Quand une forêt rare du Gard finit en bois de chauffage

Une aberration historique et écologique : dans le Gard, une rare forêt de hêtres est littéralement en train d’être décimée, juste pour fournir du bois de chauffage…

Rédigé par Paul Malo, le 22 Jan 2020, à 11 h 25 min

La forêt de Valbonne (Gard), survivante de l’ère glaciaire, est en danger, dénonce une association de protection de la nature.

Une hêtraie méditerranéenne presque unique

Dans le Gard, la forêt de Valbonne est sur le point de finir en bois de chauffage. Un scandale alors qu’elle date de la dernière période glaciaire, et qu’elle abrite une rare hêtraie méditerranéenne… Dans une tribune, la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature Ardèche, membre de France Nature Environnement, lance un appel de détresse.

Lire aussi : La déforestation dans le monde en 10 données clés

« La forêt est en danger, souligne cette tribune. La Frapna Ardèche, l’association Terre d’Avenir, ainsi que de nombreux maires des communes environnantes et la population locale très attachée à ce lieu et consciente de sa préciosité se sont unis pour relayer cet appel. » En effet, cette forêt domaniale de plus de 1.380 hectares, dans le nord du département du Gard, à la lisière de l’Ardèche, « date de la dernière période glaciaire. Une partie de cette forêt est constituée par une hêtraie méditerranéenne, très rare, » souligne l’association.

Non respect du plan d’aménagement de l’ONF

forêt de valbonne

La forêt de Valbonne est une forêt de hêtres (Fagus Sylvatica), chose rare dans ce type de région – © Daniel Prudek

L’intérêt de cette forêt est déjà connu et reconnu, Valbonne étant située dans sa plus grande partie dans un site Natura 2000 et en zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type I. Elle fait également partie des « forêts anciennes à haute valeur de conservation » du WWF [Fonds mondial pour la nature]. Pourtant, « malgré ses atouts indéniables, la forêt de Valbonne est en train d’être en partie décimée, coupée, tranchée, empilée dans le simple but de fournir du bois de chauffage, s’alarme l’association. Le non respect du plan d’aménagement initial (document établi par l’ONF pour la gestion de la forêt), qui était déjà très agressif, engendre des dommages irréversibles. »

Le 22 janvier 2020, le sort de cette forêt exceptionnelle devrait être tranché devant le tribunal de Nîmes. « La forêt n’a pas de voix, son cri est inaudible, alors, nous, promeneurs, population locale, associations et élus nous nous chargeons de vous faire parvenir ce cri. Entendrez-vous l’appel de la forêt de Valbonne ? » Si les habitants sont en lutte autour de Saint-Paul-de-Caisson, la pétition contre la destruction de la forêt de Valbonne a pour l’instant réuni plus de 7000 signatures.

Illustration bannière : La forêt de Valbonne est menacée par le bois de chauffage – © Lamax
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. hé on fait une ZAD en Ardèche pour sauver la forêt?

Moi aussi je donne mon avis