Géothermie : avantages et inconvénients

La chaleur naturellement stockée dans le sous-sol de notre planète représente une formidable source d’énergie. Plus on creuse profondément, plus on atteint des températures élevées. L’exploitation de cette chaleur, ou géothermie, a deux utilisations principales : la production d’électricité (par les centrales de géothermie profonde) ou de chaleur (centrales et installations chez les particuliers).

Rédigé par Mark, le 30 Oct 2022, à 16 h 00 min
Géothermie : avantages et inconvénients
Précédent
Suivant

Les prix de l’énergie augmentent et nous voulons aussi polluer moins. Parmi les solutions en vogue, la géothermie séduit depuis quelques années et il n’est pas rare de voir des bâtiments éco-conçus ainsi alimentés. Si elle n’est pas inépuisable, voyons en quoi elle est intéressante en examinant les avantages et les inconvénients.

La géothermie, qu’est-ce que c’est ?

Sur le principe, la géothermie est assez simple. Tout l’environnement, et notamment le sol et l’eau des nappes phréatiques, stocke l’énergie provenant du soleil. Il est possible de récupérer cette énergie et se s’en servir pour chauffer.

On va pour cela utiliser une pompe à chaleur géothermique. La chaleur est captée directement dans le sol à l’aide d’un capteur. Un fluide frigorigène circule dans une ou plusieurs boucles dans ce capteur. L’énergie est ensuite distribuée dans la maison, par des radiateurs basse température ou un plancher chauffant.

géothermie

Chauffer sa maison par la géothermie © Costazzurra

La France a un potentiel géothermique très important, notamment dans les départements d’outre-mer (centrale de Bouillante en Guadeloupe) et le Bassin parisien, qui présente la plus grande densité au monde d’opérations de géothermie basse énergie (entre 30 et 90°C) en fonctionnement.

Un bon rapport économique et environnemental

Selon l’Ademe, des « études ont montré que la géothermie était la filière qui offrait le plus faible coût d’investissement rapporté à la tonne de carbone évité, parmi toutes les mesures destinées à réduire les consommations d’énergie ou à développer les énergies renouvelables« .

La géothermie serait donc une énergie fiable et stable dans le temps, mais elle n’est pas inépuisable pour autant, puisque un gisement verra un jour son réservoir calorifique diminuer.

Quels sont les avantages de la géothermie ?

La géothermie est une énergie renouvelable (jusqu’à un certain point) et propre (pas de déchets à stocker, très peu d’émissions de CO2). Elle ne dégage que peu de gaz à effet de serre et ne laisse aucun déchet après utilisation. Elle n’a pas besoin d’être évacuée, et pas besoin d’être stockée.

La géothermie à très basse énergie est disponible dans tous les sous-sols de la planète. Cela en fait une énergie plus écologique qui couvre une grosse part des dépenses énergétiques.

Avec la géothermie, le prix du kilowattheure est compétitif. Pour les particuliers, la géothermie permet de réduire d’un tiers la facture énergétique.

géothermie

Installation d’un système de géothermie © Christine Langer-Puesche

Autre avantage considérable : contrairement à d’autres énergies renouvelables, la géothermie ne dépend pas des conditions atmosphériques.

Quels sont les inconvénients de la géothermie ?

La géothermie n’est cependant pas sans inconvénient, à commencer par le coût : une installation coûte en moyenne entre 13 et 15.000 euros, pose comprise ; le coût des forages parfois profonds touche le consommateur, ce qui peut être allégé par le crédit d’impôt. Certains gisements d’énergie géothermique ne sont pas facilement accessibles.

Pour en savoir plus : Aides à la rénovation #1 : le Crédit d’Impôt Transition Énergétique

Il faut être prudent vis-à-vis du terrain : forer n’est pas forcément sans conséquence et peut amener des affaissements de terrain.

La géothermie peut parfois dégager de faibles vapeurs de soufre si elle est utilisée sous la forme d’eau ou de chaleur.

La géothermie n’est pas une énergie 100 % renouvelable, car elle nécessite un générateur, donc de l’électricité. Certaines pompes à chaleur utilisent également du fréon : seuls certains fluides « verts » sont autorisés.

Géothermie – Le saviez-vous ?

En France, on compte 71 grandes installations géothermiques, dont 48 réseaux de chaleur géothermiques en Île-de-France.

C’est la deuxième source d’énergie pour produire de la chaleur après la biomasse

Article republié

Illustration bannière : Centrale géothermique en Islande – © javarman

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

52 commentaires Donnez votre avis
  1. wsh les reuf bien ou quoi

  2. merci mes potes

  3. Rules Of Nature

  4. super cool!

  5. bonjour

  6. eeclaté

  7. ouais

  8. chouette

Moi aussi je donne mon avis