Un drone passe à l’hydrogène… et battrait le record d’autonomie

Rédigé par Alan, le 3 Jun 2015, à 11 h 53 min

4 heures, voilà l’autonomie annoncée d’un nouveau modèle de drone appelé Hycopter. Un record en la matière et, autre particularité, l’engin fonctionne à l’hydrogène.

Le marché des drones se transforme

Le marché des drones se développe, ce n’est pas réellement une surprise. Certains modèles se distinguent déjà, à l’image de l’Hycopter, prototype d’une société de Singapour, Horizon Energy Systems (HES). HES s’est aperçue que la structure des quadricoptères était creuse. Il est donc possible de la remplir, par exemple avec de l’hydrogène et ainsi d’alimenter le drone différemment.
© Horizon Energy Systems
Les tubes du châssis sont remplis de 120 grammes de gaz hydrogène pressurisé à 350 bars. Une pile à combustible lithium polymère convertit le gaz en électricité pour une batterie au lithium. Et bim ! Ça donne un record d’autonomie annoncé !
Hycopter n’est qu’un prototype mais l’autonomie théorique de l’engin devrait être de quatre heures, selon HES qui cherche à présent à stocker le gaz dans des tubes de carbone de 5mm d’épaisseur plutôt que d’acrylique, afin de rendre le drone plus léger et transporter des charges allant jusqu’à un kilo.

Drones – des applications dans de multiples domaines

© Horizon Energy Systems drone à l'hydrogène autonomie

© Horizon Energy Systems


A l’heure actuelle, les meilleurs drones multirotor ne dépassent pas une demi-heure d’autonomie, c’est dire si la technologie développée par HES intéresse les professionnels, qui passent beaucoup trop de temps sur le terrain et doivent encore trop investir dans des batteries dont la puissance est limitée par le poids.
Horizon Energy Systems a annoncé effectuer les premiers vols d’essais dans le courant de l’année 2015. Si les tests n’ont pas encore été effectués, HES est tellement confiante qu’elle a accepté les précommandes, même si le prix n’est pas encore public.

© Horizon Energy Systems drone à l'hydrogène autonomie

© Horizon Energy Systems

Le manque d’autonomie pose particulièrement problème pour surveiller des frontières ou des bâtiments, surveiller les animaux sauvages ou les terrains sensibles, modifier l’atmosphère ou encore cartographier un espace.

Des services de e-commerce comme Amazon se lèchent probablement déjà les babines. L’entreprise avait récemment obtenu un brevet pour un système de guidage permettant à un client de recevoir un colis là où il se trouve grâce à un suivi via smartphone.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Sachant qu’une goutte d’hydrogène est 60 fois plus explosive qu’une goutte d’essence ou d’huile de diesel, (il en faut donc 60 fois moins pour lancer un moteur de voiture)il suffirait de faire la synthèse de l’eau (minérale)(électrolyse à partir d’un bol d’eau et de 2 électrodes) pour obtenir un moteur à eau parfait qui consommerait moins d’électricité, et servirait ensuite de génératrice à l’ensemble, une fois le cycle de création de l’hydrogène lancé, ce moteur (brevet meyer) existe déjà depuis 40 ans et de nombreuses voitures dans le monde, fonctionnent avec un moteur à eau….qui ne balance dans l’atmosphère que de l’oxygène et de la vapeur d’eau donc plus aucune pollution. Mais chut…si le monde découvrait qu’avec une simple batterie on peu récupérer suffisamment d’hydrogène pour faire tourner un moteur deux litres pendant des jours, adieu les taxes, impôts des vaches à lait que sont les voitures atmosphérique à pétrole et dérivé.. Plus les conflits que déclencheraient les monarchies et producteurs de pétrole…alors dans un drone, je pense qu’une simple batterie de 2 A avec circuit élévateur de tension à 48v, pourrait fournir avec 0.5 L d’eau plus de 500 heures d’autonomie…. Pour les plus curieux, il existe dans la base de brevet mondial plus de 600 brevets qui expliquent en anglais, le principe et tous les grands fabricants automobiles en possède un ainsi que tous les fabricants de pompes à injection et carburateur….il existe par ailleurs une voiture qui transforme directement l’eau en électricité au japon depuis 2007, mais le fabricant à l’interdiction de la commercialiser elle, ou son moteur en dehors du japon…curieux non ?
    https://www.youtube.com/watch?v=6lTPpRaOPrg

  2. Un prototype qui n’a pas encore fait un vol d’essais ?
    malheureusement ce copier/coller de l’annonce de la firme ressemble à de la poudre aux yeux, surtout si le principe est d’utiliser une pression de 350 bars dans les fragiles structures des drones actuels.

  3. L’hydrogène est la source d’énergie du futur; propre, inépuisable et renouvelable.
    Tous nos efforts devraient porter sur la recherche dans le domaine de l’extraction et du stockage de ce matériau d’avenir.

Moi aussi je donne mon avis