Déforestation au Brésil : quelles marques sont les plus impliquées ?

Le groupe LDC, qui vend des poulets sous les marques Le Gaulois, Maître Coq, Marie et Les Fermiers de Loué, est responsable indirectement de la déforestation au Brésil, dénonce l’ONG Mighty Earth.

Rédigé par Anton Kunin, le 22 Dec 2020, à 11 h 17 min
Déforestation au Brésil : quelles marques sont les plus impliquées ?
Précédent
Suivant

Si le groupe LDC n’a pas d’activités directement au Brésil, il importe du soja brésilien pour l’alimentation de ses poules élevées en France.

Soja brésilien : quatre marques françaises de poulet pointées du doigt

Acheter un poulet en France, est-ce contribuer à la déforestation au Brésil ? Oui, répondent les ONG Mighty Earth et Canopée. La raison ? 40 % du soja utilisé en France pour l’alimentation des poules est vendu par la société Bunge, une société associée aux grandes exploitations qui, depuis mars 2019, ont défriché près de 39.000 hectares de forêts en Amazonie et au Cerrado. Et parmi les clients français de Bunge, il y a LDC, la société derrière les marques Le Gaulois, Maître Coq, Marie et Les Fermiers de Loué.

L’élevage intensif en France contribue à la déforestation ©tristan tan

La plus grande partie du soja utilisé en France est originaire du Brésil, où des pans entiers de végétation sont rasés et brûlés pour y planter des champs de soja. La disparition de ces espaces met en péril la biodiversité, menace l’équilibre du cycle de l’eau, libère d’importantes quantités de CO2, et est souvent associée à des violations de droits humains (des peuples indigènes notamment).

LDC achèterait du soja provenant de terrains agricoles défrichés illégalement

Selon les données dévoilées par Mighty Earth, LDC est indirectement responsable de trois cas de défrichement au Brésil, pour une surface totale de 3.886 ha. De ces 3.886 ha, 2.882 ha défrichés en Amazonie posent particulièrement problème dans la mesure où ils auraient été défrichés illégalement. Ces défrichements auraient eu lieu entre la mi-octobre 2017 et la mi-juillet 2019.

À part LDC, Mighty Earth pointe du doigt les autres grands acteurs du poulet en France que sont Bigard, Groupe Avril, Elior, Sodexo, Burger King, McDonald’s, Danone, Lactalis, Sodiaal, Bel et Cooperl. L’ONG Canopée pointe pour sa part les acteurs français de la grande distribution : si les magasins U et LIDL ont mis en place des mesures plutôt sérieuses pour rompre le lien qu’ils ont avec la déforestation au Brésil, Casino, Auchan, Carrefour, Les Mousquetaires et E.Leclerc ont encore du travail à faire dans ce domaine.

Illustration bannière : déforestation et élevage sont liés – ©Anna Jastrzebska
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis