Deux minutes de rejets radioactifs à la centrale de Golfech

Un incident est survenu à la centrale nucléaire de Golfech le 19 octobre dans le Tarn-et-Garonne. En l’espace de deux minutes, l’un des réacteurs a libéré de nombreux rejets radioactifs dans l’atmosphère dépassant la limite autorisée.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 26 Oct 2016, à 11 h 00 min

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) affirme que l’incident s’est produit lors d’une opération de traitement des effluents issu du circuit situé au centre du réacteur. « C’est au cours de cette opération que l’exploitant a détecté que la quantité de radioactivité contenue dans les gaz rejetés à la cheminée de la centrale était supérieure de 2 fois à la limite autorisée », affirme Paul Bougon, chef de la division de Bordeaux de l’ASN.

Un incident lors d’une « opération d’exploitation » dans la centrale de Golfech

La Commission Locale d’information (CSI) de Golfech garantit une information transparente aux citoyens sur l’activité de la centrale. Pour son vice-président, Pierre Gaillard, l’incident est dû « à une surpression dans le circuit de dégazage, ce qui a déclenché l’ouverture d’une soupape qui a rejeté un petit peu de gaz radioactif dans des locaux confinés avant qu’il ne passe par la cheminée de la centrale ».

Aucune conséquence sur l’environnement

EDF parle d’un « événement non significatif pour l’environnement ». Un communiqué diffusé lundi indique « Une alarme, située en salle de commande, confirme que le seuil réglementaire de rejet à la cheminée a été dépassé », durant une intervention dans un bâtiment de l’unité de production numéro 1. Si selon EDF, l’opération en cours « a été immédiatement arrêtée », l’entreprise déclare que « ce dépassement de seuil a duré deux minutes et les balises de surveillance de l’environnement situées en zone nucléaire et autour de la centrale n’ont détecté aucun impact sur l’environnement ni pour le personnel du site. »

De plus, EDF dit avoir faire une déclaration à l’Autorité de sûreté nucléaire et à la Commission Locale d’information le 21 octobre dernier, le surlendemain après l’incident. Si l’ASN et la CLI relativisent cet incident, certains ne sont pas du même avis dénonçant le manque d’informations données à la population.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




8 commentaires Donnez votre avis
  1. certains qui ne connaissent rien au nucléaire préfèrent les rayons x (Tchernobyl Fukushima )des millions de fois plus puissant que les radios plutot qu’un peu de fumée de charbon on voit le niveau d’intelligence du peuple
    et le renouvelable dans les pays intelligents rapporte déjà beaucoup d’argent
    en france on est con et on n’a plus d’idée

  2. Dans l’île des grandes Antilles ou je vis on a des pannes d’électricité de plusieurs heures chaque jour depuis…toujours. On construit en ce moment une grande centrale au charbon qui va polluer toute une region…. L’alternative non polluante n’existe pas à cette échelle, où est trop chère pour le budget national. L’énergie nucléaire à ses défauts aussi, mais il faut parler en connaissance de cause. Quelles seraient les alternatives rentables et non polluantes? En France les centrales nucléaires sont assez bien contrôlées. Mais si on veut en mettre une dans mon île, avec les irresponsables qui gouvernent et la corruption partout… Je déménage!

  3. un jour ou l’autre, toutes les centrales finirons par petter si on ne les arrête pas pour cause obsolescence (Feisenheim). On a conçu des centrales mais on a rien prévu pour les arrêter. Et que faire des résidus radio-actifs? on ne va pas pouvoir enfouir indéfiniment.
    Si tu ne veux plus respirer des gaz brulés ou de charbon, il faut passer aux énergies renouvelables, qui ne sont pas une utopie mais bien une réalité.

    • Malheureusement, ce n’est pas si simple. Le problème des énergies renouvelables, c’est qu’elle ne permettent pas encore de produire assez d’électricité pour nos besoins. Les énergies renouvelables ont un gros inconvénients: elles sont diffuses ce qui les rend chères et instables en terme de productivité. Derrière l’énergie, il y a aussi des réalités de besoins, il ne faut pas l’oublier! 😉

  4. Franchement, j’ai honte de mon pays avec tous ces centrales nucléaire qui construit encore des réacteurs!! Comment se sentir en sécurité ?

    • C’est mieux que de respirer les fumées de gaz brûlés ou de charbons…

    • certains qui ne connaissent rien au nucléaire préfèrent les rayons x (Tchernobyl Fukushima )des millions de fois plus puissant que les radios plutot qu’un peu de fumée de charbon on voit le niveau d’intelligence du peuple

    • certains qui ne connaissent rien au nucléaire préfèrent les rayons x (Tchernobyl Fukushima )des millions de fois plus puissant que les radios plutot qu’un peu de fumée de charbon on voit le niveau d’intelligence du peuple
      et le renouvelable dans les pays intelligents rapporte déjà beaucoup d’argent
      en france on est con et on n’a plus d’idée

Moi aussi je donne mon avis