GravityLight, une lampe LED mécanique

Rédigé par Alan, le 9 Feb 2013, à 16 h 30 min

Deux designers londoniens ont mis au point une lampe LED ne nécessitant aucun appoint en énergie.

GravityLight, une solution d’éclairage mécanique

gravitylightAinsi, la GravityLight ne nécessite pas de combustible, ni de batterie ou d’énergie solaire. La lampe LED fonctionne avec la gravité, et a été créée afin de trouver une solution pour l’éclairage nocturne dans les pays en voie de développement.

Le projet a été lancé par deux Britanniques travaillant pour SolarAid. Cette association caritative cherche à aider les familles rurales d’Inde ou d’Afrique à se passer des lampes au kérosène, qui pèsent sur leur budget tout en étant nocives à la combustion. Pour cela, il s’agit de remplacer ces lampes à huile par des lampes solaires à prix abordable.

GravityLight, un système mécanique à LED

gravitylightLes lampes solaires restent néanmoins chères pour certaines familles. Pour pallier à ce problème, Martin Riddiford et Jim Reeves ont travaillé sur un projet de lampe totalement mécanique. GravityLight coûte moins de 8€ et fonctionne grâce à la force gravitationnelle et ne nécessite ni piles ni panneaux solaires.

Le système comprend une lampe à LED, une poulie, un sac en tissu résistant pour lester le tout, et un câble en plastique. Il suffit de lester le sac, par exemple avec quelques kilos de sable, de cailloux ou de terre, pour fournir de la lumière, jusqu’à 30 minutes en continu. Le système s’apparente ainsi aux horloges comtoises et permet également de recharger une batterie ou alimenter une lampe plus petite ou une radio.

Une solution de transition

gravitylightUne fois mis en place, le système ne nécessite plus aucun frais, ce qui laisse la possibilité aux familles d’investir dans du matériel plus performant et robuste. Le kit a été développé grâce à une campagne de financement participatif lancée sur la plateforme Indiegogo.

Plus d’argent que prévu a même été récolté : un millier de kits seront donc distribués gratuitement pour tester le matériel sur le terrain et améliorer le protoype. Les créateurs espèrent produire ces kits en série de manière à réduire le coût à l’unité. Outre le but humanitaire, Martin Riddiford et Jim Reeves soulignent que cette invention est utile dans tous les cas où un éclairage d’appoint peut être nécessaire.

Source : The Guardian | Images : GravityLight.

*
Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est ingénieux comme idée, pour remplacer le tourner de manivelle pour recharger la batterie de la lampe.

Moi aussi je donne mon avis