Faut-il encourager ou montrer les zoos du doigt ?

Rédigé par Aurore, le 30 May 2011, à 9 h 48 min

Concernant les zoos, les avis divergent. Dans ce débat s’opposent ceux qui pensent que les animaux ne peuvent être heureux hors de leur habitat naturel, et ceux qui voient dans les parcs animaliers une excellente opportunité de protéger certaines espèces.

Les zoos : le commerce avant le bien-être ?

Il est vrai que les zoos ont parfois mauvaise réputation, que certains événements n’aident pas, comme la très médiatisée mort de l’ours Knut.

L’ours Knut du zoo de Berlin, en Allemagne, serait ainsi mort d’une crise d’épilepsie alors que des troubles psychologiques auraient été mis en avant par les vétérinaires.

Ces troubles auraient été aggravés par les stimulations continues des visiteurs, et la présence continue de nombreux individus en opposition à la nature solitaire de l’animal.

Plusieurs cas de maltraitances ont également été mis au jour dans des zoos chinois en 2010 alors que certains établissements animaliers semblent privilégier leur chiffre d’affaires plutôt que le bien-être de leurs animaux.

Quand le commerce et le marketing prennent le pas sur la santé des animaux, les dérives sont alors diverses. Autour du globe, des bébés tigres ont vu leurs canines arrachées afin de pouvoir permettre aux enfants de les porter tandis que plusieurs cas de cruauté sont régulièrement rapportés.

Les zoos Français : de beaux exemples

Heureusement, la maltraitance des animaux n’est pas présente dans la majorité des parcs animaliers, tandis que la France accueille quelques parcs reconnus en Europe et dans le monde pour leur qualité.

Le zoo de Beauval à Saint-Aignan

Le zoo de Beauval figure au classement des 15 plus beaux zoos du monde. Seul établissement Français a avoir reçu cette honneur, le parc de Beauval est né de la volonté d’une femme, Françoise Delord, qui l’a créé il y a trente ans par amour des animaux.

En 1989, le zoo de Beauval prend une nouvelle envergure en accueillant sur ses terres et pour la première fois en France, des tigres blancs.

Aujourd’hui, le ZooParc compte 4.600 animaux de 500 espèces différentes, repartis sur 27 hectares.

Beauval propose au public de découvrir des animaux rares à observer comme les koalas, les lamantins ou encore des lions blancs.

Mais le parc animalier ne se veut pas qu’un centre de loisirs, et il lutte ainsi activement pour la protection des espèces et la conservation des animaux.

Au total, Beauval est impliqué dans 15 projets à travers le monde grâce à l’association Beauval Conservation et Recherche. 205.000 € ont été débloqués pour ces projets en 2010 alors que la direction du zoo compte atteindre le montant de 240.000 € cette année.

*

La suite p.2> Les zoos de Beauval et de Mulhouse

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

19 commentaires Donnez votre avis
  1. la liberté pour les animaux est préférable, avec le braconnage évidement il faut préserver l’espèce! un grave problème!!!

  2. J’espère que les zoos continueront des plus en plus et de mieux en mieux à préserver les animaux dans de bonnes conditions pour les animaux.

  3. Je ne trouve pas que le zoo de Beauval soit un très bon exemple sutout lorsque vous parlez des lions et tigres blancs car ces espèces ont été développées par l’Homme (à l’origine déviance génétique mais entretenue ensuite par l’homme pour justement rentrer dans la phase business des zoos) mais il est vrai et essentiel de rappelez que les zoos de France sontpour la plupart acteurs de la conversation des espèces menacées ce qui n’est pas négligeable. Tant que les visiteurs verront les animaux des zoos comme de grosses peluches et plus des animaux sauvages il est difficile de faire passer le message.

  4. Beaucoup de zoos permettent indirectement la sauvegarde ou la réintroduction d’espèces.
    Regardez par exemple sur le site d’ikamaperu ou kalaweit le nom des sponsors… Aujourd’hui, pour mobiliser des fonds, les zoos sont très utiles …et aussi pour faire connaître au grand public les espèces et les menaces à leur encontre

  5. Les sont UTILES!!!

  6. Les zoos vend les animaux plus vieux au laboratoire pour expérimenter sur les animaux. Je pense que c’est horrible.

  7. Je suis pour que les animaux soient en liberté. Qui de vous aimerait vivre dans une cage???

    Tout ou presque aujourd’hui est centré sur l’appât du gain…

    Le Créateur nous a donné la responsabilité sur le règne animal !

