Grimper aux arbres est moins dangereux que de faire du sport

Pour les enfants, grimper aux arbres est un réel plaisir ! Ne les empêchons pas de le faire sous prétexte que cela serait dangereux.

Rédigé par Pauline Petit, le 29 May 2019, à 14 h 20 min

Vous vous rappelez du plaisir que vous ressentiez lorsque, enfant, vous étiez parvenu à vous hisser quelques mètres au-dessus du sol en grimpant aux arbres ? Ne refusez pas ce plaisir à votre enfant ! Il ne risque à vrai dire pas grand-chose.

Le plaisir de grimper aux arbres pour les enfants

Grimper aux arbres possède plusieurs avantages : d’une part, il s’agit d’un très bon exercice physique. Votre enfant étire ses muscles, exerce une stimulation douce de ses muscles et de ses articulations et fait travailler son sens de l’équilibre. D’autre part, il s’agit d’un petit boost émotionnel : le plaisir de grimper, la légère décharge d’adrénaline en voyant le sol s’éloigner, le sentiment de braver un danger en s’appuyant sur les branches

grimper aux arbres

Grimper aux arbres rend heureux ©Petr Bonek

Enfin, grimper aux arbres est un moment de connexion unique avec la nature où votre enfant pourra observer l’arbre en question à loisir, mais aussi les animaux autour de lui (insectes, oiseaux), et la nature environnante, et où il est en contact direct avec les éléments naturels. Une nécessité pour nos enfants tellement déconnectés avec la nature !

Peu de risques de se blesser en grimpant aux arbres

Vous avez peur que votre enfant ne se blesse en tombant ? Il y a en réalité peu de risques. Des chercheurs de l’Université de Phoenix (Arizona) ont demandé à 1.600 parents ayant laissé leur enfant grimper aux arbres s’il avait été blessé(1). La plus fréquente blessure était de loin la peau égratignée. Seuls 2 % des parents ont répondu que leur enfant avait souffert d’une fracture.

Un chiffre très faible, « qui représente bien moins que les 3,5 millions de jeunes Américains qui se blessent en pratiquant un sport collectif », fait remarquer Linda McGurk du blog Rain or Shine Mamma. En somme, les enfants risquent moins de se blesser en grimpant aux arbres qu’en jouant au football ou au rugby.

L’étude souligne en outre la nécessité pour les enfants de se confronter au risque. S’il ne se confronte pas au risque en tant qu’enfant (risque de chute, de blessure…), il aura du mal à l’évaluer en tant qu’adulte et pourra se mettre dans des situations de réel danger ou dans des comportements à risque (drogues…). C’est pour cela que nous, parents, avons tout intérêt à lâcher du lest et à laisser nos enfants jouer librement dans la nature ! Et nous pouvons tout aussi bien grimper aux arbres avec nos enfants… Une façon de voir le monde autrement !

Illustration bannière : enfant qui grimpe aux arbres – © KaliAntye

 

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis