Inégalités homme-femme – Le coût hallucinant du patriarcat en France

La Fondation des femmes a révélé dans une étude que le coût annuel des inégalités hommes-femmes s’élevaient à 118 milliards d’euros en France.

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 5 Mar 2022, à 11 h 16 min
Inégalités homme-femme – Le coût hallucinant du patriarcat en France
Précédent
Suivant

Violences conjugales, homicides, viols, écarts de salaires, les femmes subissent de nombreuses injustices qui coûtent cher à la société française comme le dévoile la Fondation des Femmes mercredi 2 mars.

Inégalités homme / femme – Un coût de 118 milliards d’euros

Une évaluation des violences et inégalités de genre, commandée par la Fondation des Femmes, rapporte que ces inégalités hommes-femmes s’élèveraient à 118 milliards d’euros chaque année à la société.
Cela englobe les comportements virils dangereux, les disparités dans le monde du travail et les violences conjugales.

« Il est toujours délicat de mettre des chiffres sur les inégalités car leurs conséquences se mesurent avant tout en vies humaines, volées, brisées, marginalisées, ignorées. Mais puisqu’il faut visiblement parler chiffres pour peser dans le débat, nous avons décidé de le calculer », a indiqué l’association dans un communiqué de presse.
Les chercheuses Lucile Peytavin et Ginevra Bersani, de l’association Genre et Statistiques, ont étudié de nombreuses données pour parvenir à ces résultats.

Dans le monde du travail, les inégalités de genre s’élèvent à 22 milliards d’euros chaque année, indique Lucile Paytavin. « Si l’on faisait disparaître l’écart entre le taux d’emploi des femmes et celui des hommes, on économiserait ce montant absolument colossal », a-t-elle indiqué. Encore aujourd’hui, le salaire mensuel net moyen des femmes est de 16,8 % inférieur à celui des hommes d’après l’INSEE.

coût inégalités homme femme

‘Dans le monde du travail, les inégalités professionnelles désignent des différences de traitement entre les femmes et les hommes en termes d’accès à l’emploi, à la formation, à la mobilité et à la promotion ou en termes d’égalité salariale‘ – © naum

Lire aussi : La parité homme-femme sera effective dans 170 ans

Les comportements virils dangereux coûtent cher à la société

Les femmes sont également victimes de violences conjugales. Si l’on compte les soins médicaux prodigués aux victimes, la prise en charge des enfants, le recours aux aides sociales et d’autres conséquences sociales, ce sont 3,6 milliards d’euros qui sont dépensés chaque année dans le pays.

D’autres comportements virils qualifiés de « dangereux » sont coûteux. L’estimation monte à 89 milliards d’euros. Ces chiffres prennent en compte les viols, la délinquance, les homicides mais aussi l’insécurité routière.
En effet, « 84 % des accidents mortels sont causés par des hommes. C’est un surcoût extrêmement important pour la collectivité », a déclaré la chercheuse. I

Il faut ainsi compter les sommes dépensées pour les forces de l’ordre, la justice ou encore la santé des victimes.

Lire aussi : Une femme a plus de risques de décéder si son chirurgien est un homme

Quel coût ces inégalités représentent-elles individuellement ?

Même si ces sommes sont probablement « imparfaites », comme le souligne Anne-Cécile Mailfert, les chiffres s’approchent au plus près de la réalité. Certaines sommes sont manquantes comme les inégalités de genre dans le domaine de la santé notamment.

Si l’on regarde maintenant les conséquences de ces inégalités à l’échelle individuelle, il en coûte 140 euros par an en moyenne par femme pour la contraception. De plus, 103 euros seraient consacrés aux sous-vêtements, 900 euros aux produits de beauté en comparaison à 5 euros pour les hommes.
Et la liste continue, 392 euros par an pour l’épilation, 52 euros de coiffure… Les chercheuses ont également estimé que 9.348 euros manquaient aux femmes au moment de la retraite du fait de la différence de pension entre les hommes et les femmes.

coût inégalités homme femme

La parole des femmes se libère mais force est de constater que peu de choses ont changé dans leur vie quotidienne – © Lerbank-bbk22

« Parmi les conclusions que l’on tire, nous pouvons assimiler ce coût des inégalités au coût du patriarcat, où les coûts et les pertes de gain découlent du fait que l’organisation sociale repose sur la domination masculine qui, elle-même, induit des inégalités », a conclu Lucile Peytavin.

Pour l’historienne et auteure de Le coût de la virilité, « il est temps de mieux écouter les femmes pour proposer une société plus égalitaire et inclusive, bénéfique à tous ».

Pour en savoir plus et appeler les canditat·e·s de la Présidentielle 2022 à s’engager, rendez-vous ici

coup de coeur

coût inégalités homme femmeLe coût de la virilité – ce que la france économiserait si les hommes se comportaient comme les femmes, de Lucile Peytavin

Quel est le coût, en France, en 2020, des conséquences de la virilité érigée en idéologie culturelle dominante ? L’autrice nous pose la question : n’aurions-nous pas tous intérêts à nous comporter… comme les femmes ? !

À découvrir sur Cultura.com

 

Illustration bannière :Il est temps de mieux écouter les femmes pour proposer une société plus égalitaire et inclusive, bénéfique à tous – © Just dance
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis