que les sacs distribués par les commerçants.

Les cabas à roulettes : loin d’être ringards, on en trouve de toutes les couleurs, ils permettent de transporter sans problème bouteilles et conserves à bout de bras ou en remorque derrière un vélo.

Les caisses pliables ou non, ils peuvent prendre place dans votre chariot de courses, puis…derrière votre vélo !

Les sacs biodégradables ne font pas l’unanimité

Les sacs plastiques contenant 40 % de matière végétale sont apparus dans les magasins et se généralisent en France. Ils sont composés d’amidon de maïs ou de pomme de terre qui les rend biodégradables et compostables.

Cela revient plus cher fabriquer mais font polémique ; certains hommes politiques réclament qu’on démontre leur innocuité réelle avant de poursuivre leur mise sur le marché ».

Du coté du recyclage, c’est la découverte d’un champignon dévoreur de plastique qui suscite de l’espoir.

(1ère version de l’article publiée en nov. 2008)

*

Je réagis

Sur les sacs et le plastique

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Actuellement je suis entrain de mener une recherche sociologique sur le problème de l’utilisation des sachets plastiques ce qui m’a conduit à découvrir ce site.
    Mon objectif est de savoir si le recours aux sachets plastiques est plus un mal du siècle (inné en la nature de l’Homme de ne plus arriver à s’en débarrasser) ou simplement une question de nécessité passagère.

  2. bonjour. je suis entrain d’étudié un projet sur le recyclage des sachets en plastique et la valorisation de ses déchets. si vous avez des renseignements qui conque sur toute propriété de se produit ou des idées sur une bonne utilisation des sachets de plastique renseignez moi et merci

    • Bonjour !
      vous pouvez me contacter à planete.mayotte@yahoo.fr !

      Je suis aussi très concernée par ce pb.

    • Mercredi 30/07/2014.

      Pour information, vous serez peut-être intéressé par l’écoute de l’archive radio France Inter de l’émission « Ils changent le monde » de ce mercredi. Caroline Fourez rencontre PRIYANKA BAKAYA.
      Elle a commercialisé un brevet qui permet de recycler les déchets plastique en hydrocarbure réutilisables sous forme de diésel.

      Bonne continuation.

  3. mort aux sacs plastique

  4. Des caisses vertes à La Ciotat ?
    Si vous en trouvez une dites le moi. Personnellement, si j’en avais effectivement entendu parlé fut un temps, je n’en ai jamais vu une seule.
    Encore des belles paroles pour faire bien auprès des électeurs, mais ensuite rien que du vent !

Moi aussi je donne mon avis