Le Domespace, la maison qui tourne !

Rédigé par Consoglobe, le 16 Mar 2009, à 11 h 23 min

Avec une part de marché de 9 % en France en 2008 contre 5 % en 2007, nul doute que la construction en bois progresse. En effet, le bois est aujourd’hui très tendance dans la décoration d’intérieur et la construction.

Un phénomène intéressant puisque le bois offre des promesses très positives pour l’environnement :

  • il absorbe puis stocke le CO2,
  • c’est un matériau isolant qui permet de réduire d’environ 30 % la consommation annuelle d’énergie,
  • la construction bois est à la fois précise, rapide et presque sans déchets

Le précurseur de cette « redécouverte du bois » est Patrick Marsilli qui a conçu son premier Domespace en 1988.

Le Domespace, c’est quoi ?

La caractéristique principale de ce concept est de créer un habitat rond et rotatif. De cette façon, vous pouvez « tourner » votre maison, selon la position du soleil, du vent, de la lune, du bruit…

Cette rotation peut se faire grâce à un pilotage électronique et un moto-réducteur, ou manuellement, par la poussée exercée par deux ou trois personnes poussant en périphérie.

Selon les utilisateurs de ces maisons, la rotation ne se ressent pas lorsque l’on se trouve à l’intérieur…

Comme l’explique l’inventeur du concept, Patrick Marsili : « je pense que le Domespace est une architecture contemporaine. C’est une maison en bois, un matériau recyclable, qui utilise des composants propres. »

(…) « C’est une maison intelligente et pas seulement parce qu’elle tourne en suivant la course du soleil ! Le Domespace intègre la domotique, s’adapte à l’énergie solaire, est para-sismique, para-cyclonique, limite la radioactivité. Un habitat disponible pour ceux qui rêvent d’un futur convivial, chaleureux et nécessairement respectueux de notre planète ».

De la forme d’une demi-sphère, cette maison originale a été honorée par le prix de la fondation fédérale pour l’environnement dès 1994.

  • Depuis 1988, environ 150 Domespaces ont été conçus en France et à l’étranger (Etats-Unis, Suisse, Allemagne, Espagne, Taiwan…).

Le Domespace est une construction à l’empreinte écologique idéale. Les bois sont certifiés FSC ou équivalent et non-traités, et les colles utilisées sont conformes aux normes écologiques les plus rigoureuses.

En plus de ces choix minutieux de matériaux, le Domespace est très bien isolé (les différents modèles revendiquent une classe A sur l’étiquette énergie des bâtiments) et sa forme ronde limite les déperditions d’énergie.

  • L’empreinte écologique du Domespace est intéressant de par la sélection des essences durables et non traitées, son isolation, et surtout par sa rotation qui permet de réguler la température ambiante.

Un Domespace se chauffe avec très peu d’énergie grâce à sa forme.
En effet, la sphère est le volume qui a le moins de surface
«contenante» (surface de contact entre l’intérieur et l’extérieur).
Cela entraîne moins de pertes énergétiques l’hiver et moins d’apport de chaleur l’été.

La coque d’un Domespace est constituée exclusivement de bois et plus particulièrement de liège, matériau particulièrement isolant. Les parois peuvent faire 30 à 40 cm d’épaisseur, soit deux à trois fois plus que l’ossature bois traditionnel.

  • Aujourd’hui plus de 30 % des Domespace vendus sont autoconstruits.

Ainsi, la rotation permet d’éviter les pertes énergétiques tout en luttant activement contre l’effet de serre. Pour les poseurs, il offre des conditions de travail saines et évite la contamination de la zone de construction.

Un matériau véritablement écologique ne
doit avoir besoin d’aucun traitement (chimique ou thermique) pour
durer. Il doit être durable par nature. S’il ne dure que quelques
années avant d’être changé, le bilan énergétique devient contestable.

Tous les matériaux d’un Domespace peuvent être réutilisés. Ils peuvent également être récupérés pour produire de l’énergie… c’est la valorisation énergétique.

Accompagné de solutions complètes (panneaux solaires, système de récupération d’eau de pluie ou encore un puits canadien), le Domespace incarne une maison bioclimatique, pouvant devenir énergétiquement indépendante.

En bref…

Le Domespace c’est que du bon :

  • C’est une maison saine, puisqu’elle est construite en bois et l’isolation est en liège.
  • Elle est rotative. Vous pouvez tourner votre dôme (automatique ou manuellement) en fonction du soleil, contre le vent…
  • C’est une maison lumineuse, vous avez plusieurs ouvertures sur le haut du dôme.
  • Elle résiste très bien au vent. Le Domespace est anti-sismique et anti-cyclonique,
  • C’est une maison atypique…laissez-vous tenter !

Lire également

Article rédigé par Elwina, mars 2009

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




70 commentaires Donnez votre avis
  1. On aime les fellations, bizous

  2. sa doit être cool de vivre dedans

  3. astrid la cochonne , suce moi !!

  4. ces inadmissible !!

  5. bonjourrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  6. aller a break rek

  7. bande de couillons , je vous suce

  8. je vous aimes de jakie michel <3

  9. fermer tous vos gueule!!