  8. Oui, il faut montrer du doigt les zoos, ils privent de liberté l’âme même de la liberté qui a pour tous les animaux un prix, celui de la vie… Pour faire travailler de gens, il n’est nul besoin de créer des prisonniers… De plus, ils servent aux apprentis vétérinaires qui n’ont pas assez de revenus pour aller sur le terrain… Ou qui ont peur de se faire tirer dessus par les braconniers ! Où est la vocation dans ces conditions? Aimer les animaux c’est aimer leur façon de vivre…il y a heureusement quelques personnes encore vivantes pour le prouver… Bravo au Costa Rica de nous donner cet exemplaire !

  9. Accepterai-t-on qu’on mette des indiens en cage et qu’on les force à se reproduire pour sauvegarder leur culture ou « espèce »? Ah oui, on a fait des réserves. Superbe.
    Les zoos sont des vestiges du colonialisme, ne l’oublions pas.

  10. Effectivement, certains zoos français ne sont pas au top pour les animaux rares ou pas, cependant je crains que c’est le seul moyen pour sauver ce qui peut encore l’être.
    Sinon dans 10 ans,une majorité d’animaux aura disparue totalement,!!
    c’est dramatique !

  11. Ils me font bien marrer ceux qui ne veulent voir la faune sauvage que dans leurs « milieux naturels », comme ceux ci se réduisent comme peau de chagrin, si on les écoutait, bientôt il n’y aurait plus d’animaux sauvages du tout! bien sûr qu’il existe des mauvais zoos, et ceux là il faut les améliorer, mais il y a de plus en plus de zoos extraordinaires, qui permettent de sauver des espéces en voie d’extinction : outre le zoo de Beauval, les zoos de Zürich, de Prague, de Singapour, de San Diego, Henry-Doorly (Kansas), etc.

  12. Pour moi je n’envisage pas la vie des animaux dans des cages, il faut laisser les animaux dans leur milieu naturel en délimitant les zones de protection. Quel que soit la prison dorée cela reste une prison!

    • Personnellement, je préfère les animaux en liberté. Mais la bêtise humaine est telle que les zoos sont le seul endroit à pouvoir protéger les espèces. C’est malheureux, mais c’est comme ça. Mettons les hommes en cage et les animaux pourront vivre tranquillement et continuer à se reproduire et exister, pour notre plus grand bonheur. Commentaire à ne pas prendre au premier degré naturellement!

    • Aurore

      Valérie, Raymond,

      Tout comme vous, les animaux en cage ne me paraissent pas à leur place.

      Pourtant, et comme le précise Raymond, l’activité de l’homme et d’autres facteurs nuisent aux animaux dont l’espèce commence à disparaitre. Les zoos, quand ils sont bien tenus, sont alors l’un des seuls espaces de protection de ces espèces.

      Il existe d’ailleurs dans certains zoos des animaux que l’on ne retrouve plus en liberté.

      Effrayant…

  13. C’est très bien de nous alerter sur l’état des zoos en France et des espèces qui y sont hébergées, mais à part le zoo de Beauval et le parc de Mulhouse vous ne donnez pas d’indications sur les autres parcs pourtant nombreux. Il serait intéressant de les lister et de nous donner votre avis pour que nous « consommateurs » puissions agir dans la mesure de nos moyens…. Nous ne sommes pas tous des scientifiques et nos critères d’appréciation des parcs ne sont pas forcément objectifs voyez vous !

    • Aurore

      Borie,

      Les zoos de Beauval et de Mulhouse sont donnés à titre d’exemple.

      Pour les avoir visité, et de mon propre avis, je pense qu’il s’agit de bons zoos, œuvrant réellement pour la sauvegarde de certaines espèces.

      Pourtant, ils ne sont pas parfaits, et l’ensemble des zoos de France ne sont pas parfaits, certains étant pires que d’autres.

      Les zoos de France sont régulièrement observés, évalués afin de juger le bon traitement accordé aux animaux. Pourtant, pour certains zoo, le business prend le dessus sur le bien-être et la protection animale.

      Préférez donc des zoos reconnus, dont la démarche environnementale et de protection animale est bien expliquée.

Moi aussi je donne mon avis