DiCaprio et le Mexique s’engagent à sauver le marsouin du Pacifique

Le marsouin du Pacifique, ou Panda des mers, représente l’une des nombreuses espèces en voie d’extinction, c’est pourquoi le président du Mexique et Leonardo DiCaprio se sont engagés à accentuer leurs efforts pour le préserver.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 13 Jun 2017, à 9 h 25 min

Leonardo DiCaprio avait déjà montré son intérêt pour l’environnement et sa volonté de sauver la planète. Cette fois, il a décidé de sauver un animal gravement menacé : le marsouin du Pacifique. L’acteur a récemment signé un accord historique avec le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, dans ce but.

Le marsouin du Pacifique : la plus petite et rare espèce du monde

Le marsouin du Pacifique, également appelé “Panda des mers” ou “vaquita“, est l’espèce de cétacés la plus petite et la plus rare du monde. Cette dernière est aujourd’hui grandement menacée, puisque le nombre de spécimens a chuté de 90 % en seulement six ans. Les marsouins du Pacifique pourraient être amenés à disparaître en 2018, notamment à cause des filets dérivants utilisés par les braconniers pour pêcher le totoaba (Totoaba macdonaldi), une autre espèce également en danger d’extinction.

Des premières mesures avaient déjà été prises par le président du Mexique en 2015. La zone protégée dans laquelle vivent ces mammifères marins a été étendue et les filets dérivants ont été interdits sur 13.000 kilomètres carrés pendant deux ans. Toutefois, les ONG ont estimé que ces dispositifs étaient insuffisants pour sauver les marsouins. Selon elles, il aurait fallu abandonner totalement les filets maillants pour des chaluts à mailles fines.

Un accord historique signé pour sauver les marsouins du Pacifique

Le 7 juin dernier, le président du Mexique Enrique Peña Nieto s’est engagé, avec Leonardo DiCaprio, à accentuer ses efforts pour sauver le marsouin du Pacifique. Cette décision fait suite à une pétition lancée par l’acteur sur les réseaux sociaux, demandant au président mexicain d’instaurer davantage de mesures pour protéger ce spécimen.

Cet accord, qui a également convaincu le milliardaire Carlos Slim, prévoit une amélioration des efforts pour lutter plus efficacement contre la pêche illégale et l’usage de filets illégaux. Reste à savoir si cet accord historique, salué par les ONG de protection des océans telles que le WWF et Sea Shepherd, sera respecté.

En savoir plus sur le Panda des mers et signer la pétition

Illustration bannière : Leonardo Dicaprio – © Denis Makarenko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis