Une ferme solaire géante bientôt en mer du Nord ?

Une île artificielle au large du Danemark capable de produire 30 gigawatts ? C’est le projet sur lequel travaillent deux compagnies d’électricité, danoise et hollandaise.

Rédigé par Jean-Baptiste Giraud, le 7 Jan 2018, à 8 h 00 min

Après le projet fou de couvrir une partie du Sahara de panneaux solaires afin de fournir en énergie « gratuite » toute l’Afrique et l’Europe (projet Desertec), voici le projet « North Sea Island« . Entre 70 et 100 millions d’habitants en Europe pourront, à terme, bénéficier de cette électricité.

De l’électricité pour 70 à 100 millions d’habitants

Comment ? En créant une île artificielle en plein milieu de la mer du Nord, sur un banc de sable et en la couvrant de panneaux solaires et d’éoliennes. Pourquoi des panneaux photovoltaïques et des éoliennes sur un même site ? Tout simplement parce que ces deux moyens de production d’énergie verte sont complémentaires.

Avec ce système, il peut ne pas y avoir beaucoup de vent alors que le soleil brille de mille feux. À l’inverse, sous un ciel gris, ou même en pleine nuit, les vents marins feront tourner les pales des milliers d’éoliennes installées sur le site.

Ce projet de ferme solaire pourrait voir le jour en 2027

Le projet n’est pas porté par des inventeurs fous, ou par une start-up en recherche active de financements. Mais par deux fournisseurs d’énergie installés aux Pays-Bas et au Danemark :  TenneT et Energinet. Ces deux compagnies projettent de s’associer, afin de mener à bien le projet d’ici dix ans.

Découvrez les chiffres de la production d’électricité éolienne en France sur le Planetoscope

D’ici là, il leur faudra tout de même convaincre beaucoup de monde. À commencer par leurs gouvernements respectifs, les pays limitrophes de l’île, et les associations de défense de l’environnement.

« North Sea Island » : l’équivalent de 35 à 40 réacteurs nucléaires ?

Sans compter que le budget estimé d’un tel projet, tel qu’il est évoqué dans le Copenhagen Post, paraît anormalement faible : seulement 1,2 milliard d’euros ! Mais c’est sans doute le coût de la seule île artificielle, sans prendre en compte les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques…

ferme solaire

© capture d’écran de la vidéo de présentation de « North Sea Island »

D’après les promoteurs du projet, l’île artificielle pourrait faire 6,5 km2 et serait entièrement couverte de panneaux. « North Sea Island » serait par ailleurs entourée de 7.000 éoliennes offshore. Le tout pourrait fournir jusqu’à 30 gigawatts de puissance électrique, soit l’équivalent de 35 à 40 réacteurs nucléaires… 

Illustration bannière : Projet de North Sea Island © TenneT
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Combien de pays ont de vastes régions et la durée du soleil est longue mais ne pensent pas à de telles réalisations ???! …

Moi aussi je donne mon avis