  10. Les commentaires inappropriés sont interdits. merci de votre compréhension.

  11. on est dans la merde pour la musique!!!

  12. le caca c delicieux

  13. BAH TANPIS

  14. jtrouve pas les reponses

  15. nul

  16. youuuuppi la techno

  17. suce moi

  18. je vous aime la techno c parfait

  19. love

  20. salut la compagny !!

  21. moi ossi

  22. jetaime

  23. Mé oui c clair !!!

    • selon le nombre de préservatif qui craqueront 😉

    • Maison écologique certes. Mais cette dimension ne représente qu’une infime partie des problématiques du bâtiment. Prenons la démographie par exemple. Une telle maison peut elle abriter les nouvelles populations pauvres? Et combien de personnes peut on mettre dedans? Le monde d’aujourd’hui n’est pas fait que d’espaces déserts bien verts accessibles à tous!

  24. Mé oui c claiw !!!

  25. miamm

  26. J’aime etre enfiler par un loux

  27. moi j’en ai une petite ok ?!

  28. venez me prendre en gang bang

  29. Julien et guillaume j’en ai une petite venee

  30. Moi aussi

  31. nul

  32. j’ai un oignon dans mon string ! helppp

    • ou es tu? JE VIENS TE LE DECOINCER

    • vous etes degeulasse

  33. c’est moi Julien

  34. please help us !!!!!!

  35. cool mais le prix de cette maison?

  36. c est tres bien mais le cout de cette maison,?

  37. vous etes nul a ch!……….. !!!!!!!!!

  38. de quoi ?

  39. C’est une maison intelligente et pas seulement parce qu’elle tourne en suivant la course du soleil ! Le Domespace intègre la domotique, s’adapte à l’énergie solaire, est para-sismique, para-cyclonique, limite la radioactivité. Un habitat disponible pour ceux qui rêvent d’un futur convivial, chaleureux et nécessairement respectueux de notre planète ».

    De la forme d’une demi-sphère, cette maison originale a été honorée par le prix de la fondation fédérale pour l’environnement dès 1994.

    Depuis 1988, environ 150 Domespaces ont été conçus en France et à l’étranger (Etats-Unis, Suisse, Allemagne, Espagne, Taiwan…).

    Le Domespace est une construction à l’empreinte écologique idéale. Les bois sont certifiés FSC ou équivalent et non-traités, et les colles utilisées sont conformes aux normes écologiques les plus rigoureuses.

    En plus de ces choix minutieux de matériaux, le Domespace est très bien isolé (les différents modèles revendiquent une classe A sur l’étiquette énergie des bâtiments) et sa forme ronde limite les déperditions d’énergie.

    L’empreinte écologique du Domespace est intéressant de par la sélection des essences durables et non traitées, son isolation, et surtout par sa rotation qui permet de réguler la température ambiante.

    Un Domespace se chauffe avec très peu d’énergie grâce à sa forme.
    En effet, la sphère est le volume qui a le moins de surface
    «contenante» (surface de contact entre l’intérieur et l’extérieur).
    Cela entraîne moins de pertes énergétiques l’hiver et moins d’apport de chaleur l’été.

    La coque d’un Domespace est constituée exclusivement de bois et plus particulièrement de liège, matériau particulièrement isolant. Les parois peuvent faire 30 à 40 cm d’épaisseur, soit deux à trois fois plus que l’ossature bois traditionnel.

  40. c koi le truc sur le lycée la réponse s’il te plait =)

  41. –‘ sa craint

  42. YOOO guuillaume !!!

  43. Coucou julien

  44. attention au tuiles en red cedard j en est beaucoup

    de cassee

    je ne suis pas convaincu beaucoup de complication resultat decevant hors de prix

  45. je ne suis pas convaincu beaucoup de complication resultat decevant hors de prix

  46. C’est une super idée à la fois écologique,pratique tout y est pour les personnes à la recherches d’originalité

  47. Entre 1800 et 2200 € du m². Moi aussi j’adore

  48. Entre 1800 et 2200 € du m². Moi aussi j’adore

  49. Pourquoi tout ce qui est novateur est source de réticence de l’administration.
    Ainsi je souhaite construire une maison entiérement standard et traditionnelle,à une seule exeption:je souhaite un toit simple pente afin de créer ma toiture directement avec des panneaux photovoltaique.La mairie m’indique que les maisons avec un toit double sont obligatoires.
    J’aimerais prendre rendez-vous avec le maire ,et lui demander un permis de construire avec ce « domespace » photo à l’appui juste pour voir sa téte.Dommage j’aurais bien aimé,mais ce que le paysan ne connais pas ,il ne le mange pas!

  50. Ce qui serait vraiment écologique c’est que cette magnifique maison en bois puisse devenir la propriété des gens les moins fortunés.
    Attention: A QUAND LES MAISONS MADE IN CHINE ?

  51. On pourait parler du cout au m²,et de ce quand pensent les batiments de France.
    Moi j’aime!

Moi aussi je donne mon avis