Crise et conso durable, le divorce en 2014 ?

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 22 Mar 2014, à 17 h 55 min

Les Français, l’environnement et l’avenir

Les Français sont très inquiets pour leur avenir. Ils sont 47 % à déclarer « avoir peur de manquer d’argent et de vivre dans la misère ». Le chômage est la principale préoccupation de la population Française.

A la question : « Parmi les problèmes suivants, quels sont les 3 qui vous paraissent les plus importants ? »

  • 76 % répondaient le chômage en 2012 ; ils étaient 58 % en 2004 et 69 % en 2008
  • 35 % répondaient les inégalités sociales en 2012, à égalité avec la pollution.

La différence est que la pollution préoccupe de moins en moins. En effet en 2006, la pollution représentait le problème le plus important pour notre société pour 65 % des personnes interrogées. C’était bien plus que les 57 % pour qui le chômage était le problème majeur.

Crise et conso durable, la tendance s’est inversée en 2008, année de la Crise financière. La question de la pollution inquiétait 55 % des répondants alors qu’ils étaient 69 % à citer le chômage. Depuis 2008, la tendance reste la même : le chômage préoccupe de plus en plus, au détriment de la pollution qui apparaît de moins en moins comme un problème prioritaire.

Toutefois, les questions environnementales font toujours partie des inquiétudes. En 10 ans, elles se sont posées à une part de la population toujours en augmentation. En effet si la notion de développement durable n’était connue que d’un tiers des Français en 2004, aujourd’hui, la moitié de la population en a une idée bien précise.

Les Français se sentent prioritairement préoccupés par :

  • la pollution de l’air pour 34 % (après l’épisode de pollution aux particules fines de ces derniers jours, il est fort probable que ce chiffre soit en forte augmentation aujourd’hui)

Concernant leur avenir, si la question du chômage prédomine, 73 % des Français considèrent que la priorité du gouvernement doit être d’orienter l’économie vers des activités industrielles qui préservent l’environnement.

En outre, ils ne sont que 25 % à préconiser une forte croissance industrielle pour relancer l’économie.

On note ainsi une forte volonté de la part des Français d’intégrer la question de l’environnement dans celle de la relance économique.

Sur les Français et l’environnement :

Source : Ademe Les Français et l’environnement : des ménages sensibilisés et des pratiques en mutation

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Allons bon, mon commentaire sur l’EAU ne s’est pas affiché… Bug ? En résumé, je tentais d’expliquer que, selon des études sérieuses, l’excès d’hygiène pourrait nuire à la santé en empêchant les défenses immunitaires d’être stimulées. Certaines maladies « modernes » ne se développent que dans les pays « riches »… les pauvres ont déjà leur lot…
    Alors, le chômage reste une priorité ? Il faut relancer l’économie ? Nos « élites » n’ont pas vu venir la crise ? Il aurait fallu ANTICIPER depuis plusieurs décennies…la protection de l’environnement devenant un facteur créateur d’emplois.
    Je crains, hélas, que nous ayons déjà passé le seuil d’alerte et par conséquent le point de non-retour.
    La croissance démographique exponentielle va épuiser toutes les ressources de la planète ! (Voir ici sur ce site : consoglobe.com/24-heures-consommation-mondiale-cg)
    Selon une étude financée par la NASA : la fin de notre civilisation est proche : sur Planet.fr/technologies-la-fin-de-notre-civilisation-est-proche-selon-la-nasa.573762.29339.html#comment-576666

Moi aussi je donne mon avis