La nature dans le viseur des Wildlife Photographers 2018

Comme chaque année, le Muséum d’histoire naturelle de Londres a organisé son grand concours afin de désigner les meilleurs photographes naturalistes de l’année. Découvrez quelques unes des magnifiques photos gagnantes du concours

Rédigé par Séverine Bascot, le 21 Oct 2018, à 18 h 30 min
La nature dans le viseur des Wildlife Photographers 2018
Précédent
Suivant

Les beautés de la Terre

Vent violent du nord-est, soleil brûlant de l’après-midi et épais brouillard océanique : le photographe espagnol Orlando Fernandez Miranda a bravé les éléments du désert du Namib pour remporter ce prix du photographe de la vie sauvage 2018, dans la catégorie environnement terrestre.

Ondulation du vent © Orlando Fernandez Miranda / Wildlife Photographer of the Year 2018 via Natural History Museum

Considéré comme l’un des plus vieux désert du monde – après l’Atacama au Chili, le Namib, deuxième désert d’Afrique par la taille après le Sahara, s’étale sur plus de 80.000 km². Ses dunes qui peuvent s’élever sur plus de 300 m, soit les plus hautes sur Terre, plongent dans l’océan Atlantique avec un dénivelé de 800 m.

Lire page suivante : gagnant catégorie photojournalisme

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Depuis que j'ai posé mes valises en Europe, je contribue à l'action de consoGlobe.com pour imaginer ensemble le...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis