Course à pied : une séance rallonge votre vie de 7 heures

Le fait de courir régulièrement augmenterait l’espérance de vie et réduirait le risque de mort prématurée de 40 %, selon une récente étude.

Rédigé par Anton Kunin, le 18 Apr 2017, à 10 h 53 min

À en croire une étude scientifique publiée dans la revue Progress in Cardiovascular Disease, la pratique de la course à pied aurait une influence importante sur notre longévité. Chaque séance rajouterait 7 heures supplémentaires à notre espérance de vie.

Courir oui, mais avec modération !

Les personnes qui font de la course à pied vivraient en moyenne trois ans de plus que les non-coureurs, affirment six chercheurs dans leur étude intitulée La course à pied comme un médicament comportemental pour la longévité(1). Toutefois, trois ans semble être la limite : la durée de vie n’augmente pas indéfiniment. De la même manière, à partir de la cinquième heure de pratique de la course à pied sur une même semaine, l’effet induit par celle-ci serait neutre.

Ces résultats viennent confirmer ceux d’une autre étude réalisée par les mêmes chercheurs en 2014. Selon cette dernière, les personnes pratiquant la course à pied auraient un risque de mort prématurée inférieur de 30 %, et même inférieur de 45 % lorsqu’elle est causée par un accident cardiovasculaire. Enfin, les coureurs chevronnés auraient encore moins de risques de mourir que ceux pratiquant la course à pied de façon modérée.

Un effort régulier avant tout

Dans leur étude la plus récente, les chercheurs estiment que ce risque est inférieur de 40 % chez les coureurs et ce, quelles que soient la vitesse et la distance parcourue. En d’autres mots, par-dessus tout, c’est la régularité de l’effort qui compte.

Les auteurs de l’étude ne nient pas que leurs résultats puissent être faussés, car les personnes qui font de la course à pied ont également tendance à surveiller leur poids, boire avec modération et sont peu nombreux à fumer. Ainsi, d’autres facteurs entreraient également en jeu.

Aux États-Unis, où l’étude a été réalisée, les pouvoirs publics recommandent au moins 150 minutes d’activité physique par semaine si son intensité est modérée, ou 75 minutes si son intensité est importante.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis