Comment faire germer une graine de tomate… cerise ou non !

Faire germer une graine de tomate, cerise ou non, est une façon de mieux comprendre comment fonctionne la nature et ceci est valable pour les grands comme pour les petits. Pour parvenir à faire germer une graine de tomate il suffit de respecter quelques étapes que nous vous livrons ici !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 11 May 2020, à 14 h 35 min

La tomate est fruit très consommé en France, produit largement sur le territoire quand on veut manger local que ce soit pour en salade, pour réaliser des ratatouilles ou pour croquer dedans à pleines dents à n’importe quel moment de la journée ! Tenter de faire germer une graine de tomate pour avoir un pied vigoureux dans votre jardin est un superbe moyen d’en savourer en quantité, surout si vous ne vous arrêtez pas à un pied !

Pour faire germer une graine de tomate : choisissez-la bien

Une variété de tomate n’en vaut pas une autre… Cela va sans dire surtout depuis que les variétés anciennes reviennent sur le marché grâce à de nombreux jardiniers amateurs et à des associations investies dans le sujet.

graine tomate cerise

Il existe plusieurs variétés de tomates, dont les tomates cerises qui sauront enjoliver assiettes et apéros © Alisadox

Réfléchir l’utilisation que vous allez faire de votre production de tomates est important, surtout pour ce qui est de la conservation si vous souhaitez en faire sécher, en congeler, en mettre en bocaux ou si vous ne souhaitez qu’en manger en saison au détour d’une main tendue ou de bons petits plats mijotés.

Inutile de se donner la peine d’en produire trop et donc d’avoir trop de pieds de tomates si vous ne vous projetez pas sur ce que vous allez en faire !

Sélectionnez la bonne variété de tomate

Sélectionner la bonne variété de tomate répond aussi d’une certaine manière à la question précédente de savoir ce que vous allez faire de votre production. Selon ce que vous aimez de goût, une tomate n’en vaudra pas une autre et c’est valable aussi pour toutes les tomates, même les cerises.
Mais il en va de même pour la transformation que vous allez effectuer, les tomates cornues des Andes étant par exemple excellente pour les ratatouilles mais moins pertinentes pour des coulis !

Enfin, certaines variétés sont par exemple précoces alors que d’autres sont tardives ce qui vous permet d’échelonner votre production.

En France environ 625.000 tonnes de tomates sont produites chaque année. Les Français en consomment 850.000 tonnes : de la marge pour l’installation de nouveaux producteurs locaux !

Comment faire des plants de tomates avec des graines ?

Une fois votre tomate dûment dégustée et ses graines mises de côté – vous pouvez en garder une bonne dizaine pour maximiser vos chances d’avoir des pieds vigoureux.

Mettez-les dans un bocal en verre avec un fond d’eau et placez le tout sur votre rebord de fenêtre. Cette étape est essentielle pour casser le film gélatineux des graines en les faisant fermenter légèrement.

Rincez-les ensuite à l’eau claire et frottez-les délicatement dans un torchon pour les sécher succinctement.

Placez vos graines dans des godets

Munissez-vous de godets de plantation que vous pouvez tout à fait récupérer et garder plusieurs années quand vous allez vous fournir chez un maraîcher ou un horticulteur (il faut cependant bien les nettoyer la première fois au cas où cochenilles et autres dérangeants y auraient élus domicile). Vous pouvez également utiliser des bouteilles d’eau coupées et percée d’un trou au fond.

graine tomate cerise

Semis de tomates en godets biodégradables © Stanislav71

Remplissez le tout d’un terreau très riche, léger et de bonne qualité, c’est important. Positionnez 5 graines par godet en surface avant de recouvrir d’une fine couche de terreau d’environ cinq millimètres. Vous pouvez aussi simplement enfoncer délicatement les graines à cinq millimètres de profondeur avec une pince à épiler.

Arrosez le tout avec un pulvérisateur, disposez votre godet dans une assiette ou une coupelle que vous remplissez d’eau pour qu’elle humidifie bien le terreau et positionnez l’ensemble sur un rebord de fenêtre exposé au maximum : il ne vous reste plus qu’à patienter entre 4 et 10 jours avant de voir arriver les petites plantules !

Astuce 

Dès leur plus jeune âge, c’est-à-dire à peine les graines ayant germées, il faut s’atteler à faire attention à ne pas mouiller les feuilles des tomates de toutes variétés et notamment des tomates cerises pour éviter qu’elles ne développent le mildiou.

Cette maladie est fatale pour les tomates et peut aller très vite. Le seul moyen de lutter efficacement est d’éviter de mouiller les feuilles de vos plants !

Un petit tour au réfrigérateur s’avère parfois nécessaire

Noyaux, pépins et autres graines sont tous entourés d’une enveloppe. Elle a une fonction protectrice qui réagit en fonction des saisons et des conditions extérieures, permettant ou non la germination de la plantule.

Dans le cas de graines de tomates, et notamment de tomates cerises, cette enveloppe est plus résistante qu’on ne le croit et peut nécessiter qu’on lui envoie un message en mettant les graines au réfrigérateur pendant un 2 à 3 jours avant de les mettre en godet. Ceci est d’autant plus efficace si vous graines sont un peu vieilles (pour les tomates la capacité germinative diminue sérieusement à partir de 4 ans) car une telle démarche permet de pousser à la germination même les graines un peu faibles.

Comment faire pousser des tomates ?

Une fois les jeunes plantules apparues, laissez-les pousser jusqu’à plus ou moins cinq centimètres. sélectionnez alors les deux plus belles parmi toutes celles qui seront sorties.

Dépotez et rempotez les élues de votre potager dans chacune dans un pot plus grand, pour que vos plantules se transforment en beau plants.

L’idéal, au moment de ce rempotage, est d’enterrer au maximum la tige de la plantule pour qu’elle-même fasse plus de racines.
Il est possible d’utiliser des bouteilles en plastique car on peut définir soi-même la profondeur et  pousser les plants à faire plus de racines et donc d’être mieux armés contre les éventuels manques d’eau à venir.

En pleine terre enfin

graine tomate cerise

Quelle concrétisation que de planter… Encore un peu de patience ! © encierro

Laissez passer les dernières gelées, traditionnellement actées au 12 mai, avant de planter vos tomates en pleine terre, en plein soleil et en faisant en sorte qu’elles soient bien paillées pour avoir une terre toujours meuble à leur pied et toujours un peu de fraîcheur au niveau des racines.

N’hésitez-pas à planter vos pieds de tomates, cerises ou non, bien profondément pour les raisons citées dans le paragraphe précédent ! Arrosez bien après la plantation ainsi que les jours qui suivent. Nourrissez au purin de consoude dilué deux semaines après plantation en pleine terre.

Encore quelques semaines de patience et d’arrosage et vous pourrez enfin vous régaler !

Illustration bannière : Graine tomate cerise : petite mais costaude ! © Swellphotography
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis