Les Français de plus en plus sensibles à l’environnement

Les Français de plus en plus sensibles à l'environnement

Chez consoGlobe, voilà longtemps maintenant que nous faisons la promotion d’une nouvelle consommation, d’un mode de vie plus respectueux des hommes, de l’environnement et de soi-même.

Une idée qui commence à faire son bonhomme de chemin puisqu’une récente étude du Crédoc prouve que les Français sont de plus en plus sensibles à l’environnement, traduisant une volonté plus affirmée de protéger la planète par des gestes forts.

Français et environnement : de la parole aux gestes

Il y a parfois un monde entre les bonnes intentions de chacun, et l’application réelle de celles-ci. Ainsi, certains reprochaient aux Français de déclarer de bonnes intentions sans jamais les mettre en oeuvre, mais cela semble avoir changé.

Le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) a en effet réalisé une récente recherche qui a permis de mettre en avant de réels changements de comportements en France, des changements conséquents qui sont observés entre 1990 et 2010, sur une vingtaine d’années donc.

Les Français font attention à l’eau

L’eau n’est pas une ressource infinie, les Français semblent l’avoir compris. Alors que l’accès à l’eau potable est un luxe, chose que l’on peut avoir tendance à oublier, les Français en ont bien pris conscience ces dernières années.

Ainsi, le Crédoc révèle que les Français sont de plus en plus vigilant à leur consommation d’eau, et cela pas seulement pour des raisons financières mais également avec une réelle volonté d’économiser une ressource naturelle qu’ils savent précieuse.

L’eau, toutes les données clés

Ainsi, 66 % de la population française expliquaient en 2010 avoir volontairement économisé l’eau à leur domicile durant les douze derniers mois, contre 52 % en 1995. De la même façon, si en 1995, les Français qui avaient économisé de l’eau volontairement expliquaient à 44 % l’avoir fait par volonté d’éviter le gaspillage, ce pourcentage monte à 54 % en 2010.

La volonté de faire des économies est toujours bien présente, mais il semblerait que la population française soit de plus en plus sensible à l’idée de préserver les ressources naturelles. Résultat, alors que 5 985 millions de m3 étaient prélevés chez les particuliers français en 1995, ce volume d’eau baisse à 5 775 m3 en 2007.

*

La suite p.2> La voiture, plus si importante que cela ?