Pollution lumineuse : les Tours de la Défense dans la lumière

A la tombée de la nuit, de nombreuses sources de lumière artificielles prennent le relais du soleil dans les grandes villes comme dans les petits villages.

Rédigé par Elise, le 1 Aug 2012, à 17 h 55 min

L’éclairage urbain, les enseignes publicitaires et les vitrines des magasins qui restent éclairés toute la nuit sont souvent critiqués. Et pour cause : les lumières superflues qui restent allumées sans arrêt consomment beaucoup d’énergie et nuisent à l’environnement.

Aujourd’hui, c’est au tour des Tours de la Défense d’être montrées du doigt.

La pollution lumineuse : pourquoi c’est mal ?

Comme nous l’avons déjà évoqué dans un précédent article, la pollution lumineuse est causée par des éclairages artificiels, nuisibles pour l’environnement. Elle a notamment des effets néfastes sur la faune et la flore : les animaux et insectes nocturnes (papillons, chauves-souris, chouettes…) sont perturbés par ces sources de lumière qui les détournent de leur chemin et leurs font perdre leurs repères, conduisant à l’épuisement ou les rendant plus facilement repérables pour leurs prédateurs.

B&L Evolution, une jeune entreprise en conseil environnemental a décidé de présenter un classement des 20 tours de la Défense consommant le plus d’énergie  afin de sensibiliser le grand public à la problématique de la pollution lumineuse.

Le classement des 20 tours les plus énergivores

Le saviez-vous ? Le quartier de la Défense à Paris fait partie des sites les plus éclairés en France. Pour élaborer son classement des 20 tours gaspillant le plus d’énergie, B&L Evolution a calculé la surface éclairée de chaque tour par rapport à sa surface globale.

Classement pour le mois de mai :

La première marche du podium des tours les plus éclairées revient à  la Tour Pacific occupée par la Société Générale (50 % de la surface éclairée toute la nuit).

Elle est suivie par les tours Initiale, louées par le Réseau de Transport d’Electricité français et Nexity, la tour Manhattan, siège du cimentier français Vicat et la Tour Europlaza, occupée par Capgemini, société de service en ingénierie informatique. Toutes les trois affichent un éclairage de leur bâtiment de 30 % la nuit.

La Tour Cèdre d’EDF, en sixième position du palmarès, demeure allumée à plus de 20 % de sa surface. Voir la suite du classement.

À titre de comparaison, l’énergie gaspillée par ces 20 tours durant le mois de mai, sur le seul poste éclairage, correspond à l’équivalent de 32 000 ampoules allumées 4h par jour toute l’année.

 

29 !
A  cause de la lumière et du bruit, les oiseaux des villes dorment moins que ceux des campagnes : ils chantent 29 minutes plus tôt le matin et 6 mn plus tôt le soir.

 

L’éclairage, une goutte d’eau dans la consommation énergétique

Cependant, l’éclairage n’est pas la seule source de gaspillage énergétique dans les bureaux. Le chauffage, la climatisation, la ventilation et les ordinateurs sont également très énergivores.

Une étude réalisée par le Réseau d’Observation Statistique de l’Énergie et des émissions de gaz à effet de serre en Ile-de-France démontre que l’éclairage ne représente que 18 % de la consommation énergétique directe des bureaux en Ile-de-France. De plus, B&L Évolution précise bien que ces données ne sont que des estimations, puisque ces experts n’ont pas eu accès à la consommation réelle des tours (type de luminaire utilisé…).

  • B&L Evolution prévoit d’actualiser son Top 20 tous les mois et espère que cette étude sera un bon moyen d’éveiller les consciences sur le gaspillage énergétique.

> Pour faire de vraies économies les entreprises devraient donc s’équiper : notamment de moyens domotique pour mesurer les consommations, éteindre les lumières, piloter le chauffage voire la climatisation à partir d’un équipement intelligent.  Et il faudrait que la  réglementation s’attaque à d’autres priorités comme par exemple le chauffage, la climatisation, la qualité de l’air  ou la ventilation par exemple.

*

Je réagis

 

Sur la pollution lumineuse :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Convaincue et passionnée par le développement durable, consommer responsable est une attitude que j'adopte au quotidien. J'essaye de convertir le plus de...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Il existe pourtant une loi (article 41 de la loi Grenelle) qui retient le principe de pollution lumineuse, et prône l’arrêt des lumières dans les bureaux 1H00 après la fin du travail (max). Des sanctions financières sont même prévues (max 750€). Le problème est que cette loi n’est pas appliquée ! Pour une fois que de l’argent irait à l’état de manière intelligente ! Alors le gaspillage éhonté continue, en particulier sur les tours de la Défence, mais partout ailleurs également.

