Énergies fossiles : des coûts sanitaires six fois supérieurs aux subventions

Les subventions pour les énergies fossiles engendrent des coûts sanitaires très conséquents, des coûts pris en charge (ou pas) par ces mêmes gouvernements.

Rédigé par Anton Kunin, le 31 Jul 2017, à 9 h 50 min

L’ONG Alliance pour l’environnement et la santé (HEAL) vient de sortir un nouveau rapport, dans lequel elle s’attèle à chiffrer l’impact sanitaire de l’exploitation d’énergies fossiles, mais surtout de mettre ce montant en comparaison avec celui des subventions versées aux extracteurs.

L’exploitation d’énergies fossiles engendrerait le décès de 6,5 millions de personnes par an

C’est par un communiqué au titre résolument alarmiste que l’ONG HEAL annonce la publication de son nouveau rapport : « À travers le monde, les gouvernements poussent leurs citoyens à payer des milliards pour détruire leur propre santé ». Le constat fait par ses auteurs est accablant : les subventions aux énergies fossiles coûtent 416 milliards d’euros aux gouvernements faisant partie du G20, un gâchis de l’argent du contribuable qui va à l’encontre des promesses faites il y a bientôt dix ans d’en finir avec les subventions versées pour ces énergies. Mais ces largesses budgétaires ont également un coût caché : l’exploitation d’énergies fossiles engendrerait le décès de 6,5 millions de personnes par an, atteintes d’infections respiratoires, crises cardiaques, AVC, cancers du poumon et maladies chroniques du poumon. Les soins prodigués à ces malades coûteraient 2.600 milliards d’euros. Les auteurs du rapport soulignent que ces coûts ne sont pas pris en charge par l’industrie des hydrocarbures mais par la société.

Découvrez les chiffres de la consommation mondiale de pétrole sur le Planetoscope

En France, le nombre de décès dus à la pollution pourrait être réduit de 17,8 %

Le ratio coûts sanitaires/subventions n’est pas le même selon les pays. Au Royaume-Uni, le traitement des conséquences d’exposition à la pollution coûte cinq fois plus que les subventions accordées : 26,1 milliards de dépenses de santé pour 5,5 milliards de subventions. En Chine, un pays très dépendant du charbon, du pétrole et du gaz, ce ratio est de 18. En Europe, les pays qui subventionnent le plus les énergies fossiles sont l’Allemagne, la France et l’Italie. La France a par exemple accordé 7,9 milliards de subventions aux ménages achetant une voiture diesel en 2014. En même temps, en supprimant les subventions et en adaptant la fiscalité des énergies fossiles, le nombre de décès dus à la pollution (estimé à 21.138 par an) pourrait être réduit de 17,8 % dans notre pays.

Illustration bannière : – © Ben Schonewille
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Les énergies fossiles, loin d’être sipubventionnees, sont taxées à des taux très élèves.
    Que ces taxes ne couvrent pas le coût sanitaire de leur usage est probable, mais j’aimerai avoir la liste concrète des subventions annoncées.

Moi aussi je donne mon avis