La disparition du jaguar met en danger la forêt d’Amazonie

Rédigé par Eva Souto, le 7 Feb 2014, à 9 h 53 min

Selon une récente étude brésilienne, la forêt tropicale atlantique serait en danger. En cause ? La disparition du jaguar, dont les effectifs sont en baisse régulière. La disparition du félin menace l’écosystème et pourrait avoir un effet désastreux. Enquête sur ce nouveau mal qui frappe la forêt d’Amazonie.

Le jaguar, un félin au sommet de la chaîne alimentaire

JaguarLe jaguar compte parmi l’un des cinq plus grands félins sur notre planète, avec le tigre, le lion, l’once et le léopard. Mammifère tacheté, il s’apparente physiquement au léopard.

Toutefois, son comportement et son habitat ressemblent davantage à ceux du tigre. Redoutable prédateur, le jaguar vit sur une aire s’étendant du Mexique à l’Amérique du Sud.

Depuis quelques années, la population de jaguars connaît une baisse significative. C’est le cas au sein de la forêt tropicale Atlantique.

250 jaguars dans la forêt tropicale

Le chiffre est lancé. Selon une étude publiée en janvier 2014 par le Centre Brésilien de recherche et conservation des mammifères carnivores (Cenap), il ne reste plus que 250 jaguars adultes dans la forêt tropicale Atlantique.

Cela correspond à « une chute de 80 % au cours des 15 dernières années ». Une observation jugée sérieuse, d’autant que seuls 20 % des jaguars recensés, soit une cinquantaine, seraient en âge de procréer (en âge de maturité sexuelle).

Repères : le jaguar

fleche-suiteLes femelles jaguar atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 2 à 3 ans et les mâles, entre 3 et 4 ans. Les couples se séparent après la reproduction, et la femelle prend la responsabilité entière des petits. La période de gestation dure de 91 à 111 jours et les femelles donnent naissance à 2 à 4 petits. La mère ne tolère pas la présence des mâles après la naissance des petits, par peur du cannibalisme.

Les bébés jaguars sont sevrés à 5 mois et à 6 mois, ils commencent l’apprentissage de la chasse avec leur mère. Ce dernier se poursuivra pendant 1 à 2 ans, avant que les petits quittent leur mère pour conquérir leur propre territoire.

L’espérance de vie d’un jaguar, dans la nature, est estimée à entre 12 et 15 ans. En captivité, il peut vivre jusqu’à 23 ans.

Grand prédateur, le jaguar se situe au sommet de la chaîne alimentaire. S’il venait à disparaître, la chaîne alimentaire entière en serait très affectée.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis