Covoiturage : La région Île-de-France propose une indemnité aux conducteurs

La nouvelle aide au covoiturage en Île-de-France propose entre 1,50 et 3 euros par trajet et par passager en fonction de la distance parcourue soit jusqu’à 150 euros par mois, pour deux trajets par jour.

Rédigé par Paul Malo, le 2 May 2019, à 11 h 40 min

Bonne nouvelle pour les conducteurs franciliens prenant des passagers à bord : la Région les récompense financièrement.

Une nouvelle indemnité kilométrique

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles et des hausses de tarifs, au 1er mai. En effet, afin d’encourager les Franciliens à pratiquer plus encore le covoiturage pour les trajets domicile-travail, la Région propose, depuis le 1er mai 2019, une nouvelle aide financière(1). Une façon intelligente de réduire un tant soit peu la congestion du trafic et la pollution émise, chaque jour, par plusieurs centaines de milliers de véhicules.

Depuis le 1er mai, les conducteurs qui prennent des passagers à leur bord peuvent bénéficier d’une indemnité © ricochet64

Ainsi, si vous transportez des passagers pour aller et revenir du bureau, l’autorité organisatrice des transports franciliens, Île-de-France Mobilités (IDFM), propose une nouvelle indemnité kilométrique par trajet : cela représente entre 1,50 et 3 euros par passager en fonction de la distance parcourue. Soit jusqu’à 150 euros par mois, pour deux trajets par jour par conducteur maximum, afin d’éviter les fraudes. La subvention passe à 4 euros par trajet  en cas de « pics de pollution » et de « perturbations majeures dans les transports ».

Seulement 2.000 covoitureurs par jour

Il faut dire qu’à l’heure actuelle, en Île-de-France, on compte seulement 1,1 personne par véhicule aux heures de pointe, sur autoroute comme sur le périphérique parisien. C’est pourquoi, comme cela existe ailleurs, la Région et Paris pensent à créer une voie dédiée aux véhicules avec plus de deux passagers et aux transports collectifs.

Selon les statistiques diffusées par l’IDFM, on a recensé 360.000 covoiturages entre septembre 2017 et octobre 2018.  Bien que ce chiffre soit encore extrêmement réduit, il est trois fois supérieur à ce qu’il était avant la mise en place d’aides au covoiturage.

Pour trouver des trajets de covoiturage disponibles, il suffit de se rendre sur le site vianavigo

Illustration bannière : Un homme et une femme à l’arrière d’une voiture – © ESB Professionnal
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis