Gironde : des barquettes 100 % végétales vont équiper les cantines

Six communes du Haut-Médoc abandonnent le plastique dans les cantines. Les repas seront désormais servis dans des barquettes fabriquées à 100 % en fibre végétale. Selon des tests, ces dernières sont entièrement compostables en quelques semaines seulement.

Rédigé par MEWJ79, le 7 Mar 2018, à 9 h 45 min

En Gironde, six communes remplacent le plastique par des barquettes végétales dans la restauration collective. Selon plusieurs spécialistes, le chauffage des barquettes en plastique entraînerait la migration de substances chimiques, dont les perturbateurs endocriniens.

Remplacer les barquettes en plastique par des 100 % végétales

Fini le plastique ! En Gironde, six communes du nord de l’agglomération bordelaise ont décidé de remplacer les traditionnelles barquettes en plastique qui contiennent les plats préparés par des 100 % végétales compostables dans la restauration collective. Ainsi, d’ici juin 2018, ces communes du Haut Médoc (Blanquefort, Bruges, Le Pian-Médoc, Le Taillan-Médoc, Ludon-Médoc et Parempuyre) mettront en place des barquettes « 100 % en fibre végétale » pour leurs 35 restaurants collectifs, principalement des cantines scolaires. C’est une première en France.

Et pour cause ! Selon plusieurs spécialistes, chauffer des barquettes plastiques entraînerait la migration de substances chimiques, notamment des perturbateurs endocriniens, dans les aliments. On le sait désormais, ces derniers sont néfastes pour la santé. En revanche, des tests réalisés dès 2017 ont montré que les barquettes végétales qui seront utilisées dès juin 2018, une fois broyées, sont entièrement compostables en quelques semaines seulement.

cantines scolaires

À la cantine © MikeDotta Shutterstock

Une démarche de qualité

Le Sivom (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) Haut-Médoc, qui regroupe six communes de la banlieue bordelaise, explique que ce choix s’inscrit dans une démarche de qualité dans laquelle il s’est engagée. « C’est une étape supplémentaire que nous franchissons, explique Béatrice de François à 20 Minutes, après avoir introduit 22 % de produits bios dans nos cantines – et du bio local -, interdit l’huile de palme et lutté contre le gaspillage alimentaire »(1).

Lire aussi : ‘Mon restau responsable’ pour des cantines plus durables

Et Bordeaux, la préfecture de Gironde, suit l’exemple. Alain Juppé, le maire de la ville, s’est également résolu à supprimer la vaisselle en plastique dans les cantines scolaires. Des parents bordelais et plusieurs conseillers municipaux d’opposition avaient dénoncé ce risque d’une migration de substances chimiques du plastique vers les aliments. Des analyses commanditées par la ville n’avaient cependant détecté « aucun impact sur les activités des hormones ». Mais l’élu a donc tout de même opté pour les barquettes végétales.

Illustration bannière : À la cantine – © Africa Studio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis