L’éclairage nocturne des bureaux et vitrines désormais interdit

Rédigé par Alan, le 1 Jul 2013, à 10 h 30 min
Un arrêté réglemente l'éclairage intérieur et extérieur des bâtiments non résidentiels. Il a pris effet en juillet 2013.

Éclairage interdit la nuit pour les commerces et bureaux

paris-lumieres-01

(© CC, Frédérique Panassac)

Il suffit de visiter les villes la nuit pour savoir que des économies monstrueuses peuvent être faites. La première décision européenne est française et concerne uniquement les bâtiments non résidentiels. Objectif : une réduction du gaspillage d'énergie massive.

> à ce sujet - Photos : l'éclairage sur Terre la nuit

Ainsi la ministre de l'Écologie Delphine Batho a publié un arrêté en février pour réglementer les éclairages de manière radicale. Il a pris effet début juillet 2013.

Quels bâtiments sont concernés ?

paris-lumieres-02

(© CC, Jérome G-rome)

Tous les bâtiments non résidentiels. Il s'agit donc aussi bien de l'éclairage intérieur émis vers l'extérieur (bureaux et commerces) que de l'éclairage des façades (ça serait la panique à Las Vegas !). Voici le détail, appliqué depuis le 1er juillet 2013...
    • les éclairages intérieurs des locaux à usage professionnels doivent être éteints une heure après la fin d'occupation des locaux ;
    • les éclairages des façades des bâtiments doivent être éteints au plus tard à 1h du matin ;
    • les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou d'exposition doivent être éteints au plus tard à 1h du matin, ou une heure après la fin d'occupation des locaux si celle-ci intervient plus tardivement ;
  • L'heure d'allumage est fixée à 7h du matin ou une heure avant le début de l'activité si celle-ci commence avant. Pour les façades, la norme est le coucher du soleil.

Exceptions pour les fêtes

paris-lumieres-03Seules exceptions, par dérogation la veille de jours fériés chômés, ou lors des fêtes, locales ou illumination de Noël. Les lieux à caractère très touristique échappent aussi à la règle. -> L'arrêté a été pris pour éviter le rejet de 250.000 tonnes de CO2 par an. L'énergie économisée correspond à la consommation électrique annuelle de 750.000 foyers. Premier bilan prévu en janvier 2014.

-> Que pensez-vous de cette mesure ? Est-elle justifiée ? Êtes-vous concerné ? Y voyez-vous des inconvénients ?

Bannière : © CC, Anthony Sigalas

* Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

64 commentaires Donnez votre avis
  1. Enfin une décision un peu écologique !
    Dommage qu’il faille attendre 1 heure du matin pour l’extinction des enseignes et vitrines : je pense aux immenses enseignes des supermarchés.
    Par contre, il m’est avis que laisser éclairé l’intérieur des petits commerces (qui n’ont pas les moyens de financer un service de surveillance nocturne) était le seul moyen de lutter contre le vol. Même si cette opinion n’est pas écologique les peites entreprises.
    Reste à voir l’application réelle de cet arrêté!…

  2. bonjour a tous enfin une bonne initiative qui espérons sera bien suivie et évitera tous ces gaspillage d’énergie qui ne servent à rien merci à la ministre de l’écologie, beau gest avant son départ BRAVO

  3. je suis très heureux de cette réglementation qui me tenait à cœur,enfin un peu de bon sens face à tous ces gaspillages d’un autre age

  4. ENFIN!!! je suis ravie pour notre planète de toute cette énergie non gaspillée. c’est un premir pas facile à réaliser… en attendant de voir germer d’autres idées anti gaspi..

Moi aussi je donne mon avis