  2. Il faut éduquer les gens dans les entreprises.
    Eteindre son bureau quand il est inoccupé, arrêté de se plaindre d’avoir trop froid alors que la temperature en ambiance est de 24 degré et trop chaud à la même température alors que l’extérieur est à 32. Pour ce qui est de systeme afin de controler les consomations, gerer les systemes de climatisation, chauffage ou éclairage équipe de nos jours tous les immeubles de bureau. Pour ce qui est reglementation chauffage, ventilation, climatisation, renseignez vous, elles existent déjà.

  3. Pourquoi toutes ces lumières ?
    Quand vous sortez de chez vous, vous eteignez ?
    Je suis exploitant dans une tour de la defense, l’eclairage des bureaux est géré par les locataires alors une question me vient à l’esprit. Pourquoi eteignez vous chez vous mais pas au bureau ?
    La réponse est simple. Tant que cela ne touche pas votre porte monnaie, vous ne vous sentez pas concerné.

  4. Pourquoi laisser tous ces éclairages la nuit ? Parce que ça rassure les(vieux) électeurs que la télé s’ingénie à angoisser tous les jours…

  5. Quand j’en parle autour de moi, surtout aux femmes, la réponse est “oui mais c’est rassurant quand c’est éclairé !”. Voilà le résultat des peurs qui marquent notre époque, on y aurait pas pensé …rares sont celles et ceux qui pensent à la planète : “j’y pense et puis j’oublie …”

  6. C’est intolérable tout ce gaspillage d’électricité ( en plus, fourni par nos centrales nucléaires!!!)
    Les responsables de ces tours et de tous les magasins éclairés la nuit ne pensent pas l’avenir de notre planète, c’est le dernier de leur souci.
    Pour nous ce n’est que du bon sens, nous y faisons attention tous les jours.
    Il faudrait nommer des agents spéciaux “Econo-Ecolo” dans tous les domaines, cela donnerait beaucoup d’emploi pour l’avenir et vu le travail en perspective, les bénéfices seraient énormes!!!
    L’avenir est dans l’économie ,l’écologie et le bon sens…

  7. CE n’est que du bons sens, qui n’a pas jamais remarqué toutes ces lumières inutiles, la surchauffe dans les établissements publics, dans les magasins, les arrosages publics quand il pleut, etc etc….
    seuls les “petits” sont obligés de toujours réduire leurs dépenses afin de vivre mais pour ce qui est du gaspillage public, on ne leur demande pas leur avis pour les faire participer à la gabgie générale
    pas de problème pour EDF pour éclairer sa tour puisque leurs profits ne sont jamais en baisse, tout se récupère sur le pauvre citoyen y compris les largesses dont certains bénéficient (électricité gratuite donc à gaspiller à volonté) quand donc cesseront ces privilèges honteux en temps de crise !!

  8. Pourquoi ne pas déposé un décret pour les interdire.
    Mais nous sommes dans un pays pro-nucléaire, donc il faut bien utiliser l’énergie produite par ces centrales.
    A quand la fin du nucléaire ???

  9. Suivre le lien ci-dessous.

    On nous demande de supprimer la veille de nos télé ( consommation moyenne inférieure à 1 W/h, la mienne et à 0.7W) pendant ce temps on continue laisser la lumière partout,éclairage public (moyenne de 500W/h par lampe 1 tous les 25 mètres),enseignes de magasin même topo, et j’en passe, faite comme je dis pas comme je fais, bandes de c…

  10. Arrêtez la veille de votre télé qu’il disent, nous on laisse les tour allumées, les lumières en ville pour éclairer 2 chats et 3 chiens, les enseignes et j’en passe.

  11. Arrétons tout ce gaspillage électrique avec ces enseignes lumineuses qui ne servent à rien,car elles n’inciteront pas,avec leur éclairage,les gens à aller dans leurs magasins,mais déja moi plutôt je me ferais un plaisir de ne pas fréquenter tout ceux qui font du gaspillage pour notre Pays qui se réparti sur toutes les factures des Français,cela passant dans leurs frais!

Moi aussi je donne mon avis