Eclosia : 50.000 euros à gagner pour soutenir vos éco-activités

Rédigé par Stephen Boucher, le 28 Oct 2015, à 17 h 02 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Dans le département de la Somme, le Conseil départemental se bouge pour créer « un terrain propice à la croissance des projets d’éco-activités innovants ». Pour ce faire, la 6ème édition du concours ECLOSIA vient d’être lancée et l’appel à projet ouvert. A la clef : 50.000 euros à partager entre les 4 lauréats pour soutenir, qui sait, peut-être vos projets d’éco-activités ?

En Somme, nous sommes pour la création et l’implantation d’éco-activités

Initié en 2010, le concours est porté cette année à l’échelle nationale. Depuis, 20 projets ont été récompensés, et un réseau d’une cinquantaine d’éco-entreprises accompagnées. ECLOSIA vise en effet « à soutenir et récompenser les porteurs de projets de créations d’activités nouvelles dans le domaine des éco-activités ». Au-delà d’une dotation de 50.000 euros allouée entre les lauréats, ECLOSIA propose à tous les participants au concours un accompagnement personnalisé et un réseau de chefs d’entreprises et de partenaires économiques qui permettent de favoriser le développement de toutes les initiatives d’éco-activités sur le territoire de la Somme.

Comme en témoigne Benjamin Mendou de la société Agrotecsol, lauréat en 2014, « le concours ECLOSIA nous donne de la visibilité, des occasions de rencontres et l’accès au réseau des chefs d’entreprises qui ont déjà participé à ce concours. C’est aussi un véritable coup de pouce financier ». Agrotecsol, bureau d’études de prestations de services et de conseil en matière de fertilisation raisonnée des cultures et de gestion des sols, avait remporté le premier prix, de 25.000 euros, l’année passée. La société propose une évaluation en continu et in situ du potentiel de culture des sols agricoles.

Le concours ECLOSIA nous donne de la visibilité, des occasions de rencontres et l’accès au réseau des chefs d’entreprises.
Benjamin Mendou, lauréat 2014

Votre projet d’éco-activité est-il compatible avec ECLOSIA ? Les lauréats passés

Parmi les autres lauréats de 2014, on note un enrouleur de fil portatif, qui vise à récupérer rapidement tout type d’éléments filiformes, comme les ficelles et les clôtures électriques, pour les ranger, les trier ou les recycler. Ou encore EchoBois, un bureau d’étude spécialisé en structure bois. En 2015, les gagnants comprenaient une société de production, transformation et valorisation scientifique des plantes aromatiques et médicinales, ou encore la société Biocost, spécialisée dans le développement, puis montage et commercialisation d’une machine composée d’un déchiqueteur et d’un dispositif de compactage des déchets à destination des producteurs de déchets bio.

Eclosia éco-activités

Le trophée Eclosia, qui sera remis au lauréat du concours, en juin 2016.

La Somme, terre fertile pour les éco-activités

Le département met en avant, autour du concours, ses atouts : situé stratégiquement au coeur du nord de la France et de l’Europe, il dispose de centres de formation pour un vivier de compétences qualifiées dans le domaine du développement durable, des centres de recherche, mais également des zones d’activité dédiées aux éco-technologies, un réseau pour favoriser la mutualisation et la création de clusters, ainsi qu’une volonté politique affirmée qui se traduit par un accompagnement dans les étapes de création et de développement.

ECLOSIA – Fiche pratique

Vous avez jusqu’au 29 février 2016 pour soumettre vos projets sur le site d’Eclosia. La remise des prix aura lieu en juin 2016.

Le concours ECLOSIA s’adresse à tous les porteurs de projets nationaux et internationaux :

  • de création d’entreprises dans les éco-activités (avant la création et jusqu’à six mois après la création) ;
  • d’implantation d’éco-entreprises sur le territoire de la Somme par une entreprise existante (installation du siège social et/ou d’un site de production, entreprise de moins de 250 salariés) ;
  • de premier développement d’entreprises existantes dans le domaine des éco-activités (dans le cadre par exemple d’une diversification).

Les projets éligibles doivent porter prioritairement sur les domaines suivants :

  • l’éco-conception ;
  • la chimie verte (bio-carburants, écoconception des produits…) ;
  • les éco-matériaux ;
  • l’habitat, la construction durable ;
  • les énergies renouvelables (éolien, solaire, géothermie…) ;
  • les Smart Grids (gestion intelligente de l’énergie) ;
  • la réduction, la réutilisation ou le recyclage des déchets (D3E, agro-déchets…) ;
  • les outils de mesure, de décision, de gestion et d’évaluation environnementale (bureaux d’étude, consulting…) ;
  • les process écologiques,
  • l’éco-mobilité (modes de transports doux).
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. J’apprécie vos actions et votre engagement : merci +++

Moi aussi je donne mon avis