Du Groenland à la Vallée de la Mort, des records qui dérangent

D’un bout à l’autre du globe, de nouveaux records et des événements naturels exceptionnels interrogent les scientifiques sur les évolutions climatiques à venir.

Rédigé par Stephen Boucher, le 11 Aug 2017, à 9 h 48 min

En général, on associe les feux de brousse aux régions sèches et chaudes. Mais en ce moment, c’est le Groenland qui brûle. L’origine du feu n’est pas certaine, mais une immense superficie de toundra dans l’ouest de l’île la plus septentrionale du monde est en train de se consumer. De l’autre côté de la planète, aux Etats-Unis, la Vallée de la Mort vient de connaître un mois entier de record de chaleur.

Au Groenland, il fait actuellement 12 degrés. Des températures anormalement élevées pour la région et pour cette période. Selon Stef Lhermitte, professeur au Delft University of Technology : « autant que nous sachions, ce feu est le plus grand jamais enregistré par les satellites depuis 2000. Je pense que c’est le plus grand de mémoire d’homme.« 

De la Vallée de la Mort au Groenland, ce à quoi les changements climatiques ressemblent

En l’occurrence, des matières organiques décomposées – de la tourbe – ont séché et pu prendre feu avec la fonte du pergélisol. Ainsi que de la végétation basse qui peut se trouver au bord des côtes du Groenland, telles que bouleaux nains, herbes et mousses. Résultat : les observateurs scientifiques ont constaté plus d’incendies spontanés au Groenland à ce jour en cette année 2017 que depuis que les observations satellitaires ont débuté.

Les satellites de la NASA ont détecté le feu le 31 juillet, à 150 km au nord-est de la ville de Sisimiut, où vivent 5.500 habitants et pris les photos ci-dessous le 3 août.

groenland feu

Landsat USGS © NASA

Selon les dernières données, ce sont quelque 500 hectares qui sont en flammes et qui menaceraient la santé des habitants de Sisimiut et l’utilisation de l’aéroport Kangerlussuaq, un centre essentiel pour le trafic aérien au Groenland.

Groenland feu

Landsat USGS © NASA

Les experts ne peuvent affirmer avec certitude que ces feux sont des manifestations du réchauffement climatique. Toutefois, les habitants locaux notent que les feux spontanés se sont multipliés au cours des 20-30 dernières années. Et Dr Lhermitte explique à la BBC « qu’il y a eu des feux par le passé, mais ce qui est différent est que ce feu est grand, pour le Groenland, c’est ce qui est inhabituel. C’est le plus grand des annales satellitaires.« 

Les feux de tourbe inquiètent les chercheurs car ils libèrent de grands quantités de CO2 et des micro-particules noires qui se déposent sur la couche de glace qui couvre le Groenland, accélérant sa fonte.

Pendant ce temps, dans la Vallée de la Mort

La Vallée de la Mort est connue pour ses records de températures. Mais les records n’ont jamais été autant battus, y compris la nuit. L’historien des climats Christopher Burt a observé que pendant le mois de juillet 2017, la moyenne de température était de 41,89°C. « J’ai su immédiatement« , explique-t-il, « que c’était le mois le plus chaud jamais enregistré dans la Vallée de la Mort, et donc le mois le plus chaud jamais enregistré aux Etats-Unis et dans l’hémisphère occidental ».

L’Organisation Météorologique Mondiale n’a pas pu comparer les données avec les siennes pour confirmer que ce serait aussi le mois le plus chaud jamais enregistré sur la planète, mais les experts estiment que c’est probablement le cas.

Ici aussi, le service météorologique national reste prudent quant au lien avec la hausse mondiale des températures, « mais c’est à l’esprit de tout le monde« , reconnait Abby Wines, porte-parole du parc naturel de la Vallée de la Mort. Et Christopher Burt note que la tendance des températures est à la hausse sur le siècle passé, comme le montre le graphique ci-dessous, et qu’aucun autre facteur local, comme l’effet de halo de chaleur urbain peut expliquer les changements sur place.

graphique vallée de la mort

Les lignes rouges représentent les années pour lesquelles des mesures de la température sont disponibles.

Illustration bannière : Icebergs visibles non loin de la ville de Sisimiut © LouieLea
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je viens de tout cœur remercier Mr CARROUGEAU pour son aide qu’il a apporter à nom Père a lui faisant un prêt de 32.000€ pour payer le médecin pour son opération de sa maladie grave et tout c’est bien passé pour mon père, un grand grand merci, continuez à veiller sur les autres qui sont dans les besoins de prêt d’argent et mon mari et moi-même, nous vous remercions infiniment et je veux vous faire profiter vous qui êtes dans le besoin. Voici son e-mai: robert.carrougeau15@outlook.fr

Moi aussi je donne mon avis