Couvre-feu : le point sur les interdictions et les dérogations

C’est dans moins de 24 heures, le samedi 17 octobre 2020 à minuit, que débute le couvre-feu en Île-de-France ainsi que les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Rouen, Saint-Étienne, Montpellier et Toulouse. En voici les modalités.

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Oct 2020, à 11 h 50 min

Sauf exception, tout le monde devra être chez soi à 21 heures. Une série de dérogations sont néanmoins prévues afin de tenir compte des situations particulières.

Couvre-feu : il y aura bien des dérogations pour aller travailler

C’est le 17 octobre 2020 qu’entre en vigueur, sur l’ensemble du territoire national, « l’état d’urgence sanitaire » . Ce régime permettra aux pouvoirs publics de prendre des mesures exceptionnelles et de les adapter, le cas échéant. C’est ainsi que neuf métropoles passent en couvre-feu nocturne. De 21 heures à 6 heures du matin, tout le monde, sauf exception, devra être chez soi. Sont concernés l’ensemble de la région Île-de-France ainsi que les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Rouen, Saint-Étienne, Montpellier et Toulouse.

Tout comme pendant le confinement, il y aura bien évidemment des exceptions.

Pendant le couvre-feu seront autorisés les déplacements :

  • Pour des raisons de santé
  • Pour des raisons professionnelles
  • Pour prendre un train ou un avion
  • Pour rendre visite à un proche en situation de dépendance
  • Pour sortir son animal de compagnie

Les personnes souhaitant sortir après 21 heures devront se munir d’une attestation dérogatoire, que le ministère de l’Intérieur mettra prochainement en ligne sur son site.

Davantage de restrictions dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Si vos horaires de travail ne vous permettent pas de rentrer chez vous avant 21 heures, ou si vous travaillez la nuit, en plus de l’attestation, il faudra vous munir d’une attestation de l’employeur ou d’une carte professionnelle.

Si vous avez un train ou un avion à prendre, en plus de l’attestation, un billet devra être présenté aux policiers en cas de contrôle.

Les restaurants pratiquant la livraison à domicile n’auront pas à fermer avant 21 heures, en revanche après 21 heures, ils pourront faire de la livraison à domicile uniquement.

Couvre-feu

Les restaurants pourront  livrer des repas  après 21 heures © MAHATHIR MOHD YASIN – Shutterstock

Une nouvelle attestation dérogatoire

L’attestation de déplacement pendant le couvre-feu sera disponible sur le site du ministère de l’Intérieur à imprimer à chaque déplacement. il sera également  possible de présenter l’attestation sur un smartphone comme il y a quelques mois.  En cas de non-présentation de cette attestation de déplacement aux forces de l’ordre, le montant de l’amende sera de 135 euros et en cas de récidive, elle passera à 1.500 euros.

Les rassemblements privés festifs dans la ligne de mire du gouvernement

En plus du couvre-feu, plusieurs autres mesures ont été prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Elles aussi entrent en vigueur le 17 octobre 2020. Sont désormais interdites les fêtes privées hors domicile (dans des salles polyvalentes par exemple), mais il sera quand même possible d’aller voir des personnes d’un autre ménage, à condition de ne pas être plus de six à table.

Lire aussi – Covid-19 : le risque de transmission multiplié par 5 au sein d’un même foyer

Tous les restaurants doivent inviter leurs clients à inscrire leur nom et numéro de téléphone sur un cahier. Dans tous les lieux où on est assis, un siège sur deux doit être condamné. Et dans les lieux clos, le nombre de visiteurs présents en même temps doit être limité.

Illustration bannière : Covid-19. Le couvre-feu entre en vigueur à 0h00 vendredi 16 octobre © Luca Ponti – Shuttterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. COUVRE FEU : signal indiquant l’heure d’extinction des feux, d’extinction des lumières
    en temps de guerre, interdiction de sortir des maisons durant une période de la journée, ou de la nuit.
    Les peuples qui subissent la guerre doivent avoir honte d’entendre que cette expression soit utilisée par notre président.

    • Tout à fait, de plus les jeunes et les autres se retrouveront à 25-30 dans une pièce de 15 m², alors qu’il aurait été plus facile de contrôler les bars et les restaurants pour faire respecter les gestes barrière.

Moi aussi je donne mon avis