Les Français de plus en plus sensibles à l’environnement

Rédigé par Aurore, le 1 sept 2011, à 18 h 02 min
Les Français de plus en plus sensibles à l'environnement

Chez consoGlobe, voilà longtemps maintenant que nous faisons la promotion d’une nouvelle consommation, d’un mode de vie plus respectueux des hommes, de l’environnement et de soi-même.

Une idée qui commence à faire son bonhomme de chemin puisqu’une récente étude du Crédoc prouve que les Français sont de plus en plus sensibles à l’environnement, traduisant une volonté plus affirmée de protéger la planète par des gestes forts.

Français et environnement : de la parole aux gestes

Il y a parfois un monde entre les bonnes intentions de chacun, et l’application réelle de celles-ci. Ainsi, certains reprochaient aux Français de déclarer de bonnes intentions sans jamais les mettre en oeuvre, mais cela semble avoir changé.

Le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) a en effet réalisé une récente recherche qui a permis de mettre en avant de réels changements de comportements en France, des changements conséquents qui sont observés entre 1990 et 2010, sur une vingtaine d’années donc.

Les Français font attention à l’eau

L’eau n’est pas une ressource infinie, les Français semblent l’avoir compris. Alors que l’accès à l’eau potable est un luxe, chose que l’on peut avoir tendance à oublier, les Français en ont bien pris conscience ces dernières années.

Ainsi, le Crédoc révèle que les Français sont de plus en plus vigilant à leur consommation d’eau, et cela pas seulement pour des raisons financières mais également avec une réelle volonté d’économiser une ressource naturelle qu’ils savent précieuse.

L’eau, toutes les données clés

Ainsi, 66 % de la population française expliquaient en 2010 avoir volontairement économisé l’eau à leur domicile durant les douze derniers mois, contre 52 % en 1995. De la même façon, si en 1995, les Français qui avaient économisé de l’eau volontairement expliquaient à 44 % l’avoir fait par volonté d’éviter le gaspillage, ce pourcentage monte à 54 % en 2010.

La volonté de faire des économies est toujours bien présente, mais il semblerait que la population française soit de plus en plus sensible à l’idée de préserver les ressources naturelles. Résultat, alors que 5 985 millions de m3 étaient prélevés chez les particuliers français en 1995, ce volume d’eau baisse à 5 775 m3 en 2007.

*

La suite p.2> La voiture, plus si importante que cela ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est une évidence ! Les revenus du Français moyen n’évoluent pas, ils sont obligés de se serrer la ceinture. Alors les jeunes ne peuvent plus se payer le luxe d’avoir une voiture et les ménagères ont appris à limiter les frais. C’est mathématique : Moins il y en a dans le porte-monnaie, moins on dépense !

  2. Juste une petite anectdote, pour la rentrée de mon grand en cp dans 4 jours, la maitresse a demandé un tablier de peinture…Je n’ai trouver en magasin que du made in china. Cela m’a litérallement gonfler, on ne trouve que des vêtements ou babiolle de là bas. Faisant pas mal de couture j’ai recyclé deux maillots de sport de mon beau frère et un bout de tissus enduit pour lui faire un tablier perso. Il est ravis et moi aussi de n’avoir pas jeter ces deux maillots et d’en faire un nouvel usage tout en préservant ma planète.

Moi aussi je donne mon avis