Mon défi COP21 #16 : je participe ou j’organise un événement près de chez moi 

Rédigé par Stephen Boucher, le 10 Nov 2015, à 7 h 17 min

80 chefs d’Etat, 195 délégations, une sécurité maximale : c’est clair que ni vous, ni moi ne participerons aux négociations climat qui se tiendront à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Pourtant, rien ne vous empêche d’agir et de marquer votre soutien pendant cette période en organisant des événements citoyen pour la lutte contre les changements climatiques, ou en participant à des événements organisés. Voici quelques idées, à quelques encablures de la COP21, pour relever le défi du changement climatique. Le 16ème sur 21 que consoGlobe.com et le Réseau Action Climat France vous adressent pour soutenir la COP21.

La COP21, un rendez-vous historique

Vous l’aurez remarqué par l’attention médiatique accordée à ce rendez-vous : il est historique. C’est donc une opportunité de se faire entendre, car les projecteurs sont braqués sur la question de la lutte contre les changements climatiques de manière exceptionnelle pendant quelques semaines. Et c’est sûr, on passera pendant quelques temps après à autre chose. Donc autant saisir l’occasion pour faire parler du climat autour de soi, faire connaitre les solutions qui existent pour réduire notre empreinte carbone et dénoncer les projets qui fleurissent sur notre territoire et qui vont à l’encontre de nos objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

Et ça marche… littéralement !

Vous souvenez-vous de la grande marche pour le climat de 2014 ? Rassemblée sous la bannière « Chefs d’État, agissez ! », elle avait réuni le 21 septembre 2014 des centaines de milliers de manifestants de par le monde, en amont d’une réunion de Présidents et Premiers Ministres à New York sur le climat, et avait clairement pesé sur les discussions.

Une autre marche est organisée dans le monde entier le 29 novembre prochain : participez-y !

Organisez un apéro pour le climat

Welcome chez moi vous propose d’organiser un apéritif avec vos amis et proches pour montrer votre soutien à la lutte contre le réchauffement climatique. Chaque « Welcomer » organise ainsi chez lui un apéro de sensibilisation aux enjeux écologiques et d’information sur les évènements liés à la COP21, et peut proposer d’héberger un(e) participant(e) de la COP21.

Une carte pour trouver les événements près de chez soi

Organisations et réseaux de la société civile et mouvements sociaux se sont regroupés pour la COP21 au sein de la « Coalition Climat 21 » pour faciliter une mobilisation large, mutualiser les analyses et les initiatives, avant et pendant la COP21. Une carte des initiatives prévues en France et dans le monde est disponible sur son site.

Chacun peut soutenir un événement près de chez lui ou bien faire recenser sa propre initiative, en envoyant les informations requises à contact@coalitionclimat21.org

Le site du mouvement Alternatiba : https://alternatiba.eu/

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ose espérer qu’il ne s’agit pas de vraie viande sur la photo, produit hautement nocif pour la planète (et surtout pour les animaux).

  2. Ma contribution :
    Les Sénégalais en 1989 ont fait pleuvoir en abondance et obtenu des récoltes record dans leur pays, comme le relate la presse de l’époque. Ceci accomplissait la promesse faite par l’université Américano-Hollandaise, qui patronnait cette campagne, au Président du Sénégal.  » C’est la seule coopération qui ai vraiment marché » disait le Président Diouf. L’amélioration du climat avait solutionné le plus grand problème du pays, celui de l’eau. Tous ceux qui ont participé à cette expérience l’ont trouvé facile et agréable à mettre en place. Il a obtenus dans le même temps d’autres bénéfices dans le pays qui vont, quoique indirectement, également dans le sens d’une amélioration de l’environnement. Cette action qui avait amélioré le climat du pays n’a pas été pérennisée pour des raisons politiques.

    Mais un quart de siècle plus tard la politique a évoluée et nous sommes face à l’urgence des questions environnementales. Aujourd’hui des Sénégalais, sur la cote Atlantique, perdent leur maison, leur propriété, perdent tout, disparues à cause de l’avancé de la mer. C’est pourquoi ce qui a fonctionné dans le passé doit être déjà utilisé en urgence, avant de trouver d’autres solutions complémentaires et indispensables.

    La même technique systématique qui a été bénéfique au Sénégal est depuis employée en Amérique du Sud par des gouvernements, comme le raconte le Dr David Leffler, en Amérique du Nord par de nombreux civils comme le dit David Lynch, dans des pays Européens mais pas en France ou les politiques, les citoyens, les journalistes, l’ont apparemment oublié. On ne peut se le permettre tant nos question sur le climat sont angoissantes et lancinantes. C’est la raison de ce commentaire, d’attirer l’attention sur une solution qui a déjà été employée avec succès.

Moi aussi je donne mon avis