Comment la Chine domine le marché mondial de l’énergie éolienne

La Chine domine désormais le marché mondial de l’énergie éolienne, ayant construit la moitié de la capacité ajoutée l’année dernière et abritant la moitié de la capacité totale mondiale.

Rédigé par Stephen Boucher, le 3 Jul 2016, à 18 h 38 min

Selon le rapport du Global Wind Energy Council (GWEC), le marché de l’énergie éolienne est en train de changer, et c’est la Chine qui prend la tête du développement de l’énergie éolienne au niveau mondial.

L’éolien a le vent en poupe en Chine

Le développement de l’énergie éolienne en Chine est spectaculaire, comme le montre le graphique ci-dessous. La Chine a ainsi installé plus de capacité éolienne en 2015 que le Royaume-Uni, le Danemark et la France réunis n’ont jamais construit dans toute leur histoire.(1)

Les 31 GW de capacité ajoutés en Chine en 2015 représentaient environ la moitié du total mondial de 63 GW, qui était un record pour une seule année. La Chine consacre maintenant plus de moyens pour les énergies renouvelables que les États-Unis et l’Union européenne réunis.

Il est à noter toutefois une légère accalmie dans les investissements dans les énergies propres en Chine au cours du premier trimestre de 2016.

chine éolien

La capacité éolienne de la Chine de 145 GW dépasse maintenant l’UE et est trois fois supérieure à celle de l’Allemagne. D’autres données notables des récents rapports sont que l’Inde a aujourd’hui une capacité de production d’électricité d’origine éolienne supérieure, avec 25 GW, à celles du Royaume-Uni (14 GW) et de la France (10 GW) combinées.

Selon un autre rapport publié en juin, du MIT, le potentiel éolien chinois est très important. D’ici 2030, la Chine pourrait ainsi potentiellement couvrir jusqu’à 14 % de ses besoins en énergie primaire, dont 26 % de ses besoins en électricité, grâce au vent.

éolien chine

Turbine éolienne en cours d’assemblage.

L’éolien terrestre domine

La plupart des 433 GW de capacité éolienne actuellement en service dans le monde se trouvent sur terre. En matière d’offshore, l’Europe a une légère avance, avec 11 GW, dont 5 GW au Royaume-Uni. La Chine est le seul autre marché important pour l’éolien offshore en Asie, avec 1 GW. Toutefois, le Japon, la Corée du Sud, les États-Unis et l’Inde commencent à développer la technologie.

éolien chine

Turbine éolienne flottante, Mer des Wadden (nord des Pays-Bas).

Le rapport GWEC annonce une forte croissance continue de la capacité éolienne d’ici à 2020, avec une augmentation de 13 % par an en moyenne, pour un total de 792 GW de nouvelle capacité installée d’ici à 2020. Ce qui représenterait un quasi-doublement, avec une augmentation de 83 % par rapport à aujourd’hui.

Près de la moitié de l’augmentation d’ici 2020 sera en Asie, selon le GWEC, avec une capacité éolienne qui y doublera pour atteindre 353 GW. Cela y dépasserait ainsi le total mondial en 2013.

Les parcs éoliens dans le monde ont généré plus de 800 térawattheures (TWh) d’électricité en 2015. Cela équivaut à la production annuelle des centrales au charbon de l’Inde en 2014-15, et un peu plus de 3 % de la consommation mondiale annuelle d’électricité.

Les 63 GW de capacité éolienne construits en 2015 généreront environ 120 TWh chaque année d’électricité, soit l’équivalent de ce que produiraient 20 centrales électriques au charbon d’un GW chacune.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis