Énergie éolienne offshore : multipliée par 5 d’ici 2020

Rédigé par Mark, le 16 Sep 2014, à 17 h 26 min

Energie renouvelable phare, avec le solaire, le marché de l’électricité éolienne continue sa croissance et notamment avec celle de l’éolien offshore qui va s’accélérer, au point d’être multiplié par 5 d’ici 2020.

L’éolienne offshore a le vent en poupe

La question de la pertinence de l’éolien off-shore fait toujours débat en France :

Néanmoins, si en 2013 le marché de l’électricité éolienne offshore représentait 7.1 Gigawatts (GW), la tendance est toujours en sa faveur. Ainsi GlobalData a annoncé mi-septembre que le marché va être multiplié par 5 et ainsi passer à 39.9 GW d’ici 2020.

L’éolien offshore représentait 2,2 % de l’éolien global en 2013 et devrait représenter 6,1 % en 2020.

Eolienne offshore : une nette augmentation ces dernières années

eoliennes europe

De plus en plus de pays utilisent le potentiel offshore pour installer des éoliennes. Entre 2006 et 2013 cette énergie était passée d’un puissance éolienne globale de 0,9 GW à 7,1 GW, soit une augmentation de 33,9 %, avec une progression plus importante au Royaume-Uni, en Allemagne, au Danemark et en Belgique.

La progression devrait continuer, et plus particulièrement au Royaume-Uni, en Allemagne et… en Chine, vu le nombre de projets entrepris. Restent à résoudre les problèmes environnementaux que cela cause et le problème du manque de formation des personnels.

*
Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Énergie éolienne, énergie solaire, … OK, c’est très magnifique. Mais réduira-t-on pour autant le nucléaire ?

  2. ventdecolere.org/

    tiens c’est parti , je dis disais qu’AREVA devait se frotter les mains

  3. n’importe quoi – ça va rapporter à AREVA et pas aux consommateurs ….

  4. Juste un détail … parle t on bien de GW ?

    Ne serait ce pas des GWh ?

    Merci

    • Alan

      Bonjour,
      on parle ici de la puissance globale donc bien en GW.

    • On parle de puissance installée, facteur qui sera à multiplier par le temps en opération du parc, pour aboutir à l’énergie moyenne produite.

Moi aussi je donne mon